C à Vous : la co-réalisatrice de "Daval, la série" parle de l'affaire, les fans réagissent

Alors que le procès de Jonathann Daval bat son plein, une hypothèse a été soulevée : l’accusé aurait empoisonné Alexia Daval avant de l’étrangler à mort. Un acte qui a fait réagir les internautes.

Le 16 novembre 2020, un documentaire sur l’affaire Alexia Daval a été diffusé sur BFMTV. Si celui-ci révèle que Jonathann a étranglé sa femme durant quatre longues minutes, il soulève aussi la question de l’empoisonnement.

UN DOCUMENTAIRE SUR L’AFFAIRE

Les journalistes de BFMTV Marie Peyraude, Etienne Grelet et Alexandre Funel ont eu l’idée d’un documentaire, “Daval, la série”, pour ceux et celles qui suivent l’affaire Daval depuis le début. Diffusé sur leur chaîne le lundi 16 et le mardi 17 novembre à 21 heures, le reportage comptant plusieurs parties a attiré du monde.

En effet, les réalisateurs ont tout fait pour que ce documentaire rapporte le plus fidèlement les faits. Cela se voit dès le choix du comédien qui incarne Jonathann Daval, apparaissant de dos et utilise le pronom “Je”.

En outre, les quatre volets mettent également la lumière sur certaines questions à travers de nombreux témoignages dont des révélations troublantes. Cela dit, les enquêtes ont néanmoins mené à quelques zones, laissant quelques questions en suspens.

ALEXIA, EMPOISONNÉE ?

Un peu plus de trois ans après avoir retrouvé le corps partiellement calciné d’Alexia Daval, l’affaire est toujours en cours. Le principal suspect est jugé de la cour d'assises de Vesoul, à partir du lundi 16 novembre 2020.

Toujours est-il que, le même jour, la co-réalisatrice du documentaire diffusé sur BFMTV, Marie Peyraube, est venue sur le plateau “C à vous” pour parler des détails sur l’affaire, notamment d’une nouvelle interrogation.

“Il a été retrouvé dans le corps d'Alexia et dans ses cheveux, la trace de trois médicaments puissants - notamment l’un d’entre eux qui est interdit à la vente en Europe depuis 2013”,

a-t-elle avancé.

Ce qui a amené la journaliste à se questioner :

“Est-ce qu'avant de tuer son épouse, est-ce que Jonathann aurait pu la droguer pendant plusieurs mois avant cet acte ?”

Sur Twitter, les internautes n’ont pas hésité à exprimer leur colère et leur tristesse. Ainsi, lorsqu’ils ont appris que Jonathann avait pris quatre minutes pour étrangler Alection, l’un d’eux a écrit :

“4 minutes p**ain ! La pauvre s’est vue mourir !”

JONATHANN N’A PAS VIOLÉE ALEXIA

Quoi qu’il en soit, pour l’heure, la question sur l’emposonnement n’a pas encore de réponse. Par contre, la thèse du viol post-mortem a été répondue par un expert. En effet, selon lui, Jonathann n’a pas abusé d’Alexia après l’avoir tuée.

Les postes connexes
GettyImages
Actu France Nov 16, 2020
"Daval, la série" : la série documentaire en 4 épisodes sur l'affaire Alexia Daval
Getty Images
People Nov 17, 2020
Affaire Daval : selon un expert, il n’y a pas eu d’abus post-mortem
Getty Images
Actu France Nov 17, 2020
Affaire Daval : retour à l'enquête secrète qui a révélé le vrai visage de Jonathann Daval
Getty Images
Actualités Nov 06, 2020
Alexia Daval : retour aux tournants et aux zones grises du meurtre