Margaret Thatcher: Le jour où son fils a disparu dans le désert pendant six jours

Margaret Thatcher surnommée "la dame de fer" fut la première femme première ministre de l’Angleterre, mais comme toutes les mères, elle avait talon d’Achille, son fils. Ce dernier, Mark Thatcher disparut pendant plusieurs jours dans le désert du Sahara, fragilisant sa pauvre mère.

Angleterre 1980, tel pourrait être le titre de la saison 4 de "The Crown", la série de Netflix qui fait fureur en ce moment. Depuis le 15 novembre 2020, Netflix a décidé de braquer les projecteurs sur cette période de l’Angleterre élisabéthaine. Parmi les sujets traités au cours de la quatrième saison, ressortent nettement Margaret Thatcher et ses relations avec la reine.

LA DISPARITION DE MARK THATCHER, UN TRAUMATISME INOUBLIABLE

Au début des années 1980, le jeune Thatcher était un pilote de rallye, autant dire que la vitesse et le danger ne l’effrayaient pas. Il partageait sa passion avec une française, Anny-Charlotte Verney, sa copilote. En 1982, il s’engagea sur le célèbre rallye Paris-Dakar comme pilote, mais les choses virèrent au cauchemar pour sa mère, Margaret.

L’ancienne première ministre britannique Margaret Thatcher en 1993 | photo : Getty Images

L’ancienne première ministre britannique Margaret Thatcher en 1993 | photo : Getty Images

Pendant 6 jours et nuits, le fils de la première ministre ne donna pas signe de vie. Perdu dans le désert du Sahara, à seulement 26 ans, il fut porté disparu. On ne peut qu’imaginer le désarroi de sa mère. S’en suivi alors un branle-bas de combat pour sauver et récupérer le jeune inconscient. Margaret Thatcher mis tout en œuvre pour le retrouver. Outre-Manche, François Mitterrand ne resta pas indifférent au sort de la pauvre mère. Il décida d’envoyer trois avions militaires soutenir les recherches.

Outre-Atlantique, aux États-Unis, le président Ronald Reagan envoya une motion de soutien à la politicienne. Le 14 janvier 1982, Mark Thatcher, Anne-Charlotte Verney et leur mécanicien furent retrouvés par l’armée algérienne au grand soulagement de ses parents, Margaret et Denis Thatcher.

L’ancienne première ministre britannique Margaret Thatcher en 1987 | photo : Getty Images

L’ancienne première ministre britannique Margaret Thatcher en 1987 | photo : Getty Images

Interrogé sur sa disparition, Mark Thatcher incrimina sa voiture, une "Peugeot 504". Selon lui, la voiture qui possédait des grandes roues, n’était pas adapté pour circuler sur les dunes. Malheureusement pour la première ministre, la réapparition de son fils ne sonnait pas la fin de son calvaire.

LE DÉCLIN DE LA GRANDE DAME

À qui imputer les dépenses hors normes qu’avaient entrainé les recherches dans le désert du Sahara ? Cette question fut source de dissensions au sein du gouvernement britannique. Des archives montrent que Margaret Thatcher fut contrainte de payer la somme de 583,14 £ pour les recherches majorées de 15,16 £ pour l’avion que son mari avait utilisé pour se rendre en Algérie. Au total, ce fut une somme de 1 784,80 £ que Margaret Thatcher assuma de ses propres poches pour combler les dépenses occasionnées par la disparition de son fils.

Celle à qui l’on reconnaissait des grandes qualités de dirigeants et de meneur d’hommes, resta très marquée par cet épisode. Et au finalement, sa santé s’en ressentit. Frappée de démence, la vieille dame vécut ses derniers isolés du monde avec pour seule compagnie, son infirmière qui était également sa cuisinière.

En 2008, sa fille Carol Thatcher décida de rendre publique la santé précaire de sa mère. Dans le livre qu’elle écrivit à cet effet, elle relata la détresse qu’elle éprouva en se rendant compte que sa mère, connue pour son esprit vif et son sens de la repartie, n’était plus capable de trouver avec facilité ses mots.

L’ancienne première ministre britannique Margaret Thatcher en 1983 | photo : Getty Images

L’ancienne première ministre britannique Margaret Thatcher en 1983 | photo : Getty Images

En 2003, Margaret perdait son mari à cause d’un cancer du pancréas. Lui qui avait été son bouclier pendant sa maladie, manquait terriblement à sa femme qui passa le reste de sa vie à demander des nouvelles de son mari. L’année 2013 signait la fin de cette femme qui avait marqué son temps. Victime d’un dernier AVC, elle décéda à l’âge de 87 ans.

LE PÈRE DE GRÉGORY LEMARCHAL RACONTE LA MALADIE DE SON FILS

Grégory Lemarchal était un artiste hors du commun dont la sensibilité et le talent sans pareils ont boulevresé la France entière. Mais le jeune homme était malheureusement atteint de la mucovosidose.

Les postes connexes
Les arbres de Noël se vendront dans quelques jours : Les endroits où acheter en toute sécurité
Getty Images
Vie Nov 18, 2020
Les arbres de Noël se vendront dans quelques jours : Les endroits où acheter en toute sécurité
Samuel Le Bihan : le jour où il s'est brûlé la langue
Getty Images
Célébrités Nov 01, 2020
Samuel Le Bihan : le jour où il s'est brûlé la langue
Paul (les 12 coups de midi) : le jour où son père a appris son handicap
twitter.com/BFMTV_People
Les 12 coups de midi Sep 09, 2020
Paul (les 12 coups de midi) : le jour où son père a appris son handicap
Le père de Grégory Lemarchal parle du jour où il a appris la maladie de son fils
Getty Images
Parentalité Sep 01, 2020
Le père de Grégory Lemarchal parle du jour où il a appris la maladie de son fils