Christophe Castaner s'attaque aux fêtes clandestines des Français : “Il y a des abus”

L’ex-ministre de l'Intérieur ne cautionne pas du tout les fêtes clandestines et le manque de responsabilité de ceux qui y prennent part. Il s’exprime.

Mercredi 25 novembre 2020, sur LCI, il était question de Covid-19, ou plus exactement du non-respect des gestes barrières et le port de masque. Très impliqué dans la lutte contre la propagation du virus, Christophe Castaner s’attaque à certains “imbéciles”.

IL AVAIT CONTRACTÉ LE COVID

Si en juillet 2020, le député français a été aperçu sans masque, depuis, il a appris de ses erreurs. En effet, une séquence vidéo de la scène a même fait le tour de la Toile, mettant le politicien au centre d’une polémique.

“Pas de masque. Pépère” ; “Et le masque ??” ; “Tout le monde a le masque sauf lui”,

s’étaient d’ailleurs insurgés les internautes à l’époque.

Toujours est-il que cette négligence n’a pas été sans conséquence. Ainsi, lundi 9 novembre 2020, sur le plateau de “C à vous”, Christophe Castaner confie avoir contracté le virus “avec des symptômes faibles”.

Christophe Castaner assiste à l'hommage national de Charles Aznavour aux Invalides le 5 octobre 2018 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Christophe Castaner assiste à l'hommage national de Charles Aznavour aux Invalides le 5 octobre 2018 à Paris, France. | Photo : Getty Images

“Les imbéciles sont partout”

Désormais fervent défenseur des règles sanitaires, le politique ne tolère pas tout écart aux mesures prises par le gouvernement. Le lendemain du discours d’Emmanuel Macron, le 25 novembre 2020, il l’a fait savoir sur le plateau de LCI.

“Tout le monde n'a pas le sens de la responsabilité (...) il y a des excès, il y a des abus, il y a des idioties, (...) ce qui est plus compliqué, c'est quand les gens contestent même, la logique du risque médical”,

a-t-il commencé.

Par ces mots, Christophe Castanner condamne les fêtes clandestines que certains font malgré le danger qui pèse encore sur la nation toute entière. À l’image de ces fêtes, celle réalisée dans le XIIIe arrondissement de Paris ou encore celle dans une école de police à Nîmes.

“Comme quoi, les imbéciles sont partout”,

a-t-il conclu.

Le ministre français de l'Intérieur, Christophe Castaner, sort du Palais présidentiel de l'Elysée à l'issue de la réunion hebdomadaire du cabinet le 1er avril 2019 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Le ministre français de l'Intérieur, Christophe Castaner, sort du Palais présidentiel de l'Elysée à l'issue de la réunion hebdomadaire du cabinet le 1er avril 2019 à Paris, France. | Photo : Getty Images

DÉCONFINEMENT : LES MESURES DE SÉCURITÉ

La France en est à sa deuxième vague de confinement. Toutefois, elle va entrer dans un déconfinement progressif à partir du samedi 28 novembre 2020. À partir de cette date, les mesures de sécurité seront plus légères.

Les postes connexes
Emmanuel Macron : Tout sur Louis-Charles Viossat, surnommé le "Mr. Vaccine"
Getty Images
Macron Nov 25, 2020
Emmanuel Macron : Tout sur Louis-Charles Viossat, surnommé le "Mr. Vaccine"
Emmanuel Macron : trois grands scénarios possibles pour la suite du confinement
Getty Images
Actu France Nov 12, 2020
Emmanuel Macron : trois grands scénarios possibles pour la suite du confinement
Les fêtes privées sont interdites dans toute la France : Tous les détails
Getty Images
Actu France Oct 16, 2020
Les fêtes privées sont interdites dans toute la France : Tous les détails
Couvre-feu, écoles ouvertes, télétravail - quelques faits sur le discours d'Emmanuel Macron
GettyImages
Actu France Oct 15, 2020
Couvre-feu, écoles ouvertes, télétravail - quelques faits sur le discours d'Emmanuel Macron