logo
Getty Images
La source: Getty Images

Emmanuel Macron explique les étapes à suivre si vous êtes victime de violence domestique

Nkongo Odile Carine
25 nov. 2020
14:42
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

C’est un fait, pendant les périodes de confinement, de plus en plus de femmes sont soumises à des violences conjugales. C’est donc dans ce sens qu'Emmanuel Macron s’est exprimé sur la question, face aux populations.

Annonces

Pour lutter contre les violences conjugales pendant et après la période du confinement, un projet adapté a été mis en place.

Ainsi, dans un discours partagé sur les réseaux le 25 novembre 2020, Emmanuel Macron parle du plan d’action adopté, pour apporter une solution à ce fléau. Zoom sur ses révélations.

Annonces

DANS LA LUTTER CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence fait aux femmes, le président de la République s’est exprimé. Dans son discours, celui-ci s’adresse particulièrement aux femmes, qui se retrouvent dans des cas de violence conjugale.

“L’essentiel, c’est que vous ne restiez pas seules”.

Un citoyen regarde le président français Emmanuel Macron sur un écran d'ordinateur. |Photo : Getty Images

Annonces

Emmanuel explique que des démarches ont été prises, pour lutter contre ces actes, sur tout le territoire Français. Ces mesures seront effectuées cette année, ainsi que les années qui suivent.

“Nous ne lâcherons rien, je vous le promets”.

DES DISPOSITIFS ONT ÉTÉ MIS EN PLACE

Le président n’a pas oublié de rappeler qu’il était important de demander de l’aide. Ainsi, les habitants pourront composer le 3919 pour les appels, ou le 114 pour les messages. Par ailleurs, une plateforme dédiée a elle aussi été mise en place, il s’agit de arretonslesviolences.gouv.fr.

Annonces

Des citoyennes regardent le discours du résident Macron à la télévision. | Photo : Getty Images

Outre ces dispositifs, les forces de l’ordre ont été investies, pour ne laisser personne dans une situation de détresse.

Annonces

“Des dizaines de milliers de policiers et de gendarmes ont également été formés, cette année, pour mieux vous accompagner.”

Celui-ci a aussi spécifié que des places (1000), ont été créées pour ces femmes, qui ont peur de se retrouver seules, sans nulles part où aller.

Comme l'a si bien dit le président, de nombreuses personnes sont soumises à des cas de violences conjugales. Découvrez le cas de Lio, victime de violence domestique pendant sa grossesse.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité