Affaire Fiona : "Je veux qu'on me respecte !", se plaint Cécile Bourgeon

Depuis le début du mois de décembre 2020, le procès concernant la petite Fiona a commencé à Lyon. Cécile Bourgeon, accusée du meurtre de la fillette a fondu en larmes, à cause du harcèlement des médias.

Le mercredi 2 décembre 2020, le 3ème jour du jugement de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf s’est tenu à la cour d’appel de la ville de Lyon. Comme l’a rapporté La Montagne le jeudi 3 décembre 2020, la première accusée s’est plainte du harcèlement qu’elle subit de la part de la presse.

UNE AFFAIRE COMPLIQUÉE

Cécile Bourgeon s’est rendue au troisième jour de son audience et elle a été prise d’assaut par les photographes qui l’attendait impatiemment. Un moment qui était loin de la laisser indifférente, puisqu’elle voulait apparaître devant les juges comme les autres.

Alors que le juge a essayé de mettre les points sur les "i" en questionnant celle qui est accusée de la disparition de la fillette.

Cependant, cette dernière, les larmes aux yeux, n’a pas pu se retenir de s’attaquer aux journalistes, qui la mitraillent de questions, sans tenir compte des consignes de sécurité, en raison de la crise sanitaire.

Cécile Bourgeon espérait rejoindre la salle d’audience comme tout le monde, comme elle l’a expliqué dans les colonnes de La Montagne.

"Je veux qu'on me respecte"

Alors que la présidente du tribunal a essayé d’expliquer la situation à la jeune femme, qui devait s’attendre à la présence des journalistes.

Cependant, Cécile Bourgeon est formelle. Les larmes aux yeux, la présumée coupable a pris la parole pour exprimer son ressenti à la présidente de la cour.

"Je veux qu'on me respecte, ils sont toujours là",

a-t-elle expliqué pendant le procès.

La magistrate, quant à elle, lui a expliqué qu’il s’agit d’une affaire particulièrement médiatisée :

"Ce n’est pas la cohue non plus, ils étaient deux en haut des marches quand je suis arrivé devant la cour d'appel, puis cinq en tout."

En attendant, il semble que Cécile Bourgeon ne se souvienne plus de l’âge de la petite Fiona, comme elle l’a raconté au cours du procès.

DÉTAILS SUR L'AFFAIRE FIONA

Tellement de mystère entourent de l’affaire Fiona depuis 2013. Fiona était une petite fille de cinq ans disparue, il y a plus de 6 ans. Son corps n’a jamais été retrouvé depuis. Elle aurait dû avoir 13 ans en 2020. Retour sur ce crime crapuleux.

Les postes connexes
Affaire Fiona : la mère de Cécile Bourgeon témoigne sur la jeune fille disparue
Youtube/BFMTV
Actu France Dec 03, 2020
Affaire Fiona : la mère de Cécile Bourgeon témoigne sur la jeune fille disparue
Affaire Fiona : l'ex-mari de Cécile Bourgeon, Berkane Makhlouf, demande à être libéré
Twitter/sudouest
Célébrités Nov 19, 2020
Affaire Fiona : l'ex-mari de Cécile Bourgeon, Berkane Makhlouf, demande à être libéré
Très faible, Bernard Tapie s’énerve au tribunal : "Il a hurlé en chuchotant"
twitter.com/le_Parisien
Santé Oct 13, 2020
Très faible, Bernard Tapie s’énerve au tribunal : "Il a hurlé en chuchotant"
Affaire Alexia Daval : l'avocat de Jonathann est accusé
Twitter/franceinfoplus
Actu France Oct 07, 2020
Affaire Alexia Daval : l'avocat de Jonathann est accusé