Invasion de rats taupiers dans le Cantal : des fermiers donnent l’alerte

C’est la crise pendant la crise chez les agriculteurs du Cantal, qui sont désemparés. Suite à une invasion de fléau des campagnols, ces derniers crient à l’aide. Zoom sur cette affaire. 

Alors que la crise sanitaire est déjà un poids assez lourd à supporter, les agriculteurs et fermiers de la région du Cantal, sont contraints de faire face à un fléau, qui ne les aide en rien.

Découvrez leur bataille contre l’invasion des rats  taupiers, et le désespoir face auquel ils sont confrontés

Des vaches mangent de la nourriture dans la ville.| Photo : Getty Images

Des vaches mangent de la nourriture dans la ville.| Photo : Getty Images

L’INVASION DES RATS TAUPIERS

Les problèmes ont débuté avec l'arrivée de l’automne 2020. Dans la région du Cantal, les agriculteurs ont été confrontés aux rongeurs, qui cette année, sont arrivés dans une énorme vague. 

À cause des rats taupiers, l’herbe a quasiment disparu. Selon les informations, environ 70% des terres des exploitations, sont touchées. Ce qui veut dire qu’environ 80 hectares, regorgeant de rats taupier par milliers. Pour Jérémy Ginhac, du GAEC de Chauvel, c’est une situation de crise

“Je ne sais pas trop quel mot employer pour vous dire la détresse dans laquelle on est”.

Mère et fils dans leur ville natale de Tunceli pour y établir une ferme.| Photo : Getty Images

Mère et fils dans leur ville natale de Tunceli pour y établir une ferme.| Photo : Getty Images

DE NOUVELLES DÉPENSES

Chaque jour, un rat taupier dévore son poids en racine, soit environ 200g. L’herbe est pratiquement inexistante, chose qui est un véritable handicap pour les fermiers

En effet, il ne faut pas oublier, qui dit ferme, dit aussi élevage. Ainsi, les vaches manquent désormais de pâturage pour se nourrir, obligeant les fermiers à acheter du foin. Voilà des frais supplémentaires, qui auraient largement pu être évités. 

UNE SOLUTION

Loin de rester les bras croisés, certains agriculteurs ont fait recours à des mesures strictes. En France, il existe des départements spécialisés dans la lutte contre les nuisibles, il s’agit de l’FDGDON.

Des vaches.| Photo : Getty Images

Des vaches.| Photo : Getty Images

D’autres fermes ont opté pour une solution plus rapide l’utilisation de la Bromadiolone. Il s'agit d’un anticoagulant, en forme de graines bleues

“Ça a une efficacité … Mais on souhaite qu’il y ait mieux. Les cycles se renouvellent tous les 4 ans, c’est trop souvent. Ca nous fait trop de pertes fourragères.”

Le métier d'agriculteur est une métactivité peu évidente, mais c'est aussi une grande fierté. Découvrez les confessions d'Ophélie Lacroix, sur ce métier passionnant.

Une balle de pailles. | Photo : Pixabay

Une balle de pailles. | Photo : Pixabay

Les postes connexes
Pas de Noël en famille pour plus d'une moitié des Français à cause de la Covid selon un sondage
unsplash.com
Actu France Nov 14, 2020
Pas de Noël en famille pour plus d'une moitié des Français à cause de la Covid selon un sondage
"Ça m'a un peu pincé" : la réaction d'Eric ("L'amour est dans le pré") au départ de Sylvie
twitter.com/pure_break
TV Nov 09, 2020
"Ça m'a un peu pincé" : la réaction d'Eric ("L'amour est dans le pré") au départ de Sylvie
Laura (ADP) n’aime pas faire la bise : elle approuve les nouvelles règles du speed dating
twitter.com/NonStopPeople
TV Sep 22, 2020
Laura (ADP) n’aime pas faire la bise : elle approuve les nouvelles règles du speed dating
"Au nom de la terre" (France 3) : le destin tragique du père d'un réalisateur qui était agriculteur
Youtube/LeHuffPost
TV Sep 09, 2020
"Au nom de la terre" (France 3) : le destin tragique du père d'un réalisateur qui était agriculteur