Bruno Mesrine a perdu son père à 15 ans : la vie du fils de "l'ennemi public numéro 1"

Le 10 décembre 2020, Bruno Mesrine était invité sur le plateau de l’émission “Touche pas à mon poste”. Il est revenu sur le décès de son père, alors qu’il n’avait que 15 ans à l’époque.

Assassiné le 2 novembre 1979, Jacques Mesrine, le père de Bruno Mesrine était considéré comme étant "l'ennemi public numéro 1” à l’époque. Recherché par la police, il a été abattu au volant de sa voiture et est décédé sur le coup, de plusieurs balles. 

Ces souvenirs sont encore ancrés au fond de son fils, Bruno Mesrine. Plus de 40 ans après, ce dernier a accepté de revenir sur le moment douloureux de sa vie.

Bruno Mesrine participe au "Salon du Livre" 2009 à Paris. | Photo : Getty Images

Bruno Mesrine participe au "Salon du Livre" 2009 à Paris. | Photo : Getty Images

LA FIN DE CAVALE DE JACQUES MESRINE

Jacques Mesrine a été recherché par les hommes du commissaire Robert Broussard pour son évasion de la prison de la Santé, 18 mois plus tôt. Il purgeait une peine de 20 ans de prison pour vol, prise d'otages et tentative d'homicide mais le quadragénaire a réussi à s’enfuir.

Au volant de sa BMW où il conservait des grenades, vendredi 2 novembre 1979, la police a fini par le rattraper dans le 18e arrondissement . Les forces de l’ordre ont tiré et d’après les reporters, ils ont compté 18 impacts de balles, et trois autres sur la carrosserie. Jacques Mesrine a rendu l'âme. 

Bruno Mesrine participe au "Salon du Livre" 2009 à Paris. | Photo : Getty Images

Bruno Mesrine participe au "Salon du Livre" 2009 à Paris. | Photo : Getty Images

LES CONFIDENCES DE BRUNO MESRINE, SON FILS

Au moment du drame, Bruno Mesrine, le fils de Jacques était en route pour visiter la tombe de son grand-père. Arrivé dans l'appartement familial de Clichy avec sa grand-mère, il a appris la mauvaise nouvelle et a fait face à des centaines de personnes qui lui a dit que son père est mort.

“J'avais 15 ans”,

a-t-il souligné sur le plateau de l’émission de Cyril Hanouna.

Bruno Mesrine arrive à la première de "Mesrine" à Paris. | Photo : Getty Images

Bruno Mesrine arrive à la première de "Mesrine" à Paris. | Photo : Getty Images

Malgré que Jacques Mesrine ait été abattu par la police, son fils n’a jamais éprouvé de la rancœur envers eux. Toutefois, il n’a pas pu pardonner au commissaire principal Robert Broussard, celui qui a procédé à l'arrestation de “l'ennemi public numéro 1”.

4 PERSONNES CONDAMNÉS À LA PERPÉTUITÉ

Jacques Mesrine, “l’ennemi public numéro 1” a été condamné à 20 ans de prison à l’époque, une peine qui s’avère être très longue, et qui se rapproche aussi de la condamnation à la perpétuité.

En France d’ailleurs, seuls 4 personnes ont purgé cette peine. Découvrez-en davantage avec AmoMama.

Les postes connexes
Twitter/BFMTV
Actu France Nov 23, 2020
“Mais cette vérité on ne l’aura jamais” : regrets du père d’Alexia Daval après le procès
Getty Images
Célébrités Oct 27, 2020
Le Jour de la naissance de Jean-Pierre Cassel : zoom sur sa famille
Getty Images
People Sep 14, 2020
Jacques Martin : les relations compliquées de son fils David avec ses belles-mères
Getty Images
Relation Sep 08, 2020
Annie Cordy : découvrez son mari François-Henri