Dordogne : un père fait 300 km pour trouver un dentiste pour son enfant

L’amour d’un proche est inconditionnel. C’est justement par amour, que ce papa a parcouru 300 kilomètres pour trouver un dentiste à son fils, qui souffrait d’une rage de dents. Zoom sur cette histoire. 

Chaque jour, des anecdotes sont racontées, et toutes sont aussi incroyables les unes des autres. 

C’est ainsi que vous avez la possibilité de retrouver l'histoire de ce père, qui a été contraint de parcourir près de 300 km pour trouver un dentiste, à son petit. Sans plus tarder, obtenez le maximum d’informations sur cette histoire

AUCUN DENTISTE DANS LES ENVIRONS

Jean-Luc Boucher est un Habitant de Bergerac, en Dordogne. Alors que son fils avait une rage de dents, ce dernier n’arrivait pas à trouver un médecin capable de prendre son petit en charge

“J’ai effectué plus de 55 coups de fil pour essayer de joindre un dentiste sur Bergerac”.

En effet, le petit avait commencé à souffrir de la dent quelques jours avant, c’est-à-dire le 13 décembre 2020. Voyant l’état de son enfant, le papa a essayé de contacter plusieurs spécialistes dans les environs, en vain. Parmi les 55 qu’il avait appelés, il n’a reçu que deux réponses, qui étaient néanmoins négatives

300 KILOMÈTRES DE DIFFÉRENCE

En effet, ce dernier s’est exprimé avec colère sur les réseaux, après avoir littéralement fait le parcours du combattant. Celui-ci expliquait qu’il avait dû appeler le SAMU, parce que la situation de son fils ne s’arrangeait pas. 

Un dentiste en consultation.| Photos : Getty Images

Un dentiste en consultation.| Photos : Getty Images

Cependant, n’ayant aucune réponse, il avait dû se tourner vers le département voisin de la Gironde. C’est ainsi qu’il contacte la clinique Mutualiste de Pessac, où il a pu obtenir un rendez-vous.

“Nous avons alors pris notre voiture pour faire 2h30 de route et près de 300 km aller-retour”.

Suite à cette information, l’ordre du conseil des chirurgiens des dentistes a statué. Selon ce dernier, cette situation est due à un manque de praticien dans le département en question.

Si Jean-Luc s'est battu bec et ongles pour que son fils retrouve la santé, d'autres parents sont au contraire, capable du pire envers leur enfant.  Zoom sur l'histoire de cette femme, qui a tenté de poignarder son fils et droguer son mari.

Les postes connexes
instagram.com/jean.luc.reichmann
Les 12 coups de midi Dec 07, 2020
"Les 12 coups de midi" : Léo aurait "été contraint d'arrêter" s'il n'avait pas été éliminé
shutterstock.com
Parentalité Dec 07, 2020
Meurthe-et-Moselle : arrêtée pour avoir tenté de poignarder son fils et droguer son mari
twitter.com/uoregon
Santé Oct 27, 2020
"Je meurs d'un lymphome" : l'histoire d'un père de 36 ans, qui a préparé sa famille à son décès
Twitter/NonStopPeople
Santé Oct 06, 2020
"Pour moi, le fauteuil, ça ne me gêne pas" : Florian (L'amour est dans le pré) a espoir