La fille de Simone Signoret : sa "relation intime troublante" avec son beau-père Yves Montand

Catherine Allégret a grandi aux côtés de deux monstres sacrés du cinéma, sa mère Simone Signoret et son beau-père Yves Montand.

Cela n’est pas toujours facile d'être l'enfant d'une star. Des années après, elle se libère en publiant un ouvrage qui raconte tout et qui répond aux rumeurs de  “relation intime troublante” que lui aurait imposé Yves Montand. Découvrez tous les détails.

ZOOM SUR LA FILLE DE SIMONE SIGNORET

Née le 16 avril 1946, Catherine Allégret est la fille de la célébrissime Simone Signoret. Tout comme sa mère, son père officie également dans le cinéma. Il s’agit ni plus ni moins que d’Yves Allégret.

Portrait de l'actrice française Catherine Allegret, vers 1960. | Photo : Getty Images

Portrait de l'actrice française Catherine Allegret, vers 1960. | Photo : Getty Images

Catherine a depuis toujours côtoyé les grands noms. De plus, avec une mère actrice et un père réalisateur, il lui était difficile d’échapper au monde du cinéma. La comédienne a eu le plaisir de tourner sous la direction des plus grands réalisateurs.

Pour ne citer que Claude Lelouch, Philippe Labro, Claude Sautet, Costa Gavras ou encore Bernado Bertolucci. Catherine Allégret a enchaîné les rôles pendant plusieurs années. Elle s’est ensuite faite plus discrète à partir des années 1980. Cela ne l’a pourtant pas empêché de goûter encore une fois au succès avec la série de TF1 “Navarro”.

Chose à savoir sur la vie privée de Catherine, elle a été mariée à l’acteur et animateur télé Jean-Pierre Castaldi pendant environ 8 ans. De cet amour est né un garçon, Benjamin Castaldi. Comme son père, il est animateur et est connu pour avoir présenté Loft Story.

L'actrice française Catherine Allégret lors du tournage du film 'Paul et Michèle' à Paris le 7 aout 1973, France. | Photo : Getty Images

L'actrice française Catherine Allégret lors du tournage du film 'Paul et Michèle' à Paris le 7 aout 1973, France. | Photo : Getty Images

ELLE PARDONNE À SA MÈRE

Vivre avec une mère et un beau-père qui sont sans cesse sous les feux des projecteurs n’est pas chose aisée. Catherine Allégret l’a appris à ses dépens. Petite, la comédienne a dû traverser différentes épreuves et a gardé en elle les blessures.

Son ouvrage intitulé “Un monde à l'envers” était un moyen pour elle de se libérer de tout cela. Publié en 2014, le livre retrace son enfance et parle de comment elle a vécu le fait d’avoir grandi au milieu de deux monstres sacrés du cinéma. Une œuvre dans laquelle elle évoque également ses rapports avec Benjamin Castaldi et répond aux rumeurs de  “relation intime troublante” avec son beau-père.

Par ailleurs, lorsque Simone Signoret a quitté Yves Allégret pour partir vivre avec Yves Montand, Catherine s’est retrouvée membre d’une exceptionnelle famille recomposée. Ils habitaient dans un petit appartement à Paris et l’actrice partageait la chambre de Jean Louis, le fils du frère de son beau-père. Elle deviendra très proche de ce dernier et le considérera même comme son frère d’adoption.

Simone Signoret et sa fille Catherine Allégret en novembre 1965 en France. | Photo : Getty Images

Simone Signoret et sa fille Catherine Allégret en novembre 1965 en France. | Photo : Getty Images

Mais au sein de cette famille recomposée, la fille de l’héroïne de casque d’or n'a pas connu que de beaux jours. En fait, elle avait du mal à entretenir une relation saine avec sa mère. Après avoir longuement réfléchi, elle a un jour osé lui en parler. Surprise, Simone l’a bien pris et lui a répondu :

“Ce n'est pas grave, ma chérie, c'est même très joli. C'est un peu une façon de prolonger notre histoire”

Malgré cela, il leur a fallu attendre un long moment à Catherine et sa mère pour vraiment se rapprocher. C’était quand Simone était au plus mal qu’ils ont commencé à renforcer leur lien.

“Nous avons pu nous rapprocher (...) Quand je lui ai annoncé que j’attendais mon deuxième enfant, Clémentine, elle a été éblouie. Deux fausses couches l’avaient empêchée d’avoir ce bébé”,

avait confié Catherine.

Simone Signoret et sa fille Catherine Allégret en novembre 1965 en France. | Photo : Getty Images

Simone Signoret et sa fille Catherine Allégret en novembre 1965 en France. | Photo : Getty Images

Ces dernières années d’intimités permettront à la d’Yves Allégret d’accorder le pardon à sa mère ainsi qu’à Yves Montand.

SIMONE SIGNORET A SAUVÉ LA VIE DE SON PETIT-FILS

Décédée le 30 septembre 1985, Simone Signoret a marqué de son empreinte l’histoire du cinéma français. Son petit-fils Benjamin Castaldi se souvient d’une mamie aimante et protectrice. Un jour, il a échappé au pire et ce grâce à sa grand-mère. Découvrez ce qui s’est passé.

Le chroniqueur Benjamin Castaldi | Photo : Getty Images

Le chroniqueur Benjamin Castaldi | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Combien ont gagné les chroniqueurs de Cyril Hanouna : le record est "680 000 € par saison"
Getty Images
TV Oct 19, 2020
Combien ont gagné les chroniqueurs de Cyril Hanouna : le record est "680 000 € par saison"
Yves Montand : zoom sur son rôle dans "Le Milliardaire" et sa romance avec Marilyn Monroe
Getty images
Célébrités Oct 18, 2020
Yves Montand : zoom sur son rôle dans "Le Milliardaire" et sa romance avec Marilyn Monroe
Simone Signoret est décédée il y a 35 ans : elle a sauvé la vie de son petit-fils
Getty Images
Célébrités Sep 30, 2020
Simone Signoret est décédée il y a 35 ans : elle a sauvé la vie de son petit-fils
35 ans sans Simone Signoret : son petit-fils Benjamin Castaldi lui a rendu un émouvant hommage
Getty Images
Célébrités Sep 30, 2020
35 ans sans Simone Signoret : son petit-fils Benjamin Castaldi lui a rendu un émouvant hommage