Une femme abrège la vie de son fils autiste par manque de soins : le tribunal l'acquitte

Au Royaume-Uni, un petit garçon handicapé, âgé tout juste de 10 ans, a été tué "étouffé" par sa mère. Cette dernière a comparu devant la cour criminelle de l'Old Bailey, à Londres, le jeudi 11 février 2021. Découvrez les détails de cette histoire.

Cette terrible tragédie a fait la une des journaux. L'affaire a été portée devant la justice. Selon les médias d'outre-Manche, la mère de famille a été placée dans un hôpital psychiatrique pour une durée indéterminée.

UN ENFANT HANDICAPÉ

Dylan Freeman est un garçon qui a de nombreux problèmes de santé physique et mentale. Il a été diagnostiqué autiste et souffre d'un retard global de développement (GDD). En plus d'avoir des difficultés à se socialiser, il a aussi besoin de soins 24 heures sur 24.

Le petit garçon a d'ailleurs été scolarisé dans une école spécialisée, qu'il fréquente cinq fois par semaine. Cependant, en raison du confinement, tous les établissements ont été contraints de fermer.

Comme son père, le célèbre photographe Dean Freeman, était alors en Espagne, c'est sa mère, Olga Freeman, qui s'est occupée de lui

"Une mère extrêmement aimante et dévouée",

comme l'a déclaré la juge Bobbie Cheema-Grubb lors du procès le jeudi 11 février. Sauf que la quadragénaire n’a pas pu assurer l’éducation de son fils pendant le long confinement.

"La femme d'un photographe célèbre a admis avoir tué son fils handicapé aujourd'hui . Olga Freeman, 40 ans, (photo) a mis une éponge dans la bouche de Dylan, 10 ans..." - London & UK Crime

LA DÉCISION DU TRIBUNAL

Dylan a été retrouvé sans vie dans une pièce de leur maison, couverte d'une couette, le 15 août 2020. C'est sa mère, en personne, qui a alerté la police en se dénonçant.

Selon les résultats de l'autopsie, le fils de Dean Freeman est mort d'une obstruction des voies respiratoires. Des morceaux d'éponge ont apparemment été offensés dans sa petite bouche. 

Au cours du procès, la juge a reconnu que Olga était "à bout" et "exténuée", puis a ajouté :

“Dylan devrait être reconnu comme une victime indirecte de l'interruption de la vie normale causée par la pandémie de Covid-19.”

Le psychiatre, Martin Lock, a expliqué que suite au confinement et à la fermeture de l'école de son fils, elle a développé des symptômes psychotiques causés par un "stress très importants".

Et si la cour criminelle de l'Old Bailey l’a acquitté, elle a toutefois été internée dans un établissement psychiatrique pour la mort de son enfant. 

DES HOBBIES À FAIRE PENDANT LE CONFINEMENT

Le confinement n'a jamais été facile pour personne. L'ennui prend place très rapidement si on ne trouve rien à faire. Mais pour vous aider à passer un bon moment pendant le confinement, découvrez ces cinq hobbies amusants qui pourraient vous intéresser.

Ecole à la maison, père de famille accompagnant sa fille.|Photo : Getty Images

Ecole à la maison, père de famille accompagnant sa fille.|Photo : Getty Images

Les postes connexes
Shutterstock
Actu France Feb 09, 2021
Décès de Lilian, 2 ans, étouffée par une saucisse Knacki: la dangerosité du produit est à expertiser
Getty Images
Popularité Feb 07, 2021
Frédéric Diefenthal devient complètement fou avec sa famille: preuve photo
Twitter/BFMTV
Actu France Jan 25, 2021
Un enfant décède en s'étouffant avec une saucisse : le procès a lieu 7 ans plus tard
Getty Images
Relation Nov 08, 2020
Philippe Geluck : ses rares révélations sur Dany, sa femme depuis 40 ans