Clash au "Parisien" suite à l'affaire Sarkozy : les journalistes dénoncent le directeur

La condamnation de Nikolas Sarkozy, continue de faire bouger les foules. C’est ainsi qu’ont éclaté des revendications syndicales au sein du magazine Le Parisien, contre leur directeur. Zoom sur cette histoire. 

C’était le 01 mars 2021 que s’était tenu le procès de Nicolas Sarkozy. Alors que ce dernier a été condamné à un an d’emprisonnement ferme, du côté des foules, les réactions sont de plus en plus nombreuses. 

C’est dans ce sens qu’un clash a éclaté entre les journalistes du magazine Le Parisien, et leur directeur. Sans plus tarder, faites un zoom sur cette affaire. 

Des journaux étalé sur le trotoire. | Photo : Getty Images

Des journaux étalé sur le trotoire. | Photo : Getty Images

LA RÉDACTION S’EST DÉSOLIDARISÉE

En effet, l’affaire a fait du bruit au sein du journal, parce que la rédaction accuse le directeur de minimiser les faits pour lesquels l’ex-président a été condamné. Selon ces derniers, ces textes ne reflètent pas leurs valeurs portées par le quotidien

C’est pour cette raison que dans la soirée du mardi 02 mars 2021, cette branche s’est désolidarisée de l’édito, qui a été écrite par le directeur. Dans cette revue, celui-ci faisait mention de la condamnation de Nicolas Sarkozy, en utilisant les termes peu appréciés tels que “dégagismes judicaire”. 

Les locaux du journal Le Parisien.| Photo : Getty Images

Les locaux du journal Le Parisien.| Photo : Getty Images

Très vite, la rédaction s’est mobilisée, pour se désolidariser de cette narration

“Les organisations syndicales (SNJ, SNJ-CGT, SGJ-FO, SNPEP-FO, SGLCE-CGT), la SDJ et le collectif des femmes se désolidarisent de ce texte dont la teneur ne correspond pas aux valeurs portées depuis 77 ans par Le Parisien.”

ILS ONT PRIS LA VOIX

Le directeur en question est Jean-Michel Salvator. Celui-ci travaille pour le journal à ce poste depuis sept ans. L’édito du mardi 02 mars 2021 a réveillé ses collaborateurs, qui l’accusent de minimiser la condamnation de l’ex-chef d’État. 

Journal Le Parisien. | Photo : Getty Images

Journal Le Parisien. | Photo : Getty Images

Par ailleurs, toujours selon ces derniers, Jean-Michel a délibérément restreint la rédaction dans le partage des informations sur l’affaire d’agression sexuelle de l’ex-secrétaire d’État George Tron. Selon le syndicat, celui-ci prendrait clairement parti. 

“En arrivant au Parisien, Jean-Michel Salvator a assuré aux organisations syndicales qu’il n’était pas question de faire de notre quotidien un journal d’opinion. Cet engagement doit être respecté. À la lecture de ce texte, cette promesse n’est pas tenue.”

Il est temps de faire un retour sur la condamnation de Nicolas Sarkozy. Zoom sur les détails de sa peine

Les postes connexes
Nicolas Sarkozy condamné à 1 an ferme : son avocat se confie sur sa réaction à la sentence
Actu France Mar 02, 2021
Nicolas Sarkozy condamné à 1 an ferme : son avocat se confie sur sa réaction à la sentence
Carla Bruni et "l'acharnement insensé" contre Nicolas Sarkozy : "Honteux", selon ses fans
Getty Images
Relation Mar 01, 2021
Carla Bruni et "l'acharnement insensé" contre Nicolas Sarkozy : "Honteux", selon ses fans
Affaire Nicolas Sarkozy aux “effets dévastateurs” : le tribunal rend son jugement
Getty images
Célébrités Mar 01, 2021
Affaire Nicolas Sarkozy aux “effets dévastateurs” : le tribunal rend son jugement
Affaire Duhamel : le directeur de Sciences Po Paris démissionne à la demande d'étudiants
Getty images
Actu France Feb 14, 2021
Affaire Duhamel : le directeur de Sciences Po Paris démissionne à la demande d'étudiants