logo
Getty Images
La source: Getty Images

"Je ne montre jamais mes filles et ne donne pas leurs prénoms" : Marlène Schiappa explique

Mahatony Rajaofera
11 mars 2021
21:40
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Au cours d’une interview accordée à Télé-Loisirs, Marlène Schiappa s’est laissée aller à des confidences. La ministre déléguée s'est notamment attardée sur son rôle de mère.

Annonces

Marlène Schiappa ne cesse de gagner en notoriété. Il faut dire qu’elle a un profil des plus intéressants. À tout juste 38 ans, elle s'est déjà fait un nom en politique 0 tel point qu’elle est désormais ministre déléguée auprès du ministre d’Intérieur, Gérald Darmanin.

Connue pour être une fervente protectrice de l’égalité homme-femme, elle prend également son rôle de mère très à coeur, comme en attestent ses propos auprès de Télé-Loisirs.

Marlene Schiappa, la nouvelle ministre française de la citoyenneté. | Photo : Getty Image

Annonces

UNE MÈRE POULE

Chez certaines femmes, l’instinct maternel est très développé. Pour sa part, Marlène Schiappa se montre très protectrice envers ses enfants. Même en ayant un agenda surchargé, elle prend tout de même le temps de surveiller ses filles.

Notamment en surveillant les devoirs, en se tenant au courant de leur agenda, en échangeant avec leurs amis et enseignants.

"Quand ma fille aînée faisait du toboggan, je me mettais devant pour faire une barrière autour du toboggan avec mon corps pour ne pas qu'elle tombe !",

dixit la ministre.

Annonces

Marlène Schiappa, le 3 décembre 2019 | Photo : Getty Images

Bien qu’elle soit très rigoureuse dans l'éducation de ses filles, elle ne se met pas non plus en travers de leurs envies. D’ailleurs, elle ne s'oppose pas à ce que son aînée, 13 ans, envisage de devenir mannequin. La ministre l’a néanmoins mise en garde contre les dangers de ce milieu.

Annonces

"Je ne montre jamais mes filles”

Pour protéger ses filles, Marlène Schiappa a mis un point d'honneur à ne pas les exposer :

"Je ne montre jamais mes filles et je ne donne pas leurs prénoms (...) Je ne veux pas me servir ni de leurs prénoms, ni de leurs visages.”

Marlene Schiappa, la nouvelle ministre française de la citoyenneté. | Photo : Getty Image

Annonces

Marlène Schiappa veut absolument éviter que plus tard, ses filles soient estampillées par le statut de “Fille de”. Que plus tard, cela lui occasionne des difficultés, ou du moins professionnellement parlant.

UNE DRÔLE DE REMARQUE

Marlène Schiappa ne s'est pas fait que des amis. En décembre 2020, Eric Diar s'était notamment permis de la traiter d’hystérique, sur CNEWS. Pour sa part, Laurence Ferrari s’est indignée après les propos de son invité.

La journaliste Laurence Ferrari | Photo : Getty Images

Annonces