logo
twitter.com/BFMTV   /  Shutterstock.com
La source: twitter.com/BFMTV / Shutterstock.com

"On ne voulait pas la tuer" : l’avocat de l’accusé rapporte ses mots dans l’affaire Alisha

Michael Markus Mvondo
12 mars 2021
19:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Quatre jours après le décès tragique de la jeune adolescente retrouvée noyée dans la Seine, les présumés coupables ont été mis en examen pour assassinat. L’avocat du jeune garçon accusé a rapporté quelques confessions faites par son client. Retour sur les confidences de l’adolescent de 15 ans.

Annonces

La petite Alisha, pleine de vie, est passée de vie à trépas le lundi 8 mars 2021, des suites d’une altercation violente avec deux de ses camarades de classe. Les présumés coupables mis en détention dans une maison d’arrêt, ont été mis en examen. Selon BFMTV, l’avocat de l’accusé aurait révélé les confidences de son client.

UNE TRAGÉDIE BOULEVERSANTE

C’est dans l’émoi et la constellation que les habitants d’Argenteuil se trouvent présentement. Le décès tragique de l’adolescente de 14 ans retrouvée noyée dans la Seine continue de troubler les populations.

Annonces

Battue, puis jetée par-dessus le pont du quai saint dénis par deux de ses camarades de classe, Alisha a connu une fin de vie bouleversante. Les présumés coupables mis en maison d’arrêt, ont été auditionnés le jeudi 11 mars.

Me Frank Breton, l’avocat de l’accusé de 15 ans, a profité de cette occasion pour s’exprimer publiquement sur cette affaire. Il débuté par affirmer qu’il a fait la rencontre d’un jeune homme complètement détruit et effondré.

Annonces

Loin d’être une fois accusé d’un acte violent, l’avocat du jeune homme a déclaré que son client en compagnie de sa petite amie, auraient jeté la petite fille dans la Seine en pensant qu’elle allait nager pour sortir de l’eau.

Mais malheureusement, ce ne fut pas le cas. Car l’autopsie a révélé que la jeune adolescente a trépassé des suites d’une asphyxie pouvant s’accorder avec la noyade.

UN ACTE INCOMPRÉHENSIBLE

Selon les éléments rapportés par BFMTV, le présumé coupable n’a point inscrit en faux les accusations portées contre lui. Face à la police, il n’a pas nié sa responsabilité dans ce meurtre, mais aussi, il a fait le récit du déroulement de cet évènement tragique.

Annonces
Annonces

D’après son avocat, le jeune homme était exempté de mots pour expliquer ce qui est arrivé. Troublé par ce qu’il a fait, c’est avec les larmes aux yeux face aux juges qu’il regrettait son acte.

"On ne voulait pas ça. On ne voulait pas la tuer. On ne comprend pas. Ce n’est pas possible",

s’est confié le jeune homme à l’avocat.

Annonces

NATHALIE SE CONFIE SUR SON FILS

C'est un harcèlement de trop qui vire au drame. Face tragédie d'Argenteuil, la maman de l'adolescent mis en cause a souhaité témoigner sur le changement de comportement de son fils depuis sa rencontre avec sa petite amie. Une rencontre qui serait pour elle à l'origine de tout ce désastre.

Annonces