logo
 YouTube/France 3 Bretagne
La source: YouTube/France 3 Bretagne

"Dès que je suis arrivée ici, j’ai vite regretté" : une française en Syrie témoigne

Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Il y a des femmes françaises, qui implorent l’état français de venir à leur secours. En effet, il s’agit des compagnes des anciens djihadistes engagés en Syrie.

Annonces

La situation dans les camps I et II de Roj au Nord-est de la Syrie, se dégrade de jour en jour. Fatiguée d’attendre, Estelle une Française, femme d’un ancien combattant de l’état islamique s’est confiée.

Annonces

PRÊTE À TOUT POUR RENTRER

Marre d’attendre dans des camps situés en Syrie, un groupe de femmes a décidé de passer à la vitesse supérieure, en pratiquant une grève de la faim, en espérant que l’état français pourra les délivrer d’une situation précaire qu’elles vivent depuis trop longtemps.

Mère de trois enfants, l'une d'elles Estelle, avoue avoir commis une erreur, celle d’être allée en Syrie, mais voir ses enfants vivre dans la précarité, l’a poussée à l’extrême. D'où son arrêt de nutrition le 21 février 2021.

Annonces

D’un autre côté, France Inter a aussi interviewé Saïda, une autre française coincée en Syrie. Si la jeune femme de 33 ans a laissé ses deux enfants rentrés en France, ils sont pris en charge par les services sociaux. Elle se souvient que :

"Je suis venue ici sur un coup de tête, j’ai pris la décision en une semaine, sans réfléchir, et dès que je suis arrivée ici, j’ai vite regretté. J’ai voulu partir, mais ça a été compliqué, parce que c’était comme une prison."

UN ENGAGEMENT RELIGIEUX

Annonces

Il est difficile de croire, que des femmes peuvent faire le choix personnel d’aller faire le djihad, mais c’est un phénomène réel, comme l’a révélé David Thompson, dans son documentaire "Les Français Jihadistes".

En effet, on retrouve un grand nombre de femmes, coincées en Syrie, généralement à cause de conviction religieuse. Avoir un mari combattant ouvre les portes du paradis, donc on en cherche un en France qui soit converti, ou on en trouve un directement en Syrie.

Et c’est ainsi qu’elles sont enrôlées dns le djihad, et finissent veuves, violées, ou même tuée. Mais pour ces femmes, c’est un gage d’élévation spirituelle.

Annonces
Annonces

Et quand les choses tournent mal, elles peuvent toujours chercher un soutient Me Ludovic Rivière et Marie Dosé defendeurs de cette cause, pour une tentative désespérée.

UNE FEMME FAIT UNE GRÈVE POUR LE RAPATRIEMENT DE SA FILLE

C’est auprès de France 3, que Pascale Deschamps, s’est confiée, sur son combat pour qu’on puisse ramener sa fille en France. En effet, ancienne compagne d’un Djihadiste, sa fille est détenue en Syrie. Zoom sur cette affaire.

Annonces