Nouvelle attestation de déplacement : aller chez des amis ou de la famille - explications

Un an après son entrée dans la 5ème république, la situation sanitaire ne semble pas être en voie de son extermination. Alors que la campagne de vaccination bat son plein dans le pays de Nicolas Sarkozy, un tiers de la population française quant à elle fait face à un troisième confinement. Un confinement moins strict que les précédents.

Depuis le samedi 20 mars 2021, un Français sur trois fait face à un troisième confinement. Loin de la rigueur des deux précédents, celui-ci rencontre quelques relâchements. En dehors des salons de coiffure qui restent ouverts, les personnes confinées ont grâce à une attestation de déplacement, la permission de se rendre chez un proche non-confiné.

UN CONFINEMENT ACTE TROIS

Alors que le gouvernement craignait un nouveau confinement suite à une hausse de contamination dans l’hexagone, ces derniers se sont trouvés dans l’obligation de circonscrire les zones lourdement touchées par la pandémie.

Et c’est jeudi le 18 mars que la sanction est tombée. Le chef du gouvernement a annoncé lors d’une conférence de presse le confinement de seize départements de la 5ème République et ceci pour période de quatre semaines.

Ainsi, les différentes populations des départements concernés verront leur déplacement limité. Ces derniers auront une autorisation pour s’aérer, se promener, ou alors faire du sport, sans aucune limitation de durée, mais tout en respectant le rayon limité à 10 kilomètres comme l’a précisé Jean Castex.

Différemment des confinements précédents, l’État a permis aux habitants des zones concernées à prendre de l’air. Malgré que le variant britannique batte son plein, Jean Castex a appelé à plus de vigilance, lors des rencontres avec des personnes en zones non confiné.

DES DÉPLACEMENTS INTER-RÉGIONAUX INTERDITS

Le Premier ministre, lors de sa conférence de presse le jeudi 18 mars 2021, a assuré que les déplacements entre les régions confinées et celles non-confinées étaient strictement interdits. Mais néanmoins, certains riverains pourraient se déplacer pour des motifs impérieux, ou alors professionnels.

Un contrôle de Gendarmerie | Photo : Getty Images

Un contrôle de Gendarmerie | Photo : Getty Images

Alors, pour les adeptes des voyages, il sera impossible pour eux de rejoindre les proches du sud de l’hexagone pour jouir du soleil pendant les vacances. 

Et en cas de non-respect des lois prescrites par le gouvernement, les contrevenants seront amendés à payer la modique somme de 135 euros. Pareillement pour ceux qui oublieront de remplir leur attestation de déplacement dérogatoire.

UN CONFINEMENT SPÉCIAL POUR LES SALONS DE COIFFURE

Contrairement aux deux autres confinements précédents, celui-ci s'avère moins strict. Alors que seize departements de l'Hexagone sont confinés, certains lieux en dehors des commerces non-essentiels resteront ouverts, notamment les salons de coiffure. Découvrez les détails.

Les postes connexes
Discours de Jean Castex : un internaute décèle un mensonge
youtube.com/L'Obs
Actu France Mar 19, 2021
Discours de Jean Castex : un internaute décèle un mensonge
Nouvelle attestation de déplacement dérogatoire : date de sortie et nouvelles conditions
shutterstock
Actu France Mar 19, 2021
Nouvelle attestation de déplacement dérogatoire : date de sortie et nouvelles conditions
Confinement : Emmanuel Macron évoque "deux scénarios possibles"
Getty Images
Actu France Feb 23, 2021
Confinement : Emmanuel Macron évoque "deux scénarios possibles"
Gabriel Attal annonce que les vacances pourraient être prolongées
Youtube/France Inter
Actu France Jan 28, 2021
Gabriel Attal annonce que les vacances pourraient être prolongées