facebook.com/denise.bonnabaud.3
La source: facebook.com/denise.bonnabaud.3

Denise de Moselle, "triste" et "en colère" : ses jonquilles ont été volées dans son jardin

Eteme Severine Celestine
01 avr. 2021
12:40
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Denise de Moselle, une retraitée de Saint-Avold, est triste et en colère, car elle a eu le désagrément de constater le vol des jonquilles qui se trouvaient dans son jardin.

Annonces

Ce n’est malheureusement pas la première fois qu’elle doit subir pareille déconvenue. En fait, c’est la 2ième fois en seulement 3 ans que cela lui arrive. Que s’est-il passé exactement ?

LES FAITS

Denise est particulièrement triste et en colère ; on peut la comprendre. Toutes les fleurs qu’elle avait plantées dans son jardin ont disparu comme par enchantement.

Annonces

Dans la nuit du 27 au 28 mars 2021, une ou plusieurs personnes se sont introduite (s) dans son jardin et ont soigneusement coupé l’intégralité des tiges de jonquilles et narcisses qui s’y trouvaient. Ils n’ont laissé en terre que des bouquets de fleurs.

Ce n’est malheureusement pas la première fois que la future nonagénaire subit un pareil coup.

Annonces

LA DEUXIÈME FOIS EN TROIS ANS

Interrogée, la Naborienne qui s’était déjà fait voler ses fleurs de Pâques de la même manière, a exprimé son désarroi :

ʺJe ne comprends pas pourquoi on m’a fait ça. Je ne suis mal avec personne. Et puis, ces fleurs en vase seront déjà fanées dans huit jours ! ʺ,

a-t-elle déclaré.

LA RÉACTION DES INTERNAUTES

Denise Bonnabaud a exprimé sa peine sur son compte Facebook. La réaction des internautes ne s’est pas fait attendre :

Annonces

ʺQuel manque de respect ! Lamentable !ʺ, ʺC’est honteux !ʺ,

se sont exprimés certains internautes.

Annonces

Ce malheureux incident a rappelé de très mauvais souvenirs à Lorraine ; elle a également été victime d’individus malintentionnés. À Noël, elle s’était fait voler ses lanternes, photophores et quelques petites décorations pour la fête. Son voisin également s’était fait voler une guirlande lumineuse.

“SEPT À HUIT” ÉNERVE LES INTERNAUTES : DES ENFANTS TRANSGENRES

Dans l’une de ses éditions, les équipes de ʺSept à Huitʺ ont fait un reportage sur trois enfants transgenres. Il s’agit bien évidemment d’un sujet assez délicat.

L’émission de TF a présenté les combats de Lilie, Léandre et Julien. Ceci a suscité la colère de certains internautes qui ne digèrent pas le fait que des enfants reçoivent ce type d’hormones. Décryptage.

Annonces