twitter.com/F3Occitanie
La source: twitter.com/F3Occitanie

Décès du prince Philip : les efforts de ses derniers jours pour sauver son coeur

Eteme Severine Celestine
09 avr. 2021
17:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

En Haute-Garonne, une femme a porté plainte contre l’Ephad dans lequel sa maman est décédée des suites de coronavirus. Elle accuse l’établissement de négligence.

Annonces

Le 10 mars 2021, Brigitte Mboty a attaqué en justice l’Ephad de Saint-Lys dans lequel résidait sa maman. Elle y a perdu la vie des suites de Covid-19. Découvrez les détails de cette affaire.

LA PLAINTE DE BRIGITTE MBOTY

Pour Brigitte Mboty, il ne fait aucun doute que sa maman a été victime de négligence de la part de l’Ehpad de Saint-Lys. En effet, sa maman Gisèle, âgée de 86 ans, y a perdu la vie le 23 janvier 2021 des suites de Covid-19.

Annonces

Brigitte Mboty a livré son témoignage sur le déroulement des jours qui ont précédé la mort de sa maman.

PLUSIEURS RÉSIDENTS CONTAMINÉS

Le 12 janvier 2021, elle a été contactée par la direction de l’établissement. On lui a fait savoir qu’un cas de coronavirus avait été déclaré dans la zone où était sa maman. Or, le test PCR de cette dernière était négatif ce jour.

Une infirmière et une patiente dans un Ephad. | Photo : Getty Images

Annonces

Le lendemain, sa maman comme 11 des 13 malades de cette unité, contractent le virus. Son état va vite se dégrader.

"J'ai été autorisée à la voir le 20 janvier. Elle était vraiment mal",

a

déclaré

Brigitte, avant d’ajouter que le médecin supposé passer le 18 janvier 2021 ne l’avait toujours pas fait. Sans oublier le tuyau d'oxygène qui était débranché.

UNE AUTRE PLAINTE EN VUE

Après avoir été traitée à l’hôpital de Purpan, sa maman retournera à l’Ehpad et rendra l’âme quelques jours après.

Une infirmière et une patiente dans un Ephad. | Photo : Getty Images

Annonces

Le 10 mars 2021, elle a porté contre l’établissement en question pour "homicide involontaire" et "mise en danger d’autrui par la violation délibérée d’une obligation particulière de sécurité".

Une autre famille s’interroge sur la mort des suites de Covid-19 d’un de leurs proches, dans cette même unité spécialisée. Elle envisage également de porter plainte.

DÉCÈS DE JOËL, VACCINÉ AVEC ASTRAZENECA : SA FAMILLE PORTE PLAINTE

Le vaccin contre le coronavirus d’AstraZeneca est sujet à de nombreuses polémiques. Ceci ne facilite pas la campagne de vaccination en cours sur l’étendue de l’Hexagone.

Annonces

Image illustrant le vaccin. | Photo : Getty Images

Joël était un homme âgé de 63 ans. Il s’était fait injecter le vaccin AstraZeneca et quelques jours plus tard, il a rendu l’âme. Sa famille a décidé de porter plainte. Découvrez les détails.

Annonces