Getty Images
La source: Getty Images

Bernard Madoff : décès de ses deux fils, une femme sans rien et 150 ans de prison

Sedera Raliniainjanahary
14 avr. 2021
20:29
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Bernard Madoff, un homme à l’origine de la plus grande escroquerie de l’Histoire, est mort en prison, mercredi 14 avril, à 82 ans. Il laisse comme héritage une épouse totalement ruinée.

Annonces

Pour beaucoup, Bernard Madoff était l’un des meilleurs financiers du monde, en tout cas, jusqu’à ce qu’on apprenne qu’il était à l’origine de la plus grande escroquerie financière de l’Histoire. Il a été condamné à 150 ans de prison mais sa faute marquera le début d’une descente aux enfers de sa famille Madoff.

VICTIME DES ERREURS DE SON MARI

Tout comme les investisseurs trahis par Bernard Madoff, son épouse, Ruth Madoff ne se doutait aucunement des arnaques dont il était l’instigateur. C’est d’ailleurs de plein fouet que sont venues s’abattre sur elle les répercussions des actes de son mari.

Annonces

En 2009, Ruth assiste, impuissante, à la condamnation à 150 ans de prison de son époux et s’est vue devoir rembourser les victimes en piochant dans sa fortune personnelle. Mais plus que cela, elle est devenue “la paria de l’Amérique”

Si au début, elle avait décidé de lui rendre visite en prison, celle-ci a arrêté de le faire.

"Je suis désolée pour lui. Mais il a tout détruit. Je ne pourrai jamais lui pardonner",

confiait-elle en 2017 à Paris Match.

Annonces

LA MORT DE LEURS DEUX FILS

Tout comme leur mère, Mark et Andrew Madoff ne savaient rien de ce que tramait leur père depuis. Ce n’est qu’en 2008, en pleine crise financière que celui-ci les met dans la confidence. Il leur avoue notamment que le fonds d’investissement privé où était censé être l’argent des investisseurs n’a jamais existé. 

Ils décident alors de livrer leur père aux autorités compétentes. La justice américaine se montre ferme et le condamne à la peine maximale de 150 ans de prison.

Annonces

Mais les Madoff devront également supporter deux grandes tragedies : le suicide de Mark en 2010, puis la mort d’Andrew, emporté par un cancer en 2014. 

UN GÉNIE EN ESCROQUERIE

Sans la crise financière de 2008, Bernard Madoff aurait-il pu réussir à faire prospérer cette escroquerie à grande échelle ? Les autorités boursières auraient-elles pu attraper ce génie, à l’origine de la plus grande escroquerie de l’Histoire ?

Bernard Madoff quitte le tribunal fédéral américain après une audience concernant sa libération sous caution, le 14 janvier 2009 à New York. | Photo : Getty Images

Annonces