Getty Images
La source: Getty Images

Isabelle Balkany, une "sorcière" : Pierre-Jean Chalençon répond à son attaque contre lui

Eteme Severine Celestine
20 avr. 2021
19:40
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Depuis l’affaire des dîners clandestins, Pierre-Jean Chalençon est attaqué de tous les côtés. Cette fois c’est Isabelle Balkany qui provoque le collectionneur, qui n’a pas l’intention de se laisser faire.

Annonces

Pierre-Jean Chalençon est au cœur de plusieurs débats. Récemment mis en garde à vue pour avoir organisé des dîners clandestins chez lui, l’ancien acheteur d’"Affaire Conclue" est actuellement dans la ligne de mire d’Isabelle Balkany.

Annonces

TACLÉ SUR TWITTER

Alors que Pierre-Jean Chalençon ne cesse de clamer son innocence quant à l’organisation d’un repas clandestin dans son célèbre palais, il ne cesse de recevoir de sévères critiques sur la toile. La plus récente est celle d’Isabelle Balkany, qui s’en est prise au collectionneur en commentant une caricature de celui-ci.

Annonces

Isabelle n’a pas hésité à traiter Pierre-Jean Chalençon de "bouffon amoureux du buzz", ce qu’il a d’ailleurs décidé de ne pas laisser passer. L’amoureux d’objets d’époque Napoléon Bonaparte a sévèrement répondu sur Twitter.

PIERRE-JEAN AGACÉ

Depuis plusieurs jours, Pierre-Jean Chalençon ne se laisse pas faire face aux différentes déclarations faites à son sujet. Après sa réponse à la déclaration de Sophie Davant, il décide cette fois de répondre à Isabelle Balkany.

Annonces

"…certaines sorcières devraient balayer devant leurs portes avant de porter des jugements. Elles qui se gavent sur le contribuable depuis tant d’années",

a

rétorqué

Pierre-Jean sur Twitter.

Il est évident que Pierre-Jean Chalençon n’aura pas fini d’entendre parler de cette polémique qui le hante depuis le début du mois d’avril 2021. Les jours à venir nous permettront d’en savoir davantage sur sa situation.

Annonces

PIERRE-JEAN NE PAIERAIT PAS SES IMPÔTS

Pierre-Jean Chalençon est le propriétaire du célèbre palais Vivienne et de plusieurs objets de valeur, mais il semblerait que le collectionneur ne déclare pas tous ses impôts. En effet, ses objets ont été saisis par le fisc afin d'appliquer un redressement fiscal.

Annonces