flickr.com/Maegan Tintari/CC BY 2.0  Getty Images
La source: flickr.com/Maegan Tintari/CC BY 2.0 Getty Images

"Action culottée" pour Jean Castex : des commerçantes lui envoient des sous-vêtements

Michael Markus Mvondo
21 avr. 2021
14:40
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Alors que les dates de réouvertures des lieux publiques sont désormais connues, Le Premier ministre est au centre d’une polémique. En effet, pour réclamer l’ouverture de leurs commerces, plusieurs femmes ont envoyé des cadeaux d’un autre genre à Jean Castex. Retour sur cette action qui a suscité de vives réactions sur la toile.

Annonces

L’attente a atteint son comble ! En effet, 80 commerçantes, en colère contre la fermeture de longue durée de leur centre commercial, ont décidé d’envoyer des sous-vêtements au Premier ministre Jean Castex, comme l’ont rapporté Cnews et Twitter. Un moyen qu’elles ont choisi pour réclamer l’ouverture de leur commerce.

DES OUVERTURES RÉCLAMÉES

Alors que la troisième vague du coronavirus bat son plein actuellement dans l’Hexagone, le troisième confinement avait été annoncé par le Président de la 5ème République le 31 mars 2021. Celui-ci dans son discours avait annoncé la fermeture des commerces dit "non-essentiels".

Annonces

Jean Castex | Photo : Getty Images

Parmi ces commerces, on peut lister les librairies, mais également des magasins de vêtements et de sous-vêtements. Cependant, l’attente se fait longue pour les gérantes de ces boutiques de lingerie. 

Annonces

Celles-ci sont heurtées du fait que leurs magasins soient considérés comme "non-essentielles", pourtant les rayons vêtements sont ouverts dans les grands magasins.

Jean Castex | Photo : Getty Images

Annonces

Alors pour faire entendre leur ras-le-bol, certaines commerçantes ont choisi une méthode assez originale en envoyant des sous-vêtements directement à Matignon.

JEAN CASTEX AU CENTRE DES SOUS-VÊTEMENTS

Pour manifester contre la fermeture de leur commerce de lingerie, 80 commerçantes ont posé une "action culottée". En effet, elles ont envoyé 80 sous-vêtements féminins à Jean Castex à Matignon.

Annonces

Accompagnés d’une lettre dans laquelle ces commerçantes revendiquent la réouverture des boutiques de sous-vêtements.

"Vous trouverez ci-joint à ce courrier un élément de la vie quotidienne pourtant considérée comme non-essentiel par votre gouvernement",

peut-on lire sur un extrait de la lettre publiée sur Twitter.

Jean Castex | Photo : Getty Images

Annonces

Cette action a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, comme on peut le constater, une gérante a déclaré dans un air d’humour sur son compte TikTok, que le port de sous-vêtement ne devrait pas être relégué en second plan, tout en rappelant le droit d’ouverture de leur magasin. 

UNE PROBABLE PRISE DE PAROLE

Il y a de cela quelques jours, le président de la République a souhaité prendre la parole pour annoncer un retour à la normale étape par étape. L’Élysée a envisagé une sortie graduelle du troisième confinement. Découvrez les sujets qui ont fait l’objet de cette sortie d’Emmanuel Macron.

Annonces