Shutterstock
La source: Shutterstock

Eléonore a perdu son travail d’étudiante : elle n’a que "25 euros par jour pour vivre"

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Eléonore est une jeune étudiante de 25 ans qui, du jour au lendemain, ne parvenait plus à subvenir à ses besoins. C’est avec l’aide d'associations de distribution alimentaire que la jeune femme a de quoi se mettre sous la dent.

Annonces

À l’heure où la Covid-19 est à son paroxysme, les étudiants en sont très affectés. Eléonore et Maud sont deux jeunes femmes qui se sont rencontrées à la distribution alimentaire et qui ont deux points en commun : elles sont étudiantes et peinent à joindre les deux bouts.

Des étudiantes. | Photo : Getty Images

Annonces

À PEINE DE QUOI VIVRE

En 2020, Eléonore occupait un poste en alternance grâce à ses études à l’École supérieure de l’industrie du vêtement (ESIV). Pourtant, les choses ont changé en décembre 2020, elle perd son job et se retrouve pratiquement sans rien.

"J’ai pu m’inscrire au chômage mais du jour au lendemain, je me suis retrouvée avec 25 euros par jour pour vivre",

a-t-elle confié.

Des étudiants en pleine pandémie de Covid-19. | Photo : Getty Images

Annonces

Tout son chômage va dans le loyer de son studio, payé à 800 euros par mois après avoir perdu l’appartement en sous-location qu’elle avait au préalable. La jeune étudiante déteste cette période de pandémie, de même que son amie Maud qui traverse la même galère.

Des étudiants. | Photo : Getty Images

Annonces

TROUVER UN JOB EN PLEINE PANDÉMIE

Le coronavirus a complètement bouleversé la vie de tout le monde, principalement celle des étudiants. Selon des déclarations, les étudiantes sont encore plus affectées, pendant que les hommes parviennent à trouver de quoi se faire un peu d’argent.

Des étudiants. | Photo : Getty Images

Annonces

Avec la Covid-19, il est difficile de trouver des jobs étudiants, principalement dans les secteurs de la restauration, l’hôtellerie et même en colonies de vacances. Les étudiants sont donc engagés dans un marathon de la recherche d’un emploi.

ASTRAZENECA : ÉTUDIANT MORT 10 JOURS APRÈS SA VACCINATION

Le 18 mars 2021, un jeune étudiant de 24 ans est décédé dix jours après avoir été vacciné par le vaccin AstraZeneca. Le mystère autour de sa mort renvoie au vaccin.

Administration de l'AstraZeneca contre la COVID-19 | Photo : Getty Images

Annonces