facebook.com/bhagege1   twitter.com/BFMTV
La source: facebook.com/bhagege1 twitter.com/BFMTV

Meurtre de Stéphanie : "Comment une chose pareille peut arriver ?", la douleur de sa sœur

Nkongo Odile Carine
27 avr. 2021
16:55
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Vendredi 23 avril 2021, le monde a appris la disparition d’une policière, il s’agit de Stéphanie M. Victime d’un meurtre, son décès a laissé les populations perplexes. Lundi 26 avril 2021, sa sœur s’est exprimée sur cette affaire, avec beaucoup d’émotions. Zoom sur ses incompréhensions

Annonces

La disparition de Stéphanie M., une policière, a créé énormément de trouble parmi les foules. Alors que tout le monde se demande ce qui a bien pu se passer, les proches de la victime n’en reviennent toujours pas. 

Sans plus tarder, faites un zoom sur les révélations de sa sœur qui a accepté de se confier face aux médias

Annonces

RETOUR AU DRAME DE LA POLICIÈRE

C’était donc quelques jours après le drame de Stéphanie, la policière victime d’un meurtre à Rambouillet, que les populations ont pu en savoir un peu plus sur cette dernière

En effet, la sœur de la victime s’est exprimée face aux caméras de BFMTV, pour dresser le portrait de la disparue. D’après son récit, Stéphanie n’était pas une femme comme les autres, et elle faisait toujours de son mieux, pour se donner à fond dans ce qu’elle faisait

Annonces

“Elle se donnait corps et âme dans son travail aussi, autant au niveau familial qu'au niveau travaille et elle le faisait avec plaisir".

ELLE SE POSE BEAUCOUP DE QUESTIONS

Dans ses explications, la sœur éplorée souligne son incompréhension face à cette situation

“Comment une chose pareille peut arriver ? (...) Tout trotte dans la tête, savoir si elle a souffert (...) C'est ça qui fait le plus mal surtout, de savoir si elle s'est vue mourir et si elle a eu le temps de penser à sa famille".

Annonces

Stéphanie était la maman de deux enfants. Elle travaillait au commissariat des Yvelines, en tant que chargée de l'accueil. Celle-ci avait été attaquée par Jamel G, un ressortissant tunisien, dont la radicalisation “paraît peu contestable”. Selon les informations, celui-ci souffre aussi de troubles de la personnalité. 

Découvrez plus de détails sur l'affaire de Stephanie, la policière décédée lors d'une attaque au couteau au commissariat.

Annonces