Fortune de Pierre-Jean Chalençon : palais luxueux, gains dans "Affaire Conclue", ses objets

Depuis 2015, Pierre-Jean Chalençon est le propriétaire du palais Vivienne. Il a acheté les deux étages de l’immeuble pour  la somme de 6 millions d'euros. C’est même au sein de ce lieu qu’il a organisé les dîners clandestins.

Il se trouvait au cœur des polémiques depuis quelque temps à cause des dîners clandestins. En effet, d’après les informations, le quinquagénaire aurait organisé le rassemblement, en pleine crise sanitaire, dans son palais.

Un endroit décrit comme l’un des “plus beaux lieux privés de la capitale, implanté au cœur du Paris historique. Mais outre ce fameux palais, Pierre-Jean Chalençon dispose aussi d’autres biens que nous allons d’ailleurs découvrir au fur de ces lignes.

À PROPOS DE PIERRE-JEAN CHALENÇON

À moins que vous suiviez l’émission “Affaire Conclue”, Pierre-Jean Chalençon vous est sûrement inconnus. Le quinquagénaire n’est pas difficile à connaître. Rien qu’avec son look, sa tignasse, ses lunettes bien carrées, il faut dire qu’il est ne passe pas inaperçu.

Né en 1970, à Rueil-Malmaison, le quinquagénaire a passé la majeure partie de son enfance dans la ville de Saint-Germain-en-Laye. Il a suivi ses cours au sein de l’établissement “Les cours de la Terrasse” à la fin des années 1980.

À l'âge de 8 ans seulement, il découvre Napoléon et a commencé à développer une passion pour l’empereur. Il collectionne aussi d’un côté des objets en lien avec celui-ci.

Sans compter qu’à 17 ans, le jeune homme a vendu la Vespa offerte par son père, un journaliste d'Europe 1, pour acheter une lettre de Napoléon 1er affichée à 6000 francs. Une preuve qu’il est très fan de Napoléon.

ANCIENNE STAR DE L'ÉMISSION “AFFAIRE CONCLUE”

De sa passion pour les objets rares, l’homme a débuté en tant que chroniqueur dans l'émission “Vos objets ont une histoire”, animée par Charlotte de Turckheim entre 2014 et 2015 sur France 2.

Il a ensuite rejoint l’équipe de Sophie Davant dans l’émission “Affaire Conclue”. Celui qui a été en froid avec l’un des acheteurs y a été chargé de faire des offres aux particuliers venus vendre leurs objets.

Pour cette tâche, la coqueluche des téléspectateurs grâce à son franc-parler a gagné une somme assez importante. Invité sur la radio Voltage dans le programme “Tout peut arriver avec Jordan Deluxe”, il a confié :

“J'ai à peu près 8 jours de tournage par mois donc ça fait 10 000 balles qui tombent (...) C'est pas grand-chose pour moi, j'ai pas besoin de ça.”

En plus de cela, Pierre-Jean Chalençon achète aussi des objets dans “Affaire Conclue” qu’il collectionne ensuite étant très réputé en la matière.

Pierre-Jean Chalencon pose avec une statue de l'empereur Napoléon 1er lors du Restaurant du Salon Ephemere au Palais Vivienne Ouverture le 27 juin 2020 à Paris, France . | Photo : Getty Images

Pierre-Jean Chalencon pose avec une statue de l'empereur Napoléon 1er lors du Restaurant du Salon Ephemere au Palais Vivienne Ouverture le 27 juin 2020 à Paris, France . | Photo : Getty Images

PROPRIÉTAIRE DU PALAIS VIVIENNE

Le collectionneur garde ensuite ses collections dans son palais, qui se trouve au 2ème arrondissement de Paris, “à proximité du Palais Brongniart et du célèbre Passage des Panoramas”.

L’immeuble de 500 mètres ­carrés de superficie et de 6 à 8 mètres de hauteur sous plafond, dispose de cinq salons et a été conçu pour accueillir des invités lors des événements ou encore des réceptions.

Cette photo montre l'intérieur de l'appartement du Palais Vivienne, propriété du collectionneur français Pierre-Jean Chalencon, le 5 avril 2021. | Photo : Getty Images

Cette photo montre l'intérieur de l'appartement du Palais Vivienne, propriété du collectionneur français Pierre-Jean Chalencon, le 5 avril 2021. | Photo : Getty Images

D’ailleurs, c’est dans ce palais que les médias ont accusé le maître des lieux d’avoir organisé des dîners clandestins. C’est spacieux, en effet, mais ce genre d’endroit nécessite aussi de beaucoup d’entretiens, comme l’a indiqué Pierre-Jean Chalençon.

Selon ses dires, c’est même très difficile.

Cette photo montre l'intérieur de l'appartement du Palais Vivienne, propriété du collectionneur français Pierre-Jean Chalencon, le 5 avril 2021. | Photo : Getty Images

Cette photo montre l'intérieur de l'appartement du Palais Vivienne, propriété du collectionneur français Pierre-Jean Chalencon, le 5 avril 2021. | Photo : Getty Images

“Je me lève à 7h du matin, je me couche à 2h. Je travaille sept jours sur sept, je ne prends pas de vacances. Je n'ai pas d'enfants, je donne tout à la France”,

a-t-il avoué avant d’adresser un message au président Emmanuel Macron.

À noter que des statues et des tableaux représentant son plus grand héros ornent ce lieu. On peut notamment y voir une toile d'Antoine-Jean Gros, des bibelots utilisés par l'empereur à Sainte-Hélène.

“Je l’ai acheté plus de 6 millions d’euros”

Pour acquérir le palais Vivienne, Pierre-Jean Chalençon a expliqué qu’il avait fait crédit. Il a aussi investi une grosse somme d’argent pour les travaux, outre les plus de 6 millions d’euros qu’il a claqués pour l’acheter.

L'antiquaire Pierre-Jean Chalençon. | Photo : Getty Images

L'antiquaire Pierre-Jean Chalençon. | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Isabelle Balkany, une "sorcière" : Pierre-Jean Chalençon répond à son attaque contre lui
Getty Images
Célébrités Apr 20, 2021
Isabelle Balkany, une "sorcière" : Pierre-Jean Chalençon répond à son attaque contre lui
Sophie Davant critique le départ de Pierre-Jean Chalençon : "Il s'enfonce dans des excès"
Getty Images
Célébrités Apr 19, 2021
Sophie Davant critique le départ de Pierre-Jean Chalençon : "Il s'enfonce dans des excès"
Pierre-Jean Chalençon "interpellé" : des images de lui avec les forces de l'ordre dévoilées
Actu France Apr 09, 2021
Pierre-Jean Chalençon "interpellé" : des images de lui avec les forces de l'ordre dévoilées
Pierre-Jean Chalençon "bouc émissaire" : il est prêt à répondre aux questions de la police
Getty Images
People Apr 07, 2021
Pierre-Jean Chalençon "bouc émissaire" : il est prêt à répondre aux questions de la police