Getty Images
La source: Getty Images

L'ancienne secrétaire de François Mitterrand sort du silence et se confie sur sa fille cachée

Jacques Ronny
04 mai 2021
06:20
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

François Mitterrand a été le président de la République française de 1981 à 1995. Figure incontournable de la politique, l’homme s’est également fait connaître pour sa double vie.

Annonces

Durant des années, l’ancien chef a caché l’existence de sa fille Mazarine. Son ancienne secrétaire, Paulette Decraene, fait partie des rares personnes au courant de ce secret. Au cours d’une interview avec Télé Star, elle fait quelques révélations sur l’homme politique.

UN HOMME AUX PLAISIRS SIMPLES

À l’occasion de la sortie de son livre qui retrace ses années au service de François Mitterrand, Paulette Decraene s’est laissée aller à quelques confidences sur son ancien patron dans un entretien disponible à partir du 3 mai 2021.

Le président de la République François Mitterrand | Photo : Getty Images

Annonces

Elle se souvient notamment d’un homme exigeant. Celui qui est mort le 8 janvier 1996 détestait en effet les fautes d’orthographe. Comme quoi, ils communiquaient à l’aide d’un bout de papier : la secrétaire tapait son message à la machine et il répondait avec un stylo.

Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser de quelqu’un de son statut, François Mitterrand aimait les choses simples. Le mari de Danielle préférait des tournées de librairies à la recherche de premières éditions plutôt que des dîners en ville !

Le président français François Maurice Mitterrand (1916-1996) lors d'une cérémonie dans la cathédrale de Canterbury où la cérémonie de signature du tunnel sous la Manche a lieu entre lui et Margaret Thatcher, le Premier ministre britannique. | Photo : Getty Images

Annonces

UNE RELATION PUREMENT PROFESSIONNELLE

Malgré son statut de secrétaire particulière, Paulette Decraene et son patron se connaissaient très peu. D’ailleurs, lors de son interview avec Télé Star, l’octogénaire révèle que son patron ignorait son âge, sa date d’anniversaire et même son salaire.

La femme s’était même étonnée de savoir qu’elle était moins payée que certaines secrétaires de ministres, lui obligeant à faire un “ramdam”. Mais si leur relation ne dépassait pas le cadre professionnel, la secrétaire était au courant de l’existence de Mazarine.

L'ex-président français François Mitterrand. | Photo : Getty Images

Annonces

SA DOUBLE VIE BIEN CACHÉE

Pour rappel, François Mitterrand avait mené une double vie durant de longues années. À la lumière, il est marié à Danielle Mitterrand, sa femme depuis 1944 tandis que secrètement, il entretient une liaison avec Anne Pingeot.

C’est en 1962 que l’historienne de l’art et le père de famille s’étaient rencontrés. Plus tard, en 1974, les amants deviennent les parents d’une fille Mazarine Mitterrand, qu’il mettra 10 ans à reconnaître officiellement.

François Mitterrand, le 8 juillet 1994 à Naples, Italie. | Photo : Getty Images

Annonces

Toujours est-il qu’avant d’être révélées au grand public, d’après les informations du Parisien, la mère et la fille avaient vécu loin du regard des Français, dans un château bucolique au village de Souzy-La-Briche, à proximité de Paris.

UNE “PRISON” PLUTÔT QU’UN “CHÂTEAU”

La principale intéressée, à savoir Mazarine Mitterrand, a accepté de parler de ce sujet sur le plateau de “De quoi j’me mêle” le 23 novembre 2019. D’abord interrogée par Eric Naulleau sur son enfance passée dans des châteaux, elle affirme n’avoir rien à justifier.

Mazarine Marie Mitterrand Pingeot pose lors d'une session de portrait à Paris, France le 04/16 / 2019. | Photo : Getty Images

Annonces

“J’ai grandi d’abord chez ma mère, dans son petit appartement, et puis après, on a dû vivre dans un logement de fonction pour sécuriser. Vu que mon père rentrait tous les soirs...”,

a-t-elle poursuivi.

Des conditions qui n’ont pas toujours plu à la petite fille qu’elle était :

“Moi personnellement, je le prenais plus comme une prison que pour un château, mais bon, à certains égards, on peut penser ça peut-être”

Mazarine Marie Mitterrand Pingeot pose lors d'une session de portrait à Paris, France le 04/16 / 2019. | Photo : Getty Images

Annonces

Cela dit, comme elle le révèle sur le plateau de C8, Mazarine y a néanmoins vécu de “choses chouettes et belles”. Ce qui la dérangeait le plus c’était de ne pas pouvoir “accueillir des amis chez soi” et de cacher en permanence quelque chose.

Cela dit, quand son identité a enfin été rendue publique, la nouvelle avait fait l’effet d’une bombe ! Bien plus difficile à porter que le secret.

“Il faut imaginer que j’ai passé une partie de ma vie à me planquer, et du jour au lendemain, il y a votre visage qui est affiché partout, Il y a tout un pan de l’identité qui s’effondre quoi !”,

a-t-elle révélé.

Annonces