Nordahl Lelandais a "donné" la mort à Arthur Noyer, mais "sans vouloir la donner"

Trois ans après le décès tragique du caporal Arthur Noyer, le procès de son présumé meurtrier bat actuellement son plein devant la Cour d’assise de la Savoie. Si toutes charges pèsent contre lui, Nordahl Lelandais assure que lui donner la mort n’était pas son intention. Retour sur ce procès.

Rendus au premier jour du procès du tristement célèbre Nordahl Lelandais devant le tribunal de la Savoie, pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, l’ancien militaire a pris sa position. En effet, celui-ci décrit un acte involontaire de sa part, comme on peut le constater sur un post Twitter.

UNE JUSTICE TROIS ANS APRÈS

Trois ans après son crime sur la personne d'Arthur Noyer survenu dans le 11 avril 2017 à Chambéry, le présumé meurtrier a été présenté devant la cour d’assises de la Savoie le lundi 3 mai 2021.

Face à la famille éplorée qui a installé un grand portrait de leur fils en face du box pour que l’accusé soit en face de sa victime durant tout le procès, comme l’a déclaré l’avocat de la famille, Me Bernard Boulloud.

Venus de leurs villes d’origines, les parents du jeune caporal ont daigné assister au procès, en s’installant au premier rang. Aux environs de 10h15 min, un homme doté d’une corpulence athlétique et des cheveux courts a fait son entrée dans la salle d’audience.

En effet, il s’agissait de Nordahl Lelandais. Celui-ci, avant de regagner son box des accusés, il a d’abord échangé des mots avec son avocat Me Alain Jakubowicz. Après avoir décliné son identité, le jugement du présumé meurtrier de 38 ans a officiellement débuté.

UN ACTE INVOLONTAIRE SELON LUI

Alors que son audience battait son plein, la synthèse de l’acte d’accusation a été lue. Une synthèse qui a rappelé les aveux du trentenaire qui reconnaît avoir tué involontairement le jeune homme à l’aide des coups de poings.

Invité à se lever par le président François Xavier Manteaux l’invite, celui-ci lui a demandé de savoir s’il maintenait sa position. Sans même hésité ou réfléchir, l’ancien militaire a déclaré oui’’ avant de renchérir sa défense.

J’ai donné la mort à Arthur Noyer, mais sans vouloir la lui donner. J’ai jamais voulu lui donner la mort’’,

a déclaré l’accusé dans la salle d’audience, comme l'a publié Thibault Malandrin sur son compte Twitter .

Rappelons qu’au début du procès, le président du tribunal avait précisé au trentenaire qu’il serait jugé comme tous les criminels qui comparaissent devant cette cour, et ce, malgré la tollé médiatique de cette affaire.

DES PARENTS D'ARTHUR NOYER SONT BRISÉS

Quatre ans après le meurtre de leur fils, la vie de Cécile et Didier Noyer a complètement pris un autre tournant. Arthur Noyer a été assassiné par Nordahl Lelandais le 12 avril 2017. Une perte douloureuse pour les deux parents dont la vie n'a plus de sens.

Les postes connexes
Les mots de la mère de Nordahl Lelandais : "Ce n’est plus le Nordahl que j’ai connu"
twitter.com/franceinfoplus | twitter.com/BFMTV
Histoires May 03, 2021
Les mots de la mère de Nordahl Lelandais : "Ce n’est plus le Nordahl que j’ai connu"
Affaire Maëlys : le parquet de Grenoble requiert le renvoi de Lelandais pour "meurtre"
Getty Images
Histoires Mar 19, 2021
Affaire Maëlys : le parquet de Grenoble requiert le renvoi de Lelandais pour "meurtre"
Affaire Maëlys : le résultat final de l'affaire dévoilé
JEAN-PHILIPPE KSIAZEK/Getty Images
Actu France Feb 19, 2021
Affaire Maëlys : le résultat final de l'affaire dévoilé
Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais autorisé à assister aux funérailles de son père
twitter.com/lestrepublicain
Actu France Jan 06, 2021
Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais autorisé à assister aux funérailles de son père