Décès des animaux de compagnie : 3 conseils pour choisir leur dernière demeure

Les animaux de compagnie font partie intégrante de la famille de leurs maîtres. Dans les moments de joie comme de peine, ils nous apportent toujours du réconfort. Ce n’est que normal d’éprouver une grande peine lorsqu’ils disparaissent.

Leur décès est toujours une épreuve difficile à traverser. Même s’il n’est pas facile de les laisser partir, il le faut bien. Le problème du choix de leur dernière demeure est souvent difficile à résoudre. Nous vous apportons des solutions.

Un beau chien couché .ǀ Source : Getty Images

Un beau chien couché .ǀ Source : Getty Images

LE JARDIN

Après le décès de votre boule de poils, certaines personnes éprouvent le besoin de la garder près d’elles en lui érigeant par exemple une stèle dans leur jardin. Malheureusement, la loi réduit les possibilités en la matière. En effet, il n’est possible d’enterrer dans le jardin que des animaux de moins de 40 kg.

Cette première règle remplie, il faudrait que vous soyez propriétaires du terrain et qu’il soit situé à une distance minimum de 35 m des points d’eau et des habitations voisines. Enfin, la dépouille devra être enfouie au minimum à 1 m de profondeur dans le sol.

L’INCINÉRATION

L’incinération est également un choix vers lequel se tournent de nombreux propriétaires. Après avoir pris les informations nécessaires chez votre vétérinaire, il appellera une entreprise de crémation qui se chargera du reste.

Une urne pour y mettre des cendres .ǀ Source : Getty Images

Une urne pour y mettre des cendres .ǀ Source : Getty Images

Il existe deux types d’incinérations : individuelle et collective.

Dans la première option, vous pourrez récupérer les cendres de votre animal et les placer dans une urne, que vous rependrez où vous voudrez, exception faite de la voie publique. Dans la seconde option, les cendres de différents animaux seront préalablement rassemblées pour être par la suite dispersées.

LES CIMETIÈRES ANIMALIERS

Si les deux options précédentes n’ont pas trouvé grâce à vos yeux, celle-ci devrait faire la différence. Vous pouvez inhumer votre animal de compagnie dans un cimetière animalier (privé ou communal).

Une stèle tombale .ǀ Source : Getty Images

Une stèle tombale .ǀ Source : Getty Images

Vous pourrez faire installer des plaques commémoratives, des stèles et même des caveaux en l’honneur de votre toutou.

3 ERREURS À ÉVITER AVEC UN POULAILLER URBAIN

Le poulailler urbain est un phénomène qui gagne de plus en plus de terrain depuis quelques années. Il est très pratique, surtout qu’il ne nécessite pas un grand investissement.

Une femme en train de nourir ses poules en plein air. | Photo : Getty Images

Une femme en train de nourir ses poules en plein air. | Photo : Getty Images

Toutefois, certaines personnes qui en possèdent déjà un, commettent souvent des erreurs dont trois reviennent régulièrement. Découvrez-les.

Les postes connexes
Paul Pogba : découvrez son luxueux manoir qui coûte plus de 3 millions d'euros
Getty Images
Célébrités Apr 15, 2021
Paul Pogba : découvrez son luxueux manoir qui coûte plus de 3 millions d'euros
Château de Clermont de Louis de Funès : découvrez la dernière demeure de l'acteur emblématique
Getty Images
Célébrités Apr 13, 2021
Château de Clermont de Louis de Funès : découvrez la dernière demeure de l'acteur emblématique
Conseils faciles pour cultiver votre propre salade dans votre cuisine
Shutterstock
Conseils Apr 01, 2021
Conseils faciles pour cultiver votre propre salade dans votre cuisine
3 erreurs à éviter avec un poulailler urbain
unsplash.com/Tom Ungerer pexels.com/cottonbro
Animaux Feb 20, 2021
3 erreurs à éviter avec un poulailler urbain