Shutterstock | twitter.com/BFMTV
La source: Shutterstock | twitter.com/BFMTV

Chasse à l’homme en Belgique : tout savoir sur Jürgen Conings, le soldat armé en fuite

Mahatony Rajaofera
21 mai 2021
15:15
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un homme de 46 ans fait actuellement l’objet d’une chasse à l’homme en Belgique. L’homme en question fait l’objet de plusieurs poursuites, selon BFM TV. 

Annonces

Vendredi 21 mai 2021, pas moins de 200 policiers avec plusieurs véhicules blindés sont toujours mobilisés aux alentours de la forêt des Landes pour traquer le militaire Jürgen Conings. 

Trois jours plus tôt, son véhicule équipé de munitions et de quatre lance-roquettes a été retrouvé près de la frontière avec les Pays-Bas. 

Annonces

UN MILITAIRE D'EXTRÊME DROITE

Selon BFM TV, Jürgen Conings fait partie des militaires belges surveillés pour "sympathies avec l'extrême droite''. 

En 2019, il a été sanctionné pour avoir proféré des menaces sur le réseau social Facebook et aussi pour des propos racistes. 

Comme l’avait indiqué Ludivine Dedonder, ministre de la Défense belge, l’affaire a été classée sans suite.  Toutefois,  cela a conduit à son retrait de réhabilitation.

Annonces

"Il n'y a pas de place à la Défense pour des extrémistes ou des fascistes", 

avait souligné Ludivine Dedonder. 

PROPOS RACISTES ET MENACES

L’homme de 46 ans est d’ailleurs connu pour ses menaces envers l’Etat belge et plusieurs célébrités. Parmi les cibles se trouve d’ailleurs  le célèbre virologue Marc Van Ranst. 

Et depuis trois mois, le recherché se trouve, par ailleurs, dans la liste de l’organisme belge d'analyse de la menace terroriste. Il serait un terroriste potentiel en raison de ses propos menaçants et sa liaison avec l’extrême droite. 

Annonces
Annonces

“Appeler à la haine et à la violence, c'est inacceptable, qu'il s'agisse de virologues, de scientifiques, d'adversaires politiques. C'est punissable par la loi”, 

avait précisé le Premier ministre de la Belgique Alexander De Croo. 

Jusqu'à l’heure, une autoroute située à une centaine de kilomètres à l’est de Bruxelles traversant Hoge Kempen a été fermée.

Au coeur des actualités : Double meurtre de Plantiers : Valentin Marcone introuvable, les 3 hypothèses de l’enquête

Lisez aussi : Double meurtre dans les Cévennes : le père du suspect s’adresse à son fils

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News

Annonces