Double meurtre de Plantiers : Valentin Marcone introuvable, les 3 hypothèses de l’enquête

Les enquêtes continuent dans le carde du double meurtre à Plantiers, dans le Gard. Trois scénarios possibles sont évoqués. 

Le 11 mai 2021, un drame a eu lieu dans le Gard. Deux personnes, dont un patron de scierie et un de ses employés, ont perdu la vie. Valentin Macarone qui est lui aussi employé dans la société a pris la fuite après ce double meurtre

APPEL À TÉMOINS 

Le jeune homme de 29 ans est activement recherché, un appel à témoins a d’ailleurs été lancé. Considéré comme un jeune homme instable et dangereux, le principal suspect mesure dans les 1,70, avec des traits fins et des cheveux courts. 

A plusieurs reprises, il aurait publié des discours haineux contre les autorités, et est même à l’origine de plusieurs incitations à la révolte et au port d’armes. 

LE MESSAGE DE SON PÈRE 

Après avoir été informé des poursuites contre son fils, le père de celui-ci n’a pas attendu longtemps pour réagir. Il a décidé d’envoyer un enregistrement audio à la gendarmerie.

Dans son message, le père de famille implore Valentin Macarone de se rendre, mais jusqu’à l’heure cela n’a pas donné de résultat. 

“J'ai la garantie qu'il n'y aura pas de feu si tu te rends maintenant, mon fils fais-moi confiance. “Je t'aime, nous sommes tous avec toi, bisous, papa”, 

a-t-il adressé à son fils. 

TROIS HYPOTHÈSE 

Dans le terme des investigations, trois hypothèses se présentent. Comme l’avait indiqué le général Ott, la possibilité d’une fuite n’est pas écartée. Mais, une forte surveillance aérienne et des barrières routières sont toujours en place. 

Le général se demande même si le recherché n’a pas de complice, ce qui n’est pas soutenu par les enquêteurs vu le profil solitaire du jeune homme. 

La deuxième éventualité est l’affrontement. Le jeudi 13 mai, le procureur Maurel a précisé qu’il s’agit d’une personne “apte à la survie en milieu hostile''. 

Avant de s’enfuir, il serait passé dans son domicile, abondant son portable, et aurait pris plusieurs armes dont un fusil pouvant toucher jusqu’à 300 mètres. 

“Il peut potentiellement nous attendre sur son terrain, dans sa zone de confort. Il a peut-être installé un poste de combat”, 

a estimé le général Philippe Ott.

Le troisième scénario est le suicide. Les enquêteurs ont souligné qu’il est possible que le présumé auteur des meurtres aurait agi avec préméditation. Ainsi, le jeune père de famille aurait pensé à se tuer après avoir commis l’acte. 

Les postes connexes
Meurtre de Claire à Amiens : zoom sur Gwenaël, 39 ans, activement recherché
facebook.com/gwenael.welsch + facebook.com/Claire Miannay
Actu France May 12, 2021
Meurtre de Claire à Amiens : zoom sur Gwenaël, 39 ans, activement recherché
Claire Miannay, tuée à Amiens : une étrange photo postée sur son compte Facebook
facebook.com/Claire Miannay
Actu France May 12, 2021
Claire Miannay, tuée à Amiens : une étrange photo postée sur son compte Facebook
Kidnapping de Mia, 8 ans, dans les Vosges : les trois kidnappeurs présumés arrêtés
Getty Images
Vie Apr 15, 2021
Kidnapping de Mia, 8 ans, dans les Vosges : les trois kidnappeurs présumés arrêtés
Quatre disparitions inquiétantes de femmes en trois mois : les enquêteurs recherchent d'éventuels liens
Shutterstock
Célébrités Mar 08, 2021
Quatre disparitions inquiétantes de femmes en trois mois : les enquêteurs recherchent d'éventuels liens