logo
 instagram.com/bringbackhomeannaandolivia
La source: instagram.com/bringbackhomeannaandolivia

Olivia et Anna : tout ce que l'on sait sur la tragique affaire de l'enlèvement de deux petites filles par leur père

Mahatony Rajaofera
11 juin 2021
22:50
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

En Espagne, le corps sans vie d’une fillette de 6 ans a été retrouvé. La fillette en question était portée disparue depuis le 27 avril 2021. Elle se prénommait Olivia.

Annonces

Cette macabre découverte a choqué un grand nombre de monde. Découvrez tous les détails.

UNE BIEN TRISTE DÉCOUVERTE

Depuis leur disparition en avril 2021, des recherches ont été menées pour tenter de retrouver Olivia et Anna. Ces dernières se trouvaient sur l’île de l’archipel des Canaries lorsqu’elle n’a plus donné signe de vie.

La petite Olivia et sa sœur. | Photo : Twitter/La Vanguardia

La petite Olivia et sa sœur. | Photo : Twitter/La Vanguardia

Annonces

Les enquêteurs sont alors entrés sur scène pour tenter de découvrir ce qui leur est arrivé. Ces derniers ne disposaient que d’un seul indice, un message laissé par le père d’Anna et Olivia.

Une chose a surtout permis aux enquêteurs de résoudre l’affaire. L’embarcation appartenant au père d’Olivia et un siège auto que sa sœur avait l’habitude d’utiliser. Ces objets ont été retrouvés à la dérive au large de Tenerife. Ce qui a amené les autorités à approfondir leurs recherches dans la zone.

Ils finiront alors par retrouver une dépouille au fond de l’océan. Celle de la petite Olivia. Reste à trouver Anna et son père. Pour cela, les enquêteurs concentrent leurs recherches au large de l'île située dans l'Océan atlantique.

Annonces

À noter que la découverte du corps de la petite Anna a suscité une grande vague d’émotion chez les habitants de la région. Ce qui est compréhensible, car décédé si jeune, personne ne devrait. En effet, Anna avait encore toute la vie devant elle quand elle est partie.

Olivia et Anna. | Photo : Twitter/Aglezterol

Olivia et Anna. | Photo : Twitter/Aglezterol

Annonces

Pour info, son corps a été retrouvé sans vie dans un sac rempli par l’ancre de l’embarcation du père. À titre informatif, les responsables de l’enquête pensent que Tomás Gimeno, le père d’Anna et Olivia, les a d’abord étouffé, avant de les faire sombrer dans l’océan.

Lire aussi : Affaire Lucas Tronche : "Je souhaite fortement qu'on le retrouve", déclare son frère

LES HOMMES POLITIQUES RÉAGISSENT

Par ailleurs, de nombreux politiciens se sont exprimés sur cette affaire. Confus par cette macabre découverte, certains ont fait part de leurs impressions sur les réseaux sociaux. C’est notamment le cas du Premier Ministre socialiste espagnol Pedro Sanchez.

Annonces

Sur Twitter, le politicien a pensé à la mère d’Anna qui sûrement a été bouleversé en apprenant que sa fille s’en est allée à tout jamais.

“Je ne peux imaginer la douleur de la mère des petites Anna et Olivia, disparues à Tenerife, face à la terrible nouvelle que nous venons d'apprendre”,

a tweeté Pedro Sanchez.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez assiste à une réunion du Cadre régional global de protection et de solutions (MIRPS) pour lutter contre les déplacements forcés, à San José, le 10 juin 2021. | Photo : Getty Images

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez assiste à une réunion du Cadre régional global de protection et de solutions (MIRPS) pour lutter contre les déplacements forcés, à San José, le 10 juin 2021. | Photo : Getty Images

Annonces

De même, la ministre de l'Egalité, Irene Montero a elle aussi soutenu Beatriz. La politicienne a partagé un message des plus émouvants sur les réseaux sociaux.

“Il n'y a pas de mots pour accompagner Beatriz dans ce moment de douleur terrible. Cette violence exercée contre les mères pour frapper là où cela fait le plus mal est une question d'Etat”,

a-t-elle expliqué.

La ministre de l'Égalité, Irene Montero, le 11 juin 2021 à Saragosse, Aragon, Espagne. | Photo : Getty Images

La ministre de l'Égalité, Irene Montero, le 11 juin 2021 à Saragosse, Aragon, Espagne. | Photo : Getty Images

Annonces

Ce n’est pas la première fois qu’un tel drame se produit en Espagne. Depuis 2013, pas moins d’une quarantaine de mineurs ont été assassinés ou par le compagnon de leur mère ou par leur propre père. Des chiffres tirés des études effectuées par le gouvernement sur les violences de genres.

ZOOM SUR TOMÁS GIMENO

Le 27 avril 2021, Tomás Gimeno a fait ce qu’aucun père ne devrait faire. Il a enlevé ses filles et a envoyé un message menaçant à sa ex-compagne. Découvrez-en davantage sur l’homme en question.

La petite Olivia et sa sœur. | Photo : Twitter/La Vanguardia

La petite Olivia et sa sœur. | Photo : Twitter/La Vanguardia

Pour ne rien rater de l’actualité, abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Une femme quitte sa ville pour le week-end et découvre ses photos d'enfance dans une maison de campagne - Histoire du jour

25 mars 2022

Des triplées promettent de se rencontrer dans 50 ans, 2 d'entre elles se présentent et reçoivent une lettre de leur sœur - Histoire du jour

17 mars 2022

Malgré la haine, les enfants de Jean-Pierre Pernaut trouvent la paix avec leurs âmes-sœurs : Tom est adopté par la famille de sa petite-amie

04 avril 2022

Michel Sardou n'est pas venu au mariage de sa fille Cynthia, violée à 26 ans - À 48 ans, elle est divorcée et n'a pas d'enfants

26 janvier 2022