Leïla Bekhti maman pour la 3ème fois : sa grossesse, ils l'ont gardé secret avec Tahar Rahim

Leïla Bekhti et Tahar Rahim sont mariés depuis presque 11 ans. De leur amour, sont nés deux adorables enfants. Le couple annonce une merveilleuse surprise.

Leïla a fait la connaissance de Tahar en 2007. Parents depuis 2017, les amoureux dévoilent au grand public la venue de leur troisième enfant.

LEUR PREMIER ENFANT

C’était lors du tournage du film intitulé “Un prophète”, que l’actrice a rencontré son tendre amour. Le fameux film où l’acteur a fait sa première apparition au grand public.

"Nous avons pris notre temps, comme si nous voulions entamer patiemment une belle qui serait l'ultime",

a-t-elle raconté.

De là, est née une relation épanouissante et pleine d’amour. En 2017, Leïla a donné naissance à un garçon appelé Souleiman.

Sur son petit nuage, la star du film “Carnivores” parle pour la toute première fois de son petit Souleymane.

"Mon fils est la plus belle chose qui me soit arrivée",

a-t-elle confié à Gala, les larmes aux yeux.

LEUR DEUXIÈME ENFANT

Au cours d’une entrevue accordée par “Madame Figaro” en février 2021, le mari de la comédienne a annoncé le déroulement de la naissance de leur fille. 

Alors qu’il aurait dû tourner quelques jours dans “Désigné coupable”, Jodie Forestier était souffrante. Ce qui a stoppé le tournage. Cet événement lui a permis d’être présent le jour J de la naissance de sa fille, qui est née le 15 novembre 2019 avec un peu d'avance. Un coup du destin !

LA BONNE NOUVELLE

Dans son numéro paru le 24 juin 2021, Paris Match dédié sa couverture à la maman de 37 ans :

"Française d'origine algérienne, mariée, trois enfants, amoureuse et actrice, Leïla Bekhti est une virtuose du changement de rôle."

 Annonçant ainsi que les comédiens deviennent parents pour la troisième fois.

Toujours aussi discrète dans sa vie privée, l’actrice a profité du confinement pour cacher sa grossesse à l'œil curieux des caméras.

Leïla Bekhti est vraisemblablement fière de ses origines algériennes sans pour autant l’empêcher de se sentir à la fois française. D’ailleurs, elle souhaite transmettre cet héritage culturel à ses enfants.

"Quand on ne sait pas d'où l'on vient, comment savoir où aller ? Mes origines sont très importantes pour moi. Je veux transmettre à mes enfants que la différence est une richesse",

a-t-elle confié.

MESSAGE DE SOUTIEN

Lors de la 93e édition de l'Académie des Oscars, le nom de Tahar Rahim ne figurait pas parmi les nominés. Le film français prometteur illustré par Jodie Foster et Tahar Rahim n’a malheureusement pas été sélectionné.

Malgré cela, Leïla Bekhti apporte son soutien infaillible à son homme. Le 15 mars 2021, la mère de famille a adressé un tendre message à l’élu de son cœur sur Instagram.

"Fière de toi, le rêve continue",

a-t-on pu lire comme légende d’un cliché en noir et blanc de son époux.

JENIFER AVEC UN VENTRE ARRONDI

Depuis la fin 2020, les rumeurs circulent que Jenifer serait enceinte. Son ventre rond a été confirmé lors de son apparition dans la bande-annonce de la saison spéciale All Stars de “The Voice”. L’interprète de "Notre idylle" est bel et bien enceinte de plusieurs mois.

Retrouvez de nouvelles actualités en vous abonnant à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
"L’Amour est dans le pré" : une heureuse nouvelle et la crainte d'un couple emblématique
instagram.com/jeromeetlucile
Célébrités Jun 21, 2021
"L’Amour est dans le pré" : une heureuse nouvelle et la crainte d'un couple emblématique
Tahar Rahim et Leila Bekhti : il a envisagé de quitter la France pour Hollywood
Getty Images
TV Apr 04, 2021
Tahar Rahim et Leila Bekhti : il a envisagé de quitter la France pour Hollywood
Histoire d'amour : elle retrouve son bel inconnu après avoir lancé un appel sur Instagram
flickr.com/N i c o l a
Mar 20, 2021
Histoire d'amour : elle retrouve son bel inconnu après avoir lancé un appel sur Instagram
Mélissa et sa rencontre avec Jamel Debbouze : “Dès que je le voyais, je m’écartais un peu”
Getty Images
Relation Mar 13, 2021
Mélissa et sa rencontre avec Jamel Debbouze : “Dès que je le voyais, je m’écartais un peu”