Patrick Sébastien, un "bâtard" non désiré, grandi sans père : il a failli devenir délinquant

Désormais reconnu comme une personnalité phare de la télévision, Patrick Sébastien a dû passer par un grand nombre d’épreuves. Enfant, il était d'ailleurs considéré comme un bâtard.

Patrick Sébastien n’est plus à présenter. Présentateur reconnu, il a également des talents de chanteur et d’écrivain. Toutefois, ce dernier a dû se battre pour en arriver là. D’autant qu’il a vécu une enfance difficile. Dans les colonnes de France Dimanche, il admet volontiers avoir échappé de peu à la délinquance, avant de se raccrocher à quelque chose et suivre la bonne voie.

SE QUALIFIE COMME UN BÂTARD

Se voulant transparent, l’animateur de 67 ans n’a pas manqué d'évoquer son enfance difficile, et ce, à plusieurs reprises.

Dans “Sans chaînes”, le livre d’entretiens de Marc Dolisi et de François Darmigny, il est dit que Patrick Sébastien n’était pas un enfant désiré, ou du moins par son père. Enceinte à 17 ans, sa mère, Andrée Boutot, ne s’attendait pas non plus à la nouvelle, mais elle a préféré le garder.

D’autant qu’en 1953, les esprits étaient encore très conservateurs. L’ancien présentateur du “Grand cabaret” a d’ailleurs révélé qu’il était considéré comme un vilain petit canard.

Toujours est-il que les auteurs de “Sans chaînes” parlent même de lui comme

“Celui qui, de l’enfance jusqu’à aujourd’hui, se considère comme un bâtard. Une dénomination dont la plupart auraient honte, mais dont il est fier”.

En effet, il tient sa mère en très haute estime étant donné qu’elle a su l’élever malgré les qu’en-dira-t-on. Autant dire que le jugement de la société a été particulièrement dur envers cette dernière.

Jugée dès la salle de maternité, elle était constamment pointée du doigt par le voisinage et même par les siens. Ayant eu un enfant sans père, elle était considérée comme une femme volage. Pour sa part, Patrick Sébastien estime que sa mère aura eu pour seule faute d’avoir eu une idylle qui a mal tourné. Quant à son père, il n’a appris son identité qu’à l'âge de 18 ans.

Quoi qu’il en soit, les auteurs de “Sans chaînes", n’ont pas manqué de souligner le fait que Patrick Sébastien a toujours éprouvé le désir de rendre sa mère fière. D’autant qu’elle a tout fait pour lui.

LA CULTURE, SON REFUGE

Ayant grandi sans père, l’animateur aurait pu très mal tourné. Dans les colonnes de France Dimanche, il a d'ailleurs été très transparent sur ce point : 

“J'aurais pu mal tourner, tomber dans la violence, la délinquance... mais non, j'ai rapidement su que la culture était un bel outil et je suis tombé amoureux des lettres.”

Dans un tel contexte familial, il a très vite compris qu’il devait se raccrocher aux études, s’il voulait un meilleur avenir. D’autant qu’il était issu d’une famille modeste. 

Pour lui, le fait de bien travailler à l’école était aussi une manière de rendre sa mère fière de lui. Celle-là même qui ne ménageait pas ses efforts en travaillant dur à l’usine.

Allant dans ce sens, il était inscrit en fac de philosophie. Sans compter qu'il a déjà publié plusieurs ouvrages. “Au bonheur des âmes” en 1994, “Vitriol menthe” en 2005, “La cellule de Zarkane” en 2007, sous le pseudonyme Joseph Lubsky, “Tu m'appelles en arrivant” en 2009, “Même que ça s'peut pas” en 2014, “Le bonheur n’est pas interdit” en 2017.

En 2020, il a même sorti “J’ai déplacé l’éléphant”, un ouvrage où il revient sur son éviction de France Télévisions.

Lire aussi : Patrick Sébastien de retour à l’antenne avec un nouveau programme

Toujours est-il que cette exclusion sans ménagement, a ravivé les souvenirs de rejets dont il a été victime durant son enfance.

Quoi qu’il en soit, Patrick Sébastien estime ne pas encore être satisfait de la manière dont il manie les mots. Il admet volontiers sa jalousie vis-à-vis de ceux qui les manient avec brio, à l’instar de Bergerac, Cyrano ou encore de Audiard.

UN DÎNER AVEC LE PRÉSIDENT

Il est bien loin le temps où Patrick Sébastien était le vilain petit canard. Certes, il a connu quelques déconvenues, mais il est désormais une personne respectée. Il a même eu l'occasion de dîner avec Emmanuel Macron. Bien qu’un échange houleux avec un citoyen ait éclaté à ce moment-là.

Emmanuel Macron prononce un discours lors des célébrations du bicentenaire de la naissance du peintre français Gustave Courbets. | Photo : Getty Images

Emmanuel Macron prononce un discours lors des célébrations du bicentenaire de la naissance du peintre français Gustave Courbets. | Photo : Getty Images

Pour ne rien rater de l’actualité, abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
Patrick Sébastien : des granges lui appartenant ont pris feu
twitter.com/voici
People Jun 10, 2021
Patrick Sébastien : des granges lui appartenant ont pris feu
Patrick Sébastien fait des déclarations sur la présence des femmes à la télévision
Getty Images
People Apr 26, 2021
Patrick Sébastien fait des déclarations sur la présence des femmes à la télévision
Zoom sur la fortune de Patrick Sébastien ?
youtube.com/L'invité
TV Apr 23, 2021
Zoom sur la fortune de Patrick Sébastien ?
Patrick Sébastien revient à la télévision : tribunal, réclamation de 5 millions d'euros et sa nouvelle émission
youtube.com/Patrick Sébastien
Célébrités Mar 31, 2021
Patrick Sébastien revient à la télévision : tribunal, réclamation de 5 millions d'euros et sa nouvelle émission