Hôpital et Ehpad : l'interdiction de rendre visite aux proches provoque la colère des usagers

Le projet de loi concernant l’extension de pass sanitaire a fait sujet de débat à l’Assemblée nationale, le jeudi 22 juillet 2021. Découvrez tous les détails.

Alors que le projet de loi est encore mis en examen, les députés se sont mis d’accord pour la modification de la partie du texte concernant l’accès dans les hôpitaux et les maisons de retraite.

PASS SANITAIRE

Ces derniers jours, la décision prise par le gouvernement, concernant l’extension du pass sanitaire, a suscité une vive polémique. Cela a même fait sujet de débat à l’Assemblée nationale, surtout concernant l’accès dans les établissements de santé. 

Pourtant, les députés avaient déjà écarté cette décision prise par le gouvernement.

Pour rappel, pendant son allocution, le président de la République avait annoncé qu’il serait obligatoire de présenter un pass sanitaire pour entrer dans ces établissements. Et ce, à compter du mois d’août.

En effet, cela signifie que tous les patients, en dehors des cas d’urgence, et les visiteurs sont tous obligés de se faire vacciner. Dans le cas contraire, ils devraient amener une pièce justifiant qu’ils ont fait un test Covid, d’au moins de 48 heures.

Mais il semble que ce projet de loi prévoyait déjà de limiter cet accès pour les patients et les visiteurs, même s’il n’est pas encore adopté. Une situation que de nombreux députés ont notamment jugé liberticide.

“Il est absolument nécessaire de garantir un droit à la visite quel que soit le statut vaccinal du visiteur”,

a déclaré le député des Yvelines, Philippe Benassaya, en soulignant surtout les cas des personnes qui ont des proches mourants.

Pour leur part, le groupe des Républicains et la France Insoumise a évoqué l’intolérance concernant cet empêchement.

Le groupe a d’ailleurs estimé qu’il existe d'autres moyens suffisants pour éviter la propagation du virus, comme le port du masque et la distanciation sociale.

Tandis que la députée Caroline Fiat, a notamment évoqué les “derniers moments” des patients et la difficulté de réclamer à leurs familles des attestations de vaccination ou des tests Covid négatif, pour venir à leur chevet.

“On saura protéger les patients”,

a-t-elle déclaré.

Sinon, pendant le débat, le gouvernement et le rapporteur LREM ont juste évoqué leur avis défavorable, sans en dire plus.

Lire aussi : Vaccin, test, pass sanitaire: nouvelles règles pour les adolescents voyageant à l'étranger

VOTE DES DÉPUTÉS

Après le débat, les députés ont en effet décidé de voter contre la proposition du gouvernement. Nombreux d’entre eux se sont notamment opposés au recours au pass sanitaire pour les patients non-urgents ou les visiteurs dans les hôpitaux et l’Ehpad.

Et comme l’a affirmé l’EFP, les opposants ont obtenu 70 voix contre 67 des amendements LFI et LR. À noter que la majorité était fixée à 69.

Par contre, d’après les informations du Parisien, le débat n’est pas encore clos. En effet, le sénat va encore étudier ce projet de loi anti-Covid avant de revenir à l’Assemblée nationale et d’être officiellement adopté.

Découvrez : Le discours de Macron sur la vaccination obligatoire et le pass sanitaire énerve la Toile

AGRESSIONS DE DEUX JOURNALISTES

Les nouvelles décisions prises par le gouvernement concernant le pass sanitaire ont fait couler beaucoup d’encres depuis quelque temps.

Cela a même provoqué des manifestations, comme celle qui a eu lieu le jeudi 22 juillet 2021, devant le Sénat. Deux journalistes se sont d’ailleurs fait agresser sur les lieux.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News

Les postes connexes
Paris : 2 journalistes agressés lors de la manifestation anti-pass sanitaire - résumé
twitter.com/BFMTV
Actu France Jul 23, 2021
Paris : 2 journalistes agressés lors de la manifestation anti-pass sanitaire - résumé
"Personne n’est obligé" : le gouvernement répond aux critiques sur le pass sanitaire
twitter.com/BFMTV
Actu France Jul 22, 2021
"Personne n’est obligé" : le gouvernement répond aux critiques sur le pass sanitaire
Annonces de Jean Castex : Couvre-feu, vaccins à l'école - Tout ce qu'il faut retenir
youtube.com/L'Obs
Actu France Jul 21, 2021
Annonces de Jean Castex : Couvre-feu, vaccins à l'école - Tout ce qu'il faut retenir
Desserrement des restrictions à la mi-mai : une épidémiologiste donne des détails
Getty images
Actu France Apr 19, 2021
Desserrement des restrictions à la mi-mai : une épidémiologiste donne des détails