D'anciens employés de Netflix auraient gagné 3,1 millions de dollars par un délit d'initié

Trois anciens employés de Netflix sont accusés de délit d'initié. Ils auraient utilisé des informations confidentielles de la grande entreprise de streaming de 2016 à 2019. Voici tous les détails de cette affaire.

C'est le mercredi 18 août 2021, notamment dans les colonnes du magazine Variety, que la nouvelle est tombée.

La Securities and Exchange Commission a déposé une plainte contre cinq personnes, dont trois sont d'anciens employés de Netflix, pour un délit d’initié qui leur aurait permis de gagner 3,1 millions de dollars.

Logo de Netflix. | Photo : Unsplash

Logo de Netflix. | Photo : Unsplash

QUE S’EST-IL PASSÉ ? 

Selon les informations rapportées dans les colonnes de Variety, c'est l'ex-employé de Netflix de 2016 à 2017, Sung Mo “Jay” Jun, qui est le cerveau de cette affaire.

Il aurait fourni des informations à son frère Joon Mo Jun et à un ami Junwoo Chon sur les chiffres de la croissance des abonnés bien avant l'annonce des résultats trimestriels dans la société.

Logo de Netflix. | Photo : Unsplash

Logo de Netflix. | Photo : Unsplash

Comme l'a révélé Spencer Wang dans le livre “No Rules Rules : Netflix and the Culture of Reinvention” de Reed Hastings, tout employé de la société de streaming qui divulguerait ces informations top secrètes pourrait aller en prison.

Il a aussi précisé que si les chiffres des abonnés étaient utilisés par les investisseurs, ils leur permettraient de “gagner beaucoup d'argent.”

Netflix. | Photo : Unsplash

Netflix. | Photo : Unsplash

Dans la plainte déposée par la SEC, celle-ci a donc accusé les trois hommes ainsi que San Jose et Ayden Lee d'avoir utilisé ces informations pour négocier des actions Netflix. Ce dernier, qui considère Sung Mo Jun comme son mentor, lui aurait fourni des numéros d'abonnés confidentiels jusqu'en 2019. 

Selon la Securities and Exchange Commission américaine, si Sung Mo Jun aurait gagné 453 000 dollars et son frère 813 000 dollars, son ami aurait reçu la somme de 1,1 million de dollars.

Logo de Netflix. | Photo : Unsplash

Logo de Netflix. | Photo : Unsplash

Lire aussi : Jérôme Cahuzac : l'affaire qui a fait emprisonner sa femme

LES PROPOS DE LEURS AVOCATS

Comparu devant le tribunal fédéral de Seattle le mercredi 18 août 2021, Junwoo Chon a plaidé coupable. Il n'a pas encore été placé en détention. Le verdict des juges sur son cas sera d'ailleurs prononcé le 3 décembre 2021.

Quant aux quatre autres accusés, ils ont également plaidé coupable. L'avocat d'Ayden Lee, David Callaway, a toutefois tenu à souligner que son client n'a tiré aucun profit de l'affaire. 

Logo de Netflix. | Photo : Unsplash

Logo de Netflix. | Photo : Unsplash

“Ayden n'a jamais fait de commerce sur la base d'informations privilégiées et n'a pas non plus reçu de 'pots-de-vin' ou d'autres rémunérations de la part de M. Jun pour les informations qu'il a fournies”,

a ajouté Me David Callaway. 

D’après Variety, Netflix a refusé tout commentaire sur cette affaire. 

Lire aussi : Nicolas Sarkozy condamné à 3 ans de prison : Carla Bruni réagit sur Instagram

UNE PLAINTE CONTRE DISNEY

Toujours en Amérique, la grande entreprise Disney est poursuivie en justice par Scarlett Johansson. AmoMama vous apporte tous les détails sur cette affaire.

Pour ne rien rater de l’actualité, n’oubliez pas de vous abonner à AmoMama sur Google News.

Les postes connexes
Scarlett Johansson a perdu 50 millions de dollars à cause de "Black Widow" sur Disney+
Getty Images
Célébrités Jul 30, 2021
Scarlett Johansson a perdu 50 millions de dollars à cause de "Black Widow" sur Disney+
Rachida Dati risque 15 ans de prison : zoom sur un interrogatoire de 16 heures et sur une nouvelle inculpation
Getty Images
Célébrités Jul 28, 2021
Rachida Dati risque 15 ans de prison : zoom sur un interrogatoire de 16 heures et sur une nouvelle inculpation
Affaire Patrick Poivre d'Arvor : trois nouvelles plaintes déposées contre le journaliste
youtube.com/C à vous
Célébrités Jun 05, 2021
Affaire Patrick Poivre d'Arvor : trois nouvelles plaintes déposées contre le journaliste
Une peine de cinq ans de prison avec sursis contre Bernard Tapie
youtube.com/Gipsy
Célébrités Jun 02, 2021
Une peine de cinq ans de prison avec sursis contre Bernard Tapie