Valérie Kaprisky : qu'est-il arrivé à l'actrice de "L'année des méduses" ?

Valérie Kaprisky est une comédienne française connue pour ses rôles durant les années 80. Mais qu'est-elle devenue depuis cette période faste ? Réponse dans cet article.

Elle a connu un gain de popularité fulgurant incroyable dans les années 80 après avoir accepté plusieurs rôles marquants, mais elle a fini par connaître quelque difficultés lorsqu'elle s'est mise à refuser les rôles lui demandant de se dénuder.

Forte de cette décision, elle a continué sa route et si elle n'a pas réussi à obtenir autant de rôles par la suite, elle n'a pas démérité et n'a pas arrêté sa carrière de comédienne. 

SES DÉBUTS ET SES PREMIÈRES RÉUSSITES

Valérie Kaprisky est devenue passionnée par le cinéma grâce à la ville de Cannes dans laquelle elle a grandi et cela l'a poussée à devenir comédienne. 

Elle débute comme c'est souvent le cas avec de petits rôles jusqu'au début des castings du film "L'Été meurtrier" qui aurait pu marquer son premier succès, mais a marqué sa première grande déception. En effet, au départ, Isabelle Adjani refuse le rôle principal qui lui est offert en raison des scènes de nu qui se trouvent dans le long métrage. 

Des centaines d'actrices tentent alors leur chance pour obtenir ce qui promet d'être un rôle grandiose et c'est Valérie Kaprisky qui est retenue. Sa joie n'est cependant que de courte durée puisqu'Isabelle Adjani fini par revenir sur sa décision et récupère le rôle qu'elle avait initialement refusé. Un rôle qui lui vaudra d'ailleurs un César de la meilleure actrice.

Le grand rôle de Valérie Kaprisky survient un an plus tard quand Christopher Frank lui offre le rôle de Chris dans le film "L'année des méduses " qu'elle accepte volontiers. Sensuel et osé, ce rôle est rapidement suivi par une apparition dans le film "La Femme publique" d'Andrzej Zulawski et il permet à la jeune comédienne de faire preuve de tout son talent.

On la voit ensuite dans le film "La Gitane" et cela confirme ce que le public savait déjà : elle est une grande actrice. 

PLUS ENVIE DE FAIRE DU NU

À un certain point dans sa carrière cependant, elle en a eu assez de faire des scènes de nu et s'est rendu compte que la plupart des rôles qu'on lui proposait en contenaient. Elle raconte :

"C'est vrai que, d'un coup, j'ai eu un problème avec la nudité. Je l'avais acceptée car la plupart des rôles féminins l'exigeaient dans les années 80. Mais j'avais le sentiment qu'on ne retenait que ça. À un moment, me retrouver nue sur un plateau m'a semblé insupportable !"

Malheureusement, avec ce changement vient une raréfaction des opportunités de travail et durant les années qui ont suivi, elle va jouer dans moins de films.

Cela va la pousser à élargir le champ de ses activités en apparaissant dans des séries télévisées telles que "Commissaire Magellan", "Sections de recherches" ou "Joséphine Ange-gardien". 

Elle a aussi récemment donné la réplique à Jean-Claude Van Damme, Assa Sylla, Samir Decazza, Miou-Miou et bien d'autres dans le film "Le dernier Mercenaire". Une comédienne qui n'a donc jamais cessé de tourner, mais qui a décidé de suivre son cœur plutôt que la notoriété.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
Corynne Charby a 61 ans : Nouvelle vie de l'interprète du tube "Boule de flipper"
Getty Images
Jul 13, 2021
Corynne Charby a 61 ans : Nouvelle vie de l'interprète du tube "Boule de flipper"
Le saut du diable : Maïra Schmitt (Sara), "la fille" de Jean-Luc Reichmann
instagram.com/mairaschmitt
Jun 26, 2021
Le saut du diable : Maïra Schmitt (Sara), "la fille" de Jean-Luc Reichmann
Qu'est-il arrivé à Dominique Lavanant ?
Getty Images
People May 24, 2021
Qu'est-il arrivé à Dominique Lavanant ?
Michèle Mercier, la star oubliée de la France : zoom sur sa vie et ses difficultés
Getty Images
Vie Apr 25, 2021
Michèle Mercier, la star oubliée de la France : zoom sur sa vie et ses difficultés