Hérault : Amandine, une adolescente de 14 ans, meurt de faim, sa mère est incarcérée

Amandine s’en est allée à seulement 14 ans à Montblanc, dans la région d’Hérault. Décédée dans d'affreuses circonstances, la jeune fille n'a pas eu une vie facile.

De son vivant, Amandine a souffert, mais en silence. Elle était le souffre-douleur de sa propre mère, qui a été arrêtée après son décès. Une amie de l’adolescente témoigne.

UN TÉMOIGNAGE TROUBLANT

Amandine s’en est allée à l’âge de 14 ans, au mois de juillet 2020. De par les circonstances de son décès, la police a donc ouvert une enquête.

Notons qu'Amandine était âgée de deux ans et demi lorsque ses parents se sont séparés et que son papa a été muté à Paris. Depuis, sa vie n’a plus été la même. 

C'est en pensionnat à Montpellier qu'Amandine fait la connaissance d'Emmanuelle.

Au sein de la cité scolaire Françoise Combes, les aînés se doivent de s’occuper des plus petits, d’être à la fois leurs confidents et leurs tuteurs.

Un jour, en pleurant, la jeune fille a alors parlé à Emmanuelle de la maltraitance dont elle était victime chez elle, lors des week-ends en famille. Elle a raconté qu'on la privait de nourriture.

C'était la seule fois où elle s’est confiée à ce sujet. Emmanuelle n’a parlé des problèmes de son amie à personne. Mais lorsqu’elle a appris pour son décès, elle s'est sentie quelque peu coupable.

Ainsi, la camarade de la défunte a pris l’initiative de témoigner auprès des gendarmes et de prendre contact avec le père d’Amandine.

ZOOM SUR L'ENQUÊTE

Selon les dires de son paternel, la jeune fille n’avait “que la peau sur les os” comme si elle avait vécu “l’holocauste”. L’ancien fonctionnaire a confié que sa fille était le souffre-douleur de son ex-femme depuis 11 ans. 

En février 2021, l’ancien policier aux frontières à Sète décide de porter plainte, jugeant que l’affaire n’avançait pas assez vite. L’homme n’avait toujours pas accès au rapport d’autopsie. 

Frédéric, actuellement poissonnier, a l'intention de se constituer partie civile pour accéder au dossier, et connaître enfin les raisons, des mois après la disparition de sa fille. 

Une voiture de police. | Photo : Unsplash

Une voiture de police. | Photo : Unsplash

Le 27 mai 2021, la mère et le beau-père d’Amandine ont été placés en détention provisoire pour privation d’aliments suivie de mort d’une mineure.

UN GARÇON A ÉTÉ TUÉ PAR SA MÈRE

Les sept années de vie de Miguel dos Santos Rodrigues étaient une véritable torture. Sa propre mère l’avait drogué avant de le tuer et jeté dans une rivière. Retour sur cette histoire morbide.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
"Familles nombreuses" : Le métier d'Amandine Pellissard avant d'être mère au foyer
instagram.com/famille.pellissard.tf1
People Jul 28, 2021
"Familles nombreuses" : Le métier d'Amandine Pellissard avant d'être mère au foyer
"On lui a retiré son autorité parentale": Amandine Pellissard se confie sur son enfance difficile
youtube.com/Manon Moolineo
TV Jun 08, 2021
"On lui a retiré son autorité parentale": Amandine Pellissard se confie sur son enfance difficile
"Familles nombreuses : la vie en XXL" : Amandine Pellissard enfin réconciliée avec sa mère
instagram.com/famille.pellissard.tf1
TV May 31, 2021
"Familles nombreuses : la vie en XXL" : Amandine Pellissard enfin réconciliée avec sa mère
Hérault : une mère emprisonnée suite au décès de sa fille de 13 ans, affamée
Google Street View
Actu France May 29, 2021
Hérault : une mère emprisonnée suite au décès de sa fille de 13 ans, affamée