Décès d’un garçon de 7 ans, enchaîné : les mots terribles que sa mère l’a obligé à écrire

Les enquêteurs continuent encore de rechercher le corps de ce jeune garçon, tué par sa mère. Et d’après les informations, la police n’a encore rien trouvé jusqu’à maintenant.

Le jeune Miguel dos Santos Rodrigues, âgé de 7 ans, a été drogué avant d'être assassiné, mis dans un sac de sport et jeté dans une rivière. Mais bien avant son décès, le petit garçon a été malmené, enchaîné, et même forcé à écrire la phrase “Je suis un fils horrible” par sa mère.

UNE TORTURE PSYCHOLOGIQUE

Les sept années de vie de Miguel étaient de vraies tortures. Malgré le fait qu’il a été entouré de ses parents, ces derniers se montraient cruels envers le gamin. 

Il a d’ailleurs été dit dans un communiqué que l’enfant a non seulement été victime de négligence, mais il souffrait également de malnutrition et avait peu d’amis même s'il est inscrit dans une école comme c’est le cas des garçons de son âge.

Et ce n’est pas tout ! À chaque bêtise, l’enfant est enchaîné puis enfermé dans une armoire. Il est aussi forcé à écrire les lignes suivantes :

“Je suis mauvais. Je suis cruel. Je suis mauvais. Je suis nul. Je ne sais comment valoriser personne. Je suis un fils horrible.”

Voiture de police. | Photo : Unsplash

Voiture de police. | Photo : Unsplash

SES PARENTS, ARRÊTÉS POUR MEURTRE

Et les actes de la mère de famille sont allés trop loin, en droguant son fils et en le tuant. Elle l’a ensuite mis dans un sac avant de jeter le corps dans une rivière. Quelques jours après, la jeune femme est allée signaler la disparition de Miguel à la police.

C’est là que celle-ci s’est mise à raconter son crime. La police a ainsi procédé aux fouilles, hélas, le corps du garçon n’a pas été retrouvé. Toutefois, ils ont trouvé sur les lieux la chaîne avec laquelle Yasmin Vaz dos Santos Rodrigues a l’habitude d'enchaîner son fils.

Voiture de police. | Photo : Unsplash

Voiture de police. | Photo : Unsplash

Quoiqu’il en soit, pour avoir assassiné leur fils, les parents du petit Miguel ont été placés derrière les barreaux.

UNE MACABRE HISTOIRE

Une situation similaire s’est produite à Solihull, le 9 août 2020. En effet, une mère a tué sa fille âgée de 3 ans dans un appartement et avait posté une vidéo qualifiée “d’absurde” sur Tik Tok, des jours après le décès de l’enfant.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Les postes connexes
Le petit Logan : le garçon avait de terribles blessures avant son décès, révélations
facebook.com/angharad1603
International Aug 06, 2021
Le petit Logan : le garçon avait de terribles blessures avant son décès, révélations
Logan, 5 ans, retrouvé sans vie dans une rivière : son beau-père accusé du meurtre
facebook.com/angharad1603
International Aug 05, 2021
Logan, 5 ans, retrouvé sans vie dans une rivière : son beau-père accusé du meurtre
Deux fillettes de 4 et 6 ans retrouvées sans vie près de leur mère inanimée
twitter.com/CourrierPicard Shutterstock
Actu France Jul 22, 2021
Deux fillettes de 4 et 6 ans retrouvées sans vie près de leur mère inanimée
Maternité, RATP, avis de décès : tout ce que l'on sait sur Leslie Olimpa qui a tué ses filles, avant de s'ôter la vie
Shutterstock | Facebook/Le fou Rire de maman preuve
Actu France May 17, 2021
Maternité, RATP, avis de décès : tout ce que l'on sait sur Leslie Olimpa qui a tué ses filles, avant de s'ôter la vie