ActualitésPeople

28 septembre 2021

Elle voulait avorter, mais tous les médecins ont refusé : Brigitte Bardot sur son fils

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Le 28 septembre 2021, Brigitte Bardot a fêté son 87e anniversaire. Pour cette occasion, le magazine l'Express a consacré une de leur page à l’actrice, en revenant sur son passé, ses bonheurs, mais surtout sur sa maternité.

Si pour certaines femmes la grossesse est synonyme de bonheur, pour Brigitte Bardot, cela n’a pas été le cas. En effet, ce fut une expérience particulièrement difficile pour elle, d’autant plus que la comédienne ne ressentait pas l’envie d’avoir un enfant à l’époque.

ELLE A SUBI DES AVORTEMENTS

Elle était très célèbre et n’avait que 24 ans quand l’octogénaire tombe enceinte. N’étant pas prête à devenir mère, elle a d’abord souhaité mettre fin à sa grossesse, mais n’avait personne pour l’aider.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

Pour rappel, ce n’est pas la première fois qu’elle a choisi cette éventualité. En effet, il n’y a pas eu de moyens de contraception à l’époque sans compter que l’avortement était interdit. Ainsi, les deux avortements qu’elle a faits, Brigitte Bardot l’a subi clandestinement.

“La pilule n'existe pas. À 24 ans, elle a déjà subi deux avortements. Clandestinement puisque la loi l'interdit. Mais cette fois, elle ne trouve personne pour l'aider. Elle est une célébrité planétaire, c'est risqué pour un médecin, d'autant que Charrier s'y oppose”,

a écrit le magazine.

Chargement...

Annonces

SON FILS A ÉTÉ ÉLEVÉ PAR SON PÈRE

Elle a donc été obligée de poursuivre sa grossesse même si elle ne l’a pas désirée. Quand le bébé est né, l’actrice n’a pas tenu à le regarder et a sorti qu’elle aurait préféré accoucher d’un chien plutôt que de ce bébé.

“Je m'en fous, je ne veux plus le voir”,

aurait-elle dit toujours d’après le magazine l’Express.

De ce fait, le petit Nicolas a été élevé par son père, Jacques Charrier. Il vit désormais avec ses deux filles et son épouse à Oslo.

Chargement...

Annonces

“C'était comme une tumeur”

Nicolas a vécu des dures épreuves, surtout à cause de sa relation avec sa mère. Comment ne pas avoir mal en sachant que sa propre mère l’a considéré comme une tumeur quand elle était enceinte de lui ? Pourtant, c’était bel et bien ce qu’a traversé le fils de Brigitte Bardot.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Chargement...
Chargement...

Annonces