ActualitésInternational

28 septembre 2021

Un bébé est décédé car son père ne s'est pas occupé de lui pour regarder la TV

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Laissée sans surveillance, une enfant décède. Le père était trop occupé à regarder la télévision pour s’en rendre compte. Il a d’ailleurs répondu de ses actes devant un tribunal.

Si certains ont l’instinct parental très développé, d’autres en sont totalement dépourvus. Le décès de la petite Kiera Conroy en est d’ailleurs la parfaite illustration.

Négligé par ses parents, le bébé a succombé dans son berceau, dans leur maison située à North Lanarkshire. Daily Record rapporte notamment que le père vient de comparaître devant un tribunal. 

L'enfant assis à côté de son ours en peluche | Photo : Shutterstock

Annonces

LES CIRCONSTANCES DE CE DÉCÈS

Le 20 décembre 2017, c’est affolés que les parents de Kiera, âgée de 19 mois au moment des faits, découvrent le corps blanchâtre de leur bébé. Ils ont évidemment appelé les secours, mais il n’y avait plus rien à faire.

Dans un premier temps, ils ont avancé l'hypothèse selon laquelle, leur enfant avait péri de manière inexpliquée.

Un bébé jouant au lit | Photo : Shutterstock

Annonces

Après investigation, il s'est avéré que le nourrisson soit décédé à cause d’une trop grande négligence. Il semblerait que la veille, le père était trop occupé à regarder la télévision et à jouer à des jeux vidéo.

Ayant passé une nuit blanche, il s’est endormi au petit matin pour ne se réveiller qu’à 15 heures ; c’est d'ailleurs à leur réveil qu’ils se sont rendus compte du drame qui s’est produit.

IL PLAIDE COUPABLE

Michael Conroy, 27 ans, a plaidé coupable pour avoir : 

Annonces

“Volontairement causé ou fait en sorte qu'elle soit maltraitée, négligée et exposée d'une manière susceptible de lui causer des souffrances ou des atteintes à la santé.”

Il a aussi admis avoir exposé la pauvre enfant à des substances illicites. Et en pleine rue, qui plus est.

Un homme tenant une manette de jeu jouant à des jeux vidéo | Photo : Shutterstock

Annonces

D’ailleurs, ces faits sont difficilement réfutables. Certains affirment également que l’enfant avait été délaissé trois jours avant son décès. En plus de l'avoir laissée sans surveillance, le père ne lui aurait fourni ni nourriture, ni lait. Faits qu’il a réfutés, malgré le fait qu'il ait plaidé coupable.

Pour l’heure, sa liberté sous caution a été maintenue. D’autant que la séance a été reportée en novembre. Quant à la mère, Kirsty Boyle, 24 ans, elle a également plaidé coupable, mais le tribunal n’a pas encore statué sur son sort.

IL ÉCOPE D’UNE LOURDE CONDAMNATION

S’occuper d’un enfant est une grande responsabilité. Hélas, les Conroy sont loin d’être les seuls parents à avoir failli à leur tâche. Un père a d'ailleurs écopé de 11 ans de prison après avoir causé la mort de son enfant, en écrasant des médicaments dans sa soupe.

Annonces

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News

Annonces