Vie

26 octobre 2021

Une baby-sitter appelle la police pour retrouver le garçon qu'elle ne surveillait pas

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Une femme de Rhode Island est poursuivie en justice après avoir fait de faux rapports de police sur les allées et venues d'un petit garçon, qui ont mis toute la ville en émoi.

Daniela Peraza Lemus, de Central Fall, s'est retrouvée le nez dans un problème juridique, suite à un incident bizarre impliquant un garçon de 2 ans. Selon les rapports, la femme se serait fait passer pour un bon samaritain qui aurait trouvé un enfant perdu, et l'aurait remis à la police.

L'incident a eu lieu juste avant l'aube, dimanche 24 octobre 2021. Lemus aurait appelé la police de Central Falls, disant qu'elle avait trouvé un garçon seul au bord d'une autoroute alors qu'elle rentrait chez elle.

Annonces

Une photo de Daniela Peraza Lemus et du bébé qu'elle était chargée de garder | Photo : facebook.com/pawtucket.police twitter.com/BostonGlobe

Selon elle, elle rentrait chez elle en Uber lorsqu'ils ont croisé le petit garçon qui s'est presque égaré sur l'autoroute à Pawtucket. Son chauffeur a refusé de s'en mêler, ce qui a incité Lemus à emmener l'enfant à son appartement, avant d'appeler la police.

Annonces

Les agents ont débarqué peu après à son appartement de Central Falls, et ont trouvé l'enfant à l'air effrayé, les pieds sales et une petite égratignure sur le visage.

Ils l'ont emmené à l'hôpital pour enfants Hasbro pour s'assurer de son état de santé, tout en lançant une enquête nationale pour déterminer son identité et l'endroit où se trouvent ses parents.

Annonces

Les investigations, avec l'aide des médias locaux, aboutissent à plusieurs impasses. Finalement, la mère du garçon a soudainement pris d'assaut le poste de police de Pawtucket, l'air affolé, ému et anxieux.

Elle était choquée de découvrir que le visage de son fils faisait la une des journaux. La femme a révélé qu'elle s'était précipitée au poste après que la baby-sitter de son enfant ait appelé pour l'informer que la police avait emmené son enfant sans raison.

La prétendue baby-sitter s'est avérée être Lemus, la même femme qui a déclaré avoir trouvé l'enfant sur l'autoroute. Une enquête plus approfondie a révélé que la jeune femme de 22 ans avait assisté à une fête au domicile de la mère du garçon la veille.

Annonces

Une image du commentaire d'un netizen sur le post viral sur Facebook | Photo : Facebook.com/pawtucket.police

Elle a proposé d'emmener le garçon dormir chez elle, après qu'une bagarre ait éclaté à la fête, afin de le protéger de l'intervention du DCYF. Cependant, elle en a apparemment eu assez de surveiller l'enfant de 2 ans et a décidé d'inventer une histoire pour que les flics le libèrent.

Annonces

Le capitaine de police de Central Falls, Craig Viens, a décrit l'incident comme la chose la plus triste qu'il ait rencontrée en 21 ans. L'histoire concoctée par Lemus a non seulement mis la police dans une position délicate, mais elle a également semé la panique dans toute la communauté.

Une image du commentaire d'un netizen sur le post viral sur Facebook | Photo : Facebook.com/pawtucket.police

Annonces

Après avoir été interrogée, Lemus n'a guère pu donner de raison pour laquelle elle a choisi d'inventer une histoire scandaleuse plutôt que d'appeler le parent du garçon pour lui dire qu'elle ne pouvait plus le garder.

La police de Pawtucket l'a depuis inculpée de faux rapport de police, un délit passible d'une amende de 500 dollars et d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à un an.

Découvrez à présent l'histoire de cette femme qui a décidé d'appeller la police, pour mettre l'ami de son fils qui n'a que 13 ans, hors de sa maison.

Tom n'écoute pas la mère de Brian | photo : Shutterstock

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News pour d'autres histoires passionnantes.

Annonces