Histoires inspirantes

04 novembre 2021

Un conducteur de train trouve un bébé abandonné sur les rails, puis sa mère revient : histoire

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Alex et sa femme Vanessa voulaient désespérément un bébé, mais ils n'arrivaient pas à tomber enceinte. Un jour au travail, Alex a découvert un bébé abandonné sur la voie ferrée et a décidé de le ramener à la maison. Mais la mère du bébé s'est manifestée à leur grande surprise. 

Alex a rencontré Vanessa quand il avait 29 ans et elle 27, après une rencontre fortuite au travail. Il venait de terminer son service de conduite de trains à New York et l'a aperçue sur le quai. Elle était occupée à lire un livre et n'a pas remarqué qu'un voleur s'approchait d'elle.

Alex a crié, et Vanessa a résisté lorsque le criminel a attrapé son sac à main. Mais il a pris un couteau et l'a poignardée. Alex voulait courir pour l'attraper, mais il est resté et a couvert la blessure de Vanessa à la place. Il est aussi monté dans l'ambulance avec elle.

Annonces

Alex n'aurait jamais imaginé que quelqu'un laisserait un bébé sur les rails d'un train. | Source : Shutterstock

Elle était effrayée et seule. “Si je ne m'en sors pas, pouvez-vous appeler ma mère ? Dis-lui que toutes mes informations bancaires sont enregistrées sur mon ordinateur. Elle peut tout garder”, a supplié Vanessa à Alex, qui n'était encore qu'un étranger pour elle.

Annonces

Mais Alex ne l'a pas laissée continuer. “Tu vas te remettre de tout ça ! Tu es jeune et forte. Tu peux le faire”, a-t-il dit avec véhémence en lui tenant la main. Heureusement, les médecins l'ont soignée et lui ont dit qu'elle se remettrait complètement.

Après cela, Alex a rendu visite à Vanessa tous les jours à la fin de son service, et ils ont appris à se connaître. Ils ont commencé à se fréquenter à sa sortie de l'hôpital et se sont mariés un an plus tard, car leurs rêves s'alignaient parfaitement.  

Ils ont commencé à essayer d'avoir un bébé car ils voulaient une grande famille. Malheureusement, Vanessa n'a pas réussi à tomber enceinte. Lors de leur visite chez l'obstétricien, le médecin a révélé que ses anciennes blessures rendraient presque impossible la conception d'un enfant et a proposé plusieurs autres options, comme la maternité de substitution ou l'adoption, s'ils voulaient fonder une famille.

Annonces

Vanessa a suivi une thérapie et a géré son traumatisme. | Source : Pexels

“Chérie, je pense que nous devons envisager ces options. Il y a différentes façons de fonder une famille, et il y a un enfant dehors qui n'a pas de parents et qui nous attend”, a essayé de persuader Alex à sa femme quelques jours après leur visite chez le médecin.

Annonces

“Je ne veux pas parler de ça maintenant”, a-t-elle répondu d'un air maussade. Elle est restée détachée pendant plusieurs jours, mais Alex avait besoin qu'elle parle.

“Chérie, nous devrions aller voir un thérapeute. Tu as besoin d'aide pour te remettre de cette nouvelle, et ce sera bon pour nous à long terme”, a-t-il suggéré. Vanessa a accepté parce qu'elle n'avait pas géré le traumatisme du cambriolage et la façon dont il avait causé sa stérilité.

Cela a semblé fonctionner. Elle s'est ouverte au thérapeute et semblait plus heureuse. Mais un jour, Vanessa a fini par dire la vérité. “La raison pour laquelle j'ai été si détachée est que je pense que nous devrions divorcer, et que tu devrais trouver une femme qui peut te donner des enfants.”

Annonces

Alex a repéré quelque chose sur les rails et a immédiatement freiné. | Source : Pexels

“QUOI ?!” Alex a crié de façon inattendue. “Pas question ! Je ne veux pas d'une autre femme. Si tu ne veux pas d'enfants du tout, c'est très bien. Mais moi, je t'aime ! Je te veux ! Tu es ma femme ! Nous sommes une famille, que nous ayons des enfants ou pas.”

Annonces

Vanessa a souri et a pleuré dans ses bras cette nuit-là. Après plusieurs mois de thérapie, ils se sont tous deux habitués à une vie sans enfants. Les années ont passé, et leur amour n'a jamais faibli. Ils se sont occupés de leurs neveux et nièces tout en profitant de leur propre petite famille.

Alex avait 40 ans quand tout a changé. Il était toujours conducteur de train et arrivait à son dernier arrêt de la journée lorsqu'il a aperçu un bébé sur les rails. Il a crié “OH MON DIEU !” et a freiné brusquement. Heureusement, il ne roulait pas trop vite au départ.

Les gens n'ont remarqué le bébé que lorsqu'ils ont vu comment le train s'est arrêté brusquement. Alex est sorti de la locomotive et a attrapé l'enfant. C'était une fille d'environ cinq mois. Il n'arrivait pas à croire que quelqu'un avait laissé son bébé au milieu des voies ferrées.

Annonces

Janice leur a conseillé ce qu'il fallait faire pour accueillir le bébé. | Source : Pexels

Personne sur le quai n'avait la moindre idée de l'origine du bébé. Les autorités ont vérifié les caméras de vidéosurveillance et ont vu un homme encapuchonné déposer le bébé sur les rails lorsque personne ne regardait. Mais il est reparti rapidement, et il n'y avait aucun moyen de l'identifier car il n'avait pas acheté de billet de train.

Annonces

La police a appelé le CPS, qui a demandé que le bébé soit d'abord amené à l'hôpital. Alex a demandé quel hôpital, puis est rentré chez lui pour récupérer Vanessa. Elle ne savait pas ce qui se passait mais l'a suivi.

Ils sont arrivés à l'hôpital et ont parlé avec l'assistante sociale, Janice. “Comment va le bébé ?” Alex lui a demandé. Vanessa fronce les sourcils en le regardant, car elle n'a toujours aucune idée de ce qui se passe.

Janice le regarde et répond : “Oh, les médecins disent qu'elle va bien. Les bébés sont étonnamment robustes.”

Alex a finalement expliqué à Vanessa ce qui s'est passé à la gare, et elle a su pourquoi il les avait amenés là. “Janice, le bébé va-t-il aller dans un orphelinat ? Est-ce qu'on peut être sa famille d'accueil à la place ?”, a-t-elle demandé.

Annonces

Ils ont chéri le bébé, mais ce ne fut pas pour longtemps. | Source : Pexels

“Oh, je vois. Vous devrez suivre un cours, remplir des papiers et être approuvée. Mais c'est faisable, surtout que votre mari a réussi à sauver ce bébé en arrêtant le train à temps”, a répondu Janice. Elle a pris le bébé pendant que le couple s'arrangeait pour le ramener à la maison.

Annonces

Après deux semaines de contrôles et de cours, Janice a signé son autorisation et leur a donné le bébé. “Elle n'a pas de nom, et nous n'avons pas encore trouvé de registre d'elle”, a révélé l'assistante sociale.

“Ce n'est pas grave. Nous l'appellerons Miracle en attendant”, a répondu Vanessa et a dit au revoir à Janice. Pendant une semaine, ils étaient heureux d'être les parents de la petite fille. Mais ensuite, la police les a appelés pour leur annoncer que la mère avait été retrouvée.

Vanessa était réticente. “Elle a laissé son bébé à un homme qui l'a laissée mourir sur la voie ferrée”, a-t-elle fait la moue.

“Chérie, nous ne savons pas ce qui s'est passé. Et si cet homme lui avait volé son bébé, et qu'elle le cherchait désespérément depuis des semaines ?” ajoute Alex avec raison.

Annonces

Amira a détourné le regard de la poussette pendant quelques secondes, et l'enfant avait disparu. | Source : Pexels

“Tu as raison”, a-t-elle accepté. Ils se sont rendus à la gare et ont rencontré la mère du bébé, Amira, qui s'est précipitée vers eux en larmes.

Annonces

“Merci ! Merci beaucoup ! Mon bébé ! Vous l'avez sauvé !” s'écrie la femme. Vanessa lui remet Miracle, et la femme sanglote encore plus en regardant le bébé. Alex demande ce qui s'est passé, et Amira révèle qu'un homme lui a volé son bébé.

“J'étais à l'épicerie avec ma poussette, et je me suis agenouillée dans le rayon des produits laitiers pour prendre du lait. Ça n'a duré que deux secondes, je le jure. Mais quand je me suis retournée vers la poussette, Dalia n'était plus là !”. a expliqué Amira, en larmes. “Même la police n'a aucune idée du mobile.”

“Certains criminels ont rarement un mobile. Ce sont juste des psychopathes. Elle s'appelle Dalia ? C'est magnifique”, a répondu Vanessa, à la fois heureuse et triste de perdre l'enfant. Amira les a encore remerciés pour tout ce qu'ils ont fait et est partie avec son bébé.

Annonces

Ils ont finalement obtenu leur Miracle. | Source : Pexels

Alex et Vanessa sont rentrés chez eux, encore sous le coup de l'émotion de cette rencontre. Alex avait peur que Vanessa fasse à nouveau une dépression, mais il avait tort.

Annonces

“J'ai une idée ! Adoptons un enfant !” Vanessa a suggéré, à sa grande surprise. “Tu avais raison il y a des années. Dalia n'était pas faite pour nous, mais un bébé a besoin de parents. Faisons-le !”, l'encourage-t-elle.

Alex a souri à sa femme et a accepté de tout cœur. Un an plus tard, Janice leur a présenté une petite fille de deux mois abandonnée dans une caserne de pompiers. Ils l'ont appelée Miracle.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Tout arrive pour une raison. De nombreuses circonstances différentes ont conduit Alex et Vanessa à adopter leur fille, Miracle. Certains diraient que c'est l'œuvre du destin.
  • Fais attention quand tu es en public. Malheureusement, il y a des gens mauvais partout. Vanessa et Amira ont toutes les deux souffert parce qu'il y avait quelqu'un dehors avec de mauvaises intentions.

Annonces

Cette histoire est inspirée par l'histoire d'un de nos lecteurs et écrite par un rédacteur professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Annonces

Cette histoire nous a été envoyée par un abonné. Tous les noms ont été changés pour protéger son identité et assurer son intimité. Si vous souhaitez partager votre histoire avec nous, veuillez nous envoyer un mail à info@amomama.com