Jacques Villeret est décédé d'une hémorragie interne, sans enfant et quitté par sa femme

Sedera Raliniainjanahary
07 janv. 2022
13:15
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Jacques Villeret était un comédien connu pour ses rôles aux caractères gentil et attachant, sauf que sa vie était tout sauf un long fleuve tranquille.

Annonces

Jacques Villeret a disparu au mois de janvier 2005 des suites d’une hémorragie interne. Il avait à peine 53 ans. Le comédien n’a pas eu la chance de connaitre les joies de la paternité.

DÉPRESSION ET PROBLÈMES D'ALCOOL

En 1973, l’interprète de François Pignon dans "Le dîner de cons" a rencontré Irina Tarassov. Tous les deux tomberont amoureux l’un de l’autre. À cette époque, l’acteur sombrait déjà dans une certaine noirceur. Cela était dû à son penchant pour la boisson. 

Jacques Villeret lors de l'Ocean's Twelve Paris Première à Paris, France. | Photo : Getty Images

Annonces

D’après son ex-femme, Jacques Villeret buvait pour noyer sa dépression, sauf que cela avait surtout pour effet de réveiller les démons de son passé.  

"L’alcool est un instrument pour lui. Passé un nombre de verres, il retrouve la colère qui l’encombre depuis l’enfance, se prenant pour le maître du monde, menaçant, agressif et parfois dangereux",

se

souvenait

-elle.

“L'ENFER” DE SA FEMME IRINA 

Irina Tarassov a d’ailleurs raconté ce qu’elle a vécu auprès de l’acteur dans les pages de son livre intitulé  "Un jour, tout ira", sorti en 2005. Force est de constater que la comédienne n’a pas que de bon souvenir de la période où elle a partagé la vie du comédien. Elle décrit son ancien compagnon comme un homme dépressif, jaloux, mélancolique.

Annonces

Paris- 14 avril 1986- Portrait de Jacques VILLERET chez lui avec son épouse Irina, posant enlacés. | Photo : Getty Images

Elle confiait avoir longtemps souhaité le quitter, mais celui-ci menaçait de mettre fin à ses jours à chaque fois qu’elle a évoqué le sujet. En 1998,  le couple se sépare après que l’acteur ait essayé de bruler le lit conjugal. Malgré tous ses efforts, le divorce était inévitable. 

Annonces

MENSONGE SUR LE PÈRE BIOLOGIQUE

Les traits de caractères que son ex-épouse ont décrit trouvent leurs sources dans l’enfance de l’acteur. En effet, lorsqu’il était âgé de sept ans, Jacques Villeret a découvert que son père biologique n'était pas celui qu'il pensait.

Jacques Villeret ou Jacky Boufroura, de son vrai nom, est né de la relation entre Ahmed Boufroura, un Algérien kabyle et Annette Bonin. Quelque mois à peine après sa naissance, ses parents se sont séparés. La famille de sa mère qui voyait leur union d’un très mauvais œil poursuivi son père en justice, pour détournement de mineure.

Jacques Villeret au "Spécial Louis De Funes" sur Vivement Dimanche le 26 novembre 2003 à Paris. | Photo : Getty Images

Annonces

Plus tard, sa mère retrouvera l’amour dans les bras de Raymond Villeret. Le petit garçon considérera ce dernier comme son vrai père jusqu'au jour où ses parents lui disent toute la vérité. Il n’avait que sept ans ce jour-là, ce qui explique pourquoi il ne s’en est jamais remis. C’est également à cette époque-là qu’il a commencé à vouloir devenir comédien.

QU'EST-IL ARRIVÉ À SON FILS ADOPTIF ?

Jacques Villeret avait un fils adoptif qu’il aimait comme si c’était le sien. Ce dernier s’appelle Alexandre Villeret et il a choisi de suivre les traces de son paternel en faisant carrière dans le septième. Si le père s’est illustré devant la caméra, le fils a choisi de se mettre derrière.

Annonces

Alexandre a étudié la musique aux USA avant d’apprendre le montage. Un parcours qui rendrait sans doute fier son père.

L'acteur Français Jacques Villeret | Photo : Getty Images.

Annonces

“Il m'a toujours dit : 'Fais ce que tu aimes, mais fais le bien !'",

se rappelle-t-il.

À l’age de 37 ans, le jeune cinéaste se fait remarquer grâce à son premier œuvre intitulé : “En pays cannibale”. Alexandre a choisi une carrière de cinéaste plutôt qu’acteur parce qu’il n’est pas facile de faire oublier le nom de son père.

Marqué par le décès de son père, il avoue qu’il a encore du mal à regarder les fims de ce dernier.

Annonces

QUI EST SA DERNIÈRE COMPAGNE ?

Avant de nous quitter Jacques Villeret avait partagé la vie de Sény. Ils se sont rencontrés peu de temps après le tournage du “Diner de con”. Il n’était d’ailleurs pas rare de les voir s’afficher lors d’une avant-première d’un film ou dans des évènements mondain. 

Jacques Villeret et sa compagne Seny, 2004. | Photo : Getty Images

Annonces

Sény a su redonner le sourire au comédien. En les voyant, tout le monde se disait que l’époque où Jacques Villeret souffrait des traumatismes de son passé.

“Nous nous sommes rencontrés à un moment où nous étions très malheureux chacun dans notre vie et nous avons décidé d'essayer de ne plus l'être ensemble", 

confie-t-elle.

Malgré le bonheur que Sény apporta dans le cœur du comédien, celle-ci n’a jamais gagné la confiance de sa belle-mère. Cette dernière n’a même pas été autorisé à assister aux funérailles de son compagnon. Elle ne pouvait s’y rendre que le lendemain pour y déposer des gerbes de fleurs.

Annonces

L'acteur Jacques Villeret. | Photo : Getty Images

PROBLÈMES LIÉS À L'HÉRITAGE

Lors de son décès en 2005, c’était la sœur de Jacques Villeret qui a été désignée comme héritière. Sauf que sa famille ne voulait pas vraiment de cet héritage sous prétexte que le comédien avait trop de dettes. 

Annonces

Quelques années après cette renonciation, Ahmin Boufrara, un homme qui se prétendait être le demi-frère du partenaire de Thierry Lhermitte dans “Diner de con” avait demandé son héritage. 

Le plus étrange, c'est que ce dernier commença à vendre des toiles estampillées “JV”. Cela se trouvait être une vaste escroquerie, car  Jacques Villeret n’a jamais peint de sa vie. Ahmin Boufrara sera condamné pour fraude suite à cette affaire.

L'acteur Français Jacques Villeret | Photo : Getty Images.

Pour découvrir l’histoire d’autres stars, n’hésitez pas à vous abonner à AmoMama sur Google News.

Annonces