Célébrités

12 novembre 2021

L'affaire Daval bientôt à la TV : les parents d'Alexia l'ont autorisé et réclament de l'argent, la mère de Jonathann en colère

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

La disparition d’Alexia Daval est l’une des affaires les plus complexes du système judiciaire français. Elle a débuté le 28 octobre 2017, quand Jonathann Daval signalait la disparition de son épouse Alexia. 

La jeune femme sort de son domicile à Gray-la-Ville à 9h30 pour aller courir sur les rives de la Saône. Malheureusement, elle n’est jamais retournée chez elle. Dès le lendemain, des centaines de personnes vont se mettre à sa recherche et son corps calciné sera retrouvé le 30 octobre 2017, caché sous des branchages dans la forêt de Velet-Esmoulins. Quelques jours plus tard, le procureur de Besançon, Edwige Roux-Morizot, annonce que la mort d’Alexia pourrait être due à une asphyxie. Ses obsèques ont lieu à la basilique de Gray.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Contre toute attente, le veuf est placé en garde à vue le 29 janvier 2018. Après une longue audition, Jonathann avoue avoir tué sa femme durant une dispute conjugale, mais pas de l’avoir calcinée. Plusieurs procès se tiendront durant des mois et le 22 octobre 2018, une expertise permettra de découvrir l’existence d’une bombe aérosol entamée chez Jonathann, dont il aurait pu s’en servir pour incendier le corps de sa femme. Le 29 novembre 2020, il a finalement écopé de 25 ans de réclusion criminelle et 165.000 euros de dommages-intérêts à payer aux membres de la famille d’Alexia.​​​

Chargement...

Annonces

ARGENT : QUEL EST L'ENJEU ?

Dans ce procès, il était également question d’argent. Non pas par intérêt comme certaines personnes le pensaient, mais plutôt en guise de dédommagement. Me Jean-Hubert Portejoie, l’avocat des parties civiles avait expliqué que les parents d’Alexia ont dû vendre leur fonds de commerce pour assumer les frais relatifs à la procédure judiciaire qui s’est étendue sur 4 ans.

Chacun des parents réclamait 150.000 € représentant le préjudice d’affection, plus 60.000 € pour leur perte commerciale et 20.500 € de frais de succession. La sœur de la défunte et son mari ont réclamé chacun 100.000 €. Finalement, la justice a tablé sur la somme totale de 165.000 € que devait payer Jonathann Daval.

Chargement...

Annonces

LA MAISON D'ALEXIA ET JONATHANN AU MILIEU DE TOUTES LES ATTENTIONS

Cette bataille sur les plans juridique et financier cache un aspect très important : les enjeux au sujet de la maison du couple Daval, située à Gray-la-Ville. Elle est en indivision, avec 50% pour chacun des époux, Alexia étant représentée par ses ayants-droit.

Cette propriété est estimée à près de 170.000 € avec une moins-value qui la ramènerait à 150.000 €. Avec les indemnités à verser, la part de Jonathann Daval sur cette maison pourrait être revue à la baisse. Le jugement en appel de la cour d’assises au sujet du montant des indemnités à verser, sera connu le 11 mars 2022.

Chargement...

Annonces

BATAILLE AUTOUR DU PRÉJUDICE DE MÉDIATISATION

Le préjudice de médiatisation était également au centre des discussions dans cette affaire. Pour l’avocat des Fouillot, la médiatisation de cette affaire n’est qu’entièrement imputable à Jonathann, les parents d’Alexia n’ayant donné des interviews que pour se défendre.

Chargement...

Annonces

Évidemment, c’est une version rejetée par l’avocat de Jonathann, Me Jules Briquet.

LES PARENTS D'ALEXIA AUTORISENT LA SÉRIE SUR L'AFFAIRE

Les époux Fouillot ont coécrit avec le producteur Thomas Chagnaud, le livre ʺAlexia, notre filleʺ, aux éditions Robert Laffont. Ils y parlent du parcours d’Alexia depuis sa rencontre avec Jonathann et des 3 années d’épreuves qu’ils ont dû traverser à la suite du féminicide qu’elle a subi.

Chargement...

Annonces

L’on a appris en novembre 2021 que la société de production Gaumont, a acquis les droits de ce livre en collaboration avec Nac Films, pour une adaptation cinématographique qui comportera 6 épisodes de 52 minutes chacun. Ce projet s’inscrit naturellement dans la tendance des histoires vraies diffusées sur les écrans de télévision.

LA MÈRE DE JONATHANN RÉAGIT

La maman de Jonathann Daval, Martine Henry, a été l’une des premières personnes à réagir après cette annonce. Accordant un entretien à L’Est Républicain, elle n’a pas manqué de signifier son opposition radicale à ce projet de série.

"Je ne suis pas d’accord avec cette histoire de film, et Jonathann n’est pas d’accord non plus (…) Jonathann a été jugé, il va faire sa peine, qu’on le laisse en paix. C’est honteux, c’est indécent. Vraiment, il faut laisser les gens en paix, et les morts aussi",

Chargement...

Annonces

avait-elle lâché.

Elle a ajouté :

"On ne veut pas interdire de faire un film, qu’ils parlent de leur fille dans le bon sens, oui, mais sans parler de Jonathann ni du procès".

Chargement...

Annonces

Pas sûr que le clan Fouillot voie cela du même œil.

EN MÊME TEMPS, JONATHANN VA MAL EN PRISON

Bien avant la sortie de cet ouvrage, c’est Me Randall Schwerdorffer qui a sorti le 14 octobre 2021 le livre "Je voulais qu'elle se taise", coécrit avec le journaliste (d’investigation) Frédéric Gilbert. Dans ce livre, il est question de la tragédie amoureuse du couple Daval.

C’est à ce sujet que l’avocat a fait quelques révélations sur la vie de son client en prison. Tout d’abord, pour le protéger des autres détenus, on lui a attribué une fausse identité : Kevin. La manœuvre a fonctionné jusqu’au jour où son associée (Me Ornella Spatafora) l’a appelé par erreur en utilisant son véritable prénom; il n’a pas fallu longtemps aux autres détenus pour faire le lien.

Chargement...

Annonces

Il a également parlé de la perte inexplicable de poids de son client, alors qu’il se nourrit bien et est en parfaite santé à la maison centrale d’Ensisheim (Alsace) où il purge sa peine. Même sur le plan médical, aucune explication n’a pu être trouvée.

Chargement...

Annonces

Enfin, on apprend aussi que les juges avaient accepté une demande surréaliste de Jonathann : il avait souhaité s’entretenir en aparté avec ses beaux-parents (Isabelle et Jean-Pierre), ainsi que son beau-frère et sa belle-sœur (Grégory et Stéphanie). Les 5 personnes se sont parlé sans la présence d’un magistrat, d’un gendarme ou même d’un avocat.

"Mais c'est une scène surréaliste, ça n'aurait jamais dû exister, ça a pu exister avec l'accord du juge d'instruction",

a

conclu

l’avocat.

JONATHANN DAVAL, MALADE APRÈS LA PUBLICATION DU LIVRE DE SON AVOCAT

Chargement...

Annonces

L’affaire Daval continue de faire parler dans et en dehors de la presse. Cela fait plus de 3 ans qu’elle a éclaté, et a été conclue avec la condamnation à 25 ans de réclusion criminelle de Jonathann Daval pour le meurtre de son épouse Alexia.

L’un de ses avocats, Me Randall Scwerdoffer, a décidé de publier un livre dans lequel il raconte toute cette histoire, de la rencontre du couple Daval à la disparition d’Alexia jusqu’au procès final et la condamnation de Jonathann. Ce dernier aurait très mal pris cette initiative de son avocat. Les détails.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Chargement...
Chargement...

Annonces