Célébrités

18 novembre 2021

Brigitte Bardot, sans revenu, a été obligée de vendre ses bijoux : son combat

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Brigitte Bardot est une actrice qui compte plusieurs dizaines d’apparitions dans les long-métrages et séries sur le petit écran. Depuis des années, elle n’a plus eu de contrat professionnel, mais l’actrice fait parler d’elle pour autre chose.

Elle s’est, en effet, engagée dans la protection des droits des animaux. Et dans ce combat, elle n’hésite pas à s’attaquer aux personnes qui, d’après elle, maltraitent les animaux. Son habituel franc-parler lui a valu beaucoup de problèmes et des amendes financières assez conséquentes.

Elle a été condamnée à plusieurs reprises au point de se retrouver pratiquement sans le moindre sous. Nous vous proposons de revenir sur toutes ces étapes de sa vie, ainsi que la manière dont elle s’y est prise pour créer sa fondation alors qu’elle n’avait pas d’argent.

Annonces

Annonces

ELLE A DÉJÀ ÉTÉ CONDAMNÉE À CINQ REPRISES POUR DES PROPOS DIFFAMATOIRES ET DISCRIMINATOIRES

Brigitte Bardot n’hésite pas à monter au créneau lorsqu’il s’agit de défendre la cause animale, quitte à se montrer désobligeante au point de tenir des propos discriminatoires et diffamatoires. Cela lui a valu 5 condamnations, mais l’octogénaire ne compte pas s’arrêter. Le cas le plus récent remonte au 29 juin 2021, lorsqu’elle a écopé d’une amende de 5.000 euros pour injure prononcée à l’encontre de Willy Schraen, le patron de la Fédération nationale des chasseurs.

Pour revenir sur ce qui s’était passé, il faut savoir que l’actrice avait publié sur le site web de sa fondation de défense des animaux, un texte dans lequel elle traitait les chasseurs et principalement le président de leur fédération de ʺterroristes du monde animalʺ. Ce dernier l’a poursuivi devant le tribunal correctionnel d’Aras (dans le Pas-de-Calais). Le procureur avait requis 6.000 euros d’amende, insistant sur la ʺpersistance dans l’action délinquanteʺ de l’actrice qui avait déjà 5 autres condamnations du même type.

Annonces

Annonces

Le verdict du tribunal est désormais connu : l’ancienne actrice a été condamnée à payer une amende de 5.000 euros à la fédération, plus 1.000 euros sous-forme de dommages-intérêts à Willy Schraen, ainsi que 1.000 euros comme frais de justice. Enfin, il a été demandé à l’ancienne comédienne de supprimer de son post tous les passages qualifiés d’injurieux dans un délai de 15 jours, et de les remplacer par la mention du jugement. Dans le cas contraire, elle devra payer par jour de retard la somme de 100 euros.

L’avocat des chasseurs (Denis Delcourt-Poudenx) s’est dit satisfait de cette décision du tribunal. De son côté, François-Xavier Kelidjian, l’avocat de l’accusée a regretté l’époque où il y avait des discussions franches avec les chasseurs ; elle a été remplacée par des clashs.

Annonces

Annonces

Pour rappel, ce n’était pas la première fois qu’elle avait fait face à la justice après des propos jugés injurieux et/ou discriminatoires face à des personnes, des organisations ou des communautés entières.

"ILHA DO DIABO" OU 20.000 EUROS D'AMENDE POUR INSULTES RACISTES

Brigitte Bardot n’a décidément pas sa langue dans sa poche. En 2019, elle s’en était prise aux habitants de l’île de Réunion (dans l’océan Indien). Dans une lettre adressée au gouverneur, elle avait affirmé que cette population "a gardé ses gènes sauvages", avant de comparer cette zone à "l'île du Diable". Elle est allée plus loin en disant :

"La population dégénérée est encore imprégnée des traditions barbares de ses racines".

Annonces

D’après ses dires, l’objectif d’une telle déclaration était de dénoncer les présumées pratiques de maltraitance animale dans cette région du monde. Elle estimait que les chats et les chiens étaient empoisonnés, amputés avant de servir d’appâts pour les requins. Elle avait également affirmé que les chèvres, les requins et les boucs étaient décapités durant des rituels indigènes.

Annonces

L’affaire a été portée devant les tribunaux et les citoyens de l’île ont eu gain de cause puisque l’actrice a été condamnée à payer une amende de 4.000 €.

BRIGITTE BARDOT A CÉDÉ TOUT CE QU'ELLE POSSÉDAIT À SA FONDATION

Brigitte Bardot n’a jamais caché son amour et sa passion pour la cause animale. Elle a, pour la circonstance, créé sa fondation qui lutte pour la sauvegarde des animaux. Il se trouve qu’elle a réussi à mettre sur pied cet organisme alors qu’elle était ruinée. Alors, comment a-t-elle fait ?

Dans son livre ʺPourquoi eux : ils ont fait notre époqueʺ qui sortira le 18 novembre 2021, la journaliste Caroline Pigozozi parle entre autres de Brigitte Bardot. Dans un entretien accordé à Paris Match, elle a livré une anecdote surprenante au sujet de la comédienne.

Annonces

“J’ai commencé très modestement en 1986 à ‘La Madrague’, avec un avocat tropézien et une amie”,

avait-elle confié à la journaliste, avant d’expliquer comment elle a fait pour rassembler les 3 millions de francs nécessaires à l’élaboration des statuts de sa fondation. Elle n’avait plus aucun sous, mais a usé d’une stratégie intéressante : elle a vendu sur le marché de Saint-Tropez tous ses souvenirs, bracelets, colliers, jupons et chapeaux qu’elle avait rapportés de ses différents voyages.

"MA ROBE DE MARIAGE AVEC VADIM"

Pour entrer dans les détails, il faut savoir que la comédienne tenait tellement à cette opération qu’elle n’a pas hésité à se séparer de tout ce qu’elle avait de plus précieux :

Annonces

"J’ai mis aux enchères à Paris, tout ce que je possédais de valeur : les bijoux précieux que m’avait offerts mon mari Gunter Sachs, ma robe de mariage avec Vadim, de l’argenterie, des meubles et même ma guitare".

Annonces

C’est alors qu’elle a prononcé la phrase qui est devenue célèbre :

"J’ai donné ma jeunesse et ma beauté aux hommes, maintenant je donne ma sagesse et mon expérience aux animaux".

Même sa propre maison de campagne située à Bazoches, elle l’a cédée à sa fondation. À présent, elle ne vit que des droits d’auteur issus de la vente de ses livres.

BRIGITTE BARDOT : LE JOUR OU ELLE A ÉTÉ ATTAQUÉE PAR UNE INFIRMIÈRE

Brigitte Bardot est connue pour être une actrice française de renom, mais aussi une femme au franc-parler légendaire. Elle ne cache jamais ce qu’elle a sur le cœur, peu importe le sujet ou les personnes qu’elle a en face d’elle.

Annonces

Portrait de l'actrice et mannequin Brigitte Bardot vêtue d'une robe épaules nues bleu clair. | Photo : Getty Images

Le harcèlement sexuel est un sujet très délicat dans le monde du cinéma. Nombreuses sont les actrices qui en ont été victimes. Ce n’est heureusement pas le cas de Brigitte Bardot, mais elle a néanmoins été attaquée par une infirmière. Elle est revenue sur cet épisode de sa vie.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces