Une fille revient de la grande ville et réalise que sa grand-mère a disparu sans laisser de traces : histoire du jour

Tsiry Rakotomalala
28 nov. 2021
20:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Une jeune femme vient rendre visite à sa grand-mère adorée et ne la retrouve pas. Elle découvre alors la terrible vérité et décide d'arranger les choses.

Annonces

Lorsque la mère de Bonnie Radcliff avait seize ans, elle est tombée enceinte. Heureusement pour Ellen Radcliff, sa mère était une femme compréhensive et d'un grand soutien. Elle a notamment accueilli sa petite-fille avec joie.

Mme Radcliff s'est occupée de la petite Bonnie pour que sa fille puisse finir le lycée, aller au bal de fin d'année et avoir une vie normale pour une adolescente. Mais au lieu d'être reconnaissante envers sa mère, Ellen était arrogante et ne se souciait pas de sa fille.

Bonnie est rentrée chez elle pour trouver la maison vide et silencieuse | Source : Shutterstock.com

Annonces

Mme Radcliff a vu avec tristesse sa fille devenir une fêtarde, qui ne s'intéressait qu'au luxe et à la mode, rien pour sa mère, et encore moins pour sa fille. 

A l'âge de 49 ans, Mme Radcliff est devenue la mère de Bonnie, sauf de nom. C'est Mme Radcliff qui emmène Bonnie au parc, lui organise des sorties, lui achète un chiot et l'emmène à son premier jour d'école - et tous les autres jours aussi.

C'est Mme Radcliff qui a assisté aux pièces de théâtre de l'école et aux récitals de piano de Bonnie. Elle a également écouté avec fierté les professeurs de sa petite-fille lui dire à quel point Bonnie était exceptionnelle - un génie des mathématiques, disaient-ils.

Annonces

Et donc, puisque sa mère était très distante, entrait et sortait de sa vie en talons aiguilles avec l'homme qui était dans sa vie pour le moment, c'était Mme Radcliff qui occupait la place de "maman" dans le cœur de Bonnie.

Ellen était une adolescente rebelle, et c'est sa mère qui a élevé Bonnie | Source : Pexels

Annonces

Être mère, ce n'est pas seulement donner la vie, c'est aussi un amour et un dévouement inconditionnels.

Ce furent des années merveilleuses pour Mme Radcliff et Bonnie, qui devint une belle fille au cœur aimant et généreux. Mais Bonnie était bientôt en dernière année de lycée, et elles savaient qu'elles devraient bientôt se séparer.

Bonnie se voit offrir une bourse complète dans une école très prestigieuse de l'Ivy League et part étudier avec la bénédiction de sa grand-mère, fière mais en larmes. Bonnie est si brillante qu'au moment où elle quitte l'école, elle a déjà le choix entre plusieurs offres d'emploi.

Elle accepte un poste dans une entreprise de New York, avec un fabuleux salaire de départ. Malheureusement, ce poste se trouve loin de sa maison de Houston, au Texas, et de sa grand-mère adorée.

Annonces

C'est Mme Radcliff qui a donné à Bonnie une enfance heureuse et insouciante | Source : Pexels

C'est lorsque Bonnie a obtenu sa première promotion que sa mère s'est intéressée de près à son bien-être. Ellen a commencé à appeler Bonnie chaque semaine, ce que Bonnie a trouvé étrange jusqu'à ce qu'Ellen lui révèle la raison de son intérêt.

Annonces

"Chérie", dit Ellen, "Je traverse une période creuse - je suis entre deux emplois - et je me demandais si tu pouvais aider ta mère ? 1000 $ pour me dépanner ?"

Bonnie a envoyé l'argent à Ellen, et pour éviter d'autres appels demandant de l'argent, elle a commencé à envoyer une allocation mensuelle - très généreuse - pour sa mère et sa grand-mère.

Mme Radcliff est choquée et appelle Bonnie immédiatement. "Chérie," a-t-elle dit, "j'ai ma pension, nous n'avons pas besoin de ton argent !" 

https://imgproxy-ohio.amomama.xyz/MR4-Z8C-JnvjZTHtKoZuHZEn3UB3rN7yaN7usemVLXg/fill/992/0/no/1/aHR0cHM6Ly9jZG4uYW1vbWFtYS5jb20vMDU0NGU3NTliNzExYzgwZDcwMjQwOGFmYTNkM2JjODcuanBlZz93aWR0aD0yMjUwJmhlaWdodD0xNTAwJndpZHRoPTIyNTAmaGVpZ2h0PTE1MDA.webp

Annonces

"Ecoute, mamie", dit Bonnie avec fermeté. "Je sais que maman est revenue vivre ici et qu'elle a des goûts de luxe, alors tout ce que je veux, c'est m'assurer que tu n'as pas de soucis d'argent. Et ne t'inquiète pas ! Je peux me le permettre !"

Au cours des trois années suivantes, Bonnie rendit visite à sa grand-mère aussi souvent qu'elle le pouvait, et vit sa mère tout aussi souvent. Ellen, qui avait été si belle autrefois, paraissait plus vieille que son âge, avec un regard aigre de déception défigurant son visage.

Dans ces occasions, Bonnie sortait avec sa grand-mère et évitait autant que possible sa mère et ses pleurnicheries pour obtenir plus d'argent.  Bonnie avait demandé à sa grand-mère de s'installer à New York avec elle, mais Mme Radcliff avait refusé.

Annonces

"Oh Bonnie", dit-elle tristement. "Ma belle fille, j'aimerais pouvoir le faire, mais tu as vu ta mère. Elle a besoin de moi. Sa vie est un désastre et elle n'a nulle part où aller sauf ici..."

Bonnie comprenait sa grand-mère, mais elle se demandait parfois si Ellen était aussi bien disposée envers sa propre mère.

Helen demandait constamment de l'argent à Bonnie | Source : Pexels

Annonces

Six mois après cette conversation particulière, Bonnie appelle sa grand-mère comme elle le faisait toujours à la fin de chaque journée. À sa grande surprise, le téléphone sonne et sonne encore, mais Mme Radcliff ne répond pas. Inquiète, Bonnie appelle encore plusieurs fois cette nuit-là et le lendemain matin. Puis elle a appelé le commissariat local au Texas et a demandé une vérification de l'aide sociale à l'adresse de sa grand-mère.

Lorsque la police lui dit qu'il n'y a pas de réponse et que la maison semble être vide, Bonnie prend le prochain avion pour Houston. La maison est en effet vide, et lorsqu'elle vérifie les armoires de sa grand-mère, ses vêtements ont disparu.

Annonces

Il n'y a aucun signe d'Ellen non plus, alors Bonnie prend le téléphone et commence à appeler les amis de sa grand-mère, mais personne n'a de nouvelles. Ensuite, Bonnie appelle les hôpitaux locaux, mais il n'y a aucune trace de Mme Radcliff.

Bonnie continue d'appeler sa grand-mère, mais elle ne répond pas | Source : Pexels

Annonces

Bonnie, en larmes, s'apprête à appeler la morgue lorsqu'elle entend la porte d'entrée s'ouvrir et Ellen entrer. "Maman !", s'écrie Bonnie. "Où étais-tu passée ? Où est mamie ?"

"J'étais en train de faire la fête, si tu veux savoir", dit Ellen en jetant son sac à main sur le canapé. "Et qu'est-ce que tu fais ici ?" 

"J'ai essayé d'appeler mamie, mais elle ne répondait pas, alors j'étais très inquiète. Où est-elle ?", demande Bonnie.

"Oh, ta chère grand-mère ! Tout ce qui t'intéresse, c'est ta chère grand-mère !", répond Ellen avec méchanceté. "Eh bien, elle est là où elle doit être - dans une maison de retraite !"

Annonces

Inquiète, Bonnie prend le premier avion pour Houston | Source : Unsplash

"Quoi ?", s'exclame Bonnie. "Qu'est-ce que tu as fait ?"

"Ce que je devais faire. Elle commençait à être malade, et je suis encore une jeune femme, j'ai une vie à vivre !", dit Ellen. "Alors je l'ai mise à la maison de retraite Whispering Pines !"

Annonces

Dès qu'elle a entendu cela, Bonnie est sortie par la porte et s'est précipitée vers la maison de retraite. "Grand-mère !", a-t-elle crié. "Oh mamie, je suis tellement désolée, je te ramène à la maison avec moi !"

"Oh Bonnie", dit Mme Radcliff en larmes. "Elle a pris mon téléphone, et je n'ai pas pu me souvenir de ton numéro pour t'appeler !"

Sa grand-mère avait disparu, ainsi que toutes ses affaires | Source : Unsplash

Annonces

"C'est bon, mamie", lui dit doucement Bonnie. "Tout va bien se passer maintenant."

Bonnie emmène Mme Radcliff chez elle, dans son bel immeuble new-yorkais, et toutes deux s'installent avec bonheur.

La seule chose que Bonnie fait immédiatement est de couper l'allocation très généreuse qu'elle donnait à sa mère, et Ellen n'en est pas heureuse. Le lendemain, Bonnie reçoit un appel téléphonique désagréable.

"Comment as-tu pu ? Tu veux que je meure de faim ?", Ellen a crié.

"Tu m'as dit toi-même que tu es une jeune femme, mère", dit froidement Bonnie, "Trouve un travail !"

Annonces

Bonnie a emmené Mme Radcliff de la maison de retraite pour vivre avec elle | Source : Pexels

"Alors tu vas aider cette vieille sorcière, mais tu n'aideras pas ta propre mère ?", hurle Ellen, furieuse.

"C'est exact. Je n'aiderai pas ma propre mère - j'aiderai la merveilleuse femme qui s'est levée, qui m'a aimée et qui a fait ton travail", dit Bonnie et raccroche le téléphone.

Mme Radcliff a fait mettre sa maison au nom d'Ellen et peu après, elle l'a vendue, a pris l'argent et a disparu. Ni Bonnie ni Mme Radcliff n'ont plus jamais entendu parler d'Ellen. 

Annonces

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Être une mère, c'est bien plus que donner la vie - c'est un amour inconditionnel et un dévouement. Ellen a simplement donné naissance à Bonnie, elle n'a jamais été là pour les genoux écorchés ou les découvertes heureuses - c'était Mme Radcliff.
  • La cruauté récoltera toujours sa propre récompense. Ellen pensait pouvoir faire disparaître sa mère et continuer à vivre aux crochets de sa fille, mais elle a eu une mauvaise surprise.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer. 

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez peut-être celle d’une vieille dame qui a payé le mariage de sa petite-fille avec toutes ses économies, mais n'est pas invitée au dernier moment

Annonces

Cette histoire est inspirée par l'histoire d'un de nos lecteurs et écrite par un rédacteur professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News

Annonces

Cette histoire nous a été envoyée par un abonné. Tous les noms ont été changés pour protéger son identité et assurer son intimité. Si vous souhaitez partager votre histoire avec nous, veuillez nous envoyer un mail à info@amomama.com