Michel Cymes, qui refuse d'aider ses enfants, a révélé souffrir de TDAH avant de prendre sa retraite anticipée

Quentin Autier
27 déc. 2021
08:40
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Michel Cymes est sans aucun doute l'un des médecins les plus célèbres de l'hexagone dû à sa grande présence médiatique, notamment sur le petit écran mais aussi à la radio.

Annonces

Il a été à la tête de nombreuses émissions télévisées, la dernière en date ayant pour nom "Vitamine C" et étant diffusée sur France 2. Accompagné par Bérénice Bourgueuil, il anime un jeu au cours duquel deux équipes se retrouvent face à de nombreuses questions scientifiques. Un moyen de joindre l'utilie à l'agréable et d'apprendre de nombreuses choses au public concernant sa santé.

Un retour sur le devant de la scène pour celui qui avait décidé de s'écarter un peu des médias après ses propos polémiques durant la crise sanitaire de la Covid-19 et qui avait pris la décision de venir en renfort dans les hôpitaux durant cette période particulièrement difficile. 

Annonces

Il ne faut pas oublier qu'il est en effet médecin, un métier qui, comme il le dit si bien, ne s'arrête jamais vraiment. Lors de son passage dans l'émission "Buzz TV" du Figaro, il avait répondu à une question que tout le monde se pose : est-ce qu'il travaille encore en tant que médecin ? 

La réponse n'est pas évidente et situe à plusieurs niveaux. En effet, il commence par dire qu'un médecin reste médecin toute sa vie mais qu'il avait en effet annoncé retiré de l'hôpital et qu'il avait totalement stoppé ses consultations depuis le début de l'été. Un choix qu'il explique de la manière suivante :

"Je me suis retiré parce que j'étais à un an de la retraite et que j'avais beaucoup de projets cette année qui me paraissaient difficilement compatibles avec deux matinées de consultations par semaine, a-t-il expliqué. Vis-à-vis de mes patients, ça devenait compliqué. Je ne voulais pas qu'ils attendent trop pour avoir des rendez-vous avec moi. Donc j'ai arrêté un an avant que l'hôpital ne m'arrête."

Annonces

Il avait terminé son propos en disant qu'il était malgré tout toujours extrêmement sollicité et que de nombreuses personnes le contactaient quotidiennement afin d'obtenir des conseils ou des ordonnances, preuve que le métier de médecin ne s'arrête jamais.

Annonces

IL NE VOULAIT PAS QUE SES FILS DEVIENNENT MÉDECINS

Son métier peut s'avérer particulièrement prenant, et cela couplé à ses activités médiatiques a été très chronophage. Père de trois fils qu'il aime tendrement il a cependant conscience de la difficulté de la voie professionnelle qu'il a choisi et il a tout fait pour que ses enfants ne l'imitent pas.

Au cours d'un entretien accordé à Télé 7 Jours, il avait évoqué sa médiatisation et avait expliqué qu'il avait tracé une ligne très claire derrière laquelle sa famille était placée et qu'il n'accepterait jamais de poser aux côtés des siens, faisant de son mieux pour les préserver de sa notoriété. Revenant sur le métier de médecin et l'avenir de ses fils, il déclarait durant la même interview :

Annonces

"J'ai tout fait pour dissuader mes deux grands de faire ces études. Je ne voulais pas m'angoisser à chaque fois qu'ils allaient passer un concours. Et puis, ce n'est pas toujours facile d'être 'fils de' quand on fait le même métier. Mais le petit fera ce qu'il voudra."

Annonces

LA "MALADIE" DONT IL SOUFFRE

Au cours des nombreux entretiens qu'il a accordé durant son parcours hors du commun Michel Cymes a fait de nombreuses révélations et il a notamment évoqué le trouble inattendu qui l'affecte. 

Celui qui a toujours du mal à réaliser qu'il fait partie des personnalités les plus appréciées par les Français et qui a parfois l'impression qu'il y a une imposture a ainsi déclaré souffrir depuis plusieurs années de TDAH. Beaucoup de lettres pour désigner un problème d'hyperactivité et de trouble de l'attention "à haut potentiel", une sorte d'hyperactivité trouvée chez l'adulte. 

Concrètement, cela affecte la vie de Michel Cymes en lui donnant en permanence le besoin de faire quelque chose. Il décrit sa sitation de la manière suivante :

Annonces

"J'ai beaucoup de mal à me poser, à ne pas courir, je m'ennuie très vite."

Annonces

SA DEMANDE EN MARIAGE NE S'EST PAS PASSÉ COMME IL LE PENSAIT

S'il est donc très présent sur le devant de la scène médiatique, le médecin fait de son mieux pour préserver sa famille du feu des projecteurs. Il lui arrive tout de même de se lâcher et de faire quelques confidences sur sa vie privée, en particulier lorsqu'il se trouve face à Faustine Bollaert qui a un don pour mettre ses invités à l'aise et leur donner envie de parler.

Au cours d'un entretien mené par l'animatrice pour Femme Actuelle, il s'est ainsi confié sur son mariage avec sa femme Nathalie qu'il aime tendrement et qui est la mère de son plus jeune fils. S'il avait déjà été marié, sa compagne Nathalie avait toujours eu envie de se marier, un souhait qu'il a décidé de lui accorder après plusieurs années de vie commune.

Annonces

La réaction de son épouse n'a cependant pas été celle qu'il espérait comme il l'a raconté de manière hilarante durant l'interview :

"Nathalie était tellement scotchée, qu’au lieu de me dire: "Mon amour, c’est merveilleux, elle m’a juste répondu: "Euh, ben oui". On a fini par s’engueuler: "Merci pour ta réaction, ça fait des années que j’y pense et toi tu me dis juste ça !"

Annonces

Des confidences drôles et touchantes qui permettent d'en apprendre un peu plus sur sa vie privée et qui donnent une idée de la complicité qui existe entre le médecin et sa compagne qui filent le parfait amour depuis maintenant de longues années.

Petite anecdote intéressante, le médecin ne porte pas de bague bien qu'il soit marié à la femme de sa vie depuis 2015. Un choix peu commun qu'il avait expliqué dans l'émission "Ça ne sortira pas d'ici" en disant qu'il n'avait porté son alliance en tout et pour tout qu'une heure avant de devoir la retirer, ne supportant pas la sensation d'avoir un objet serrant ainsi son doigt.

Michel Cymes et sa femme Nathalie en 2019. l Source : Getty Images

Que sa femme ne s'inquiète pas cependant, cela n'enlève rien à l'amour immense qu'il lui porte

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces