Une mère refuse de reconnaître sa fille abandonnée après que celle-ci l'a cherchée pendant des décennies

Nkongo Odile Carine
04 déc. 2021
21:20
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Une femme qui a grandi dans une famille d'accueil s'est toujours interrogée sur sa mère biologique. Elle a passé des années à essayer de la retrouver, et quand elle a fini par le faire, la rencontre ne s'est pas déroulée comme elle l'avait prévu. 

Annonces

Une femme de Coventry, en Angleterre, qui a été abandonnée lorsqu'elle était bébé, a partagé son histoire un peu douce, un peu amère. Enfant, elle a été abandonnée à l'hôpital St Cross de Rugby et a grandi dans des foyers et des familles d'accueil pendant la majeure partie de sa vie. 

Anne Harrison a été placée dans un orphelinat lorsque sa mère ne pouvait plus s'occuper d'elle. La vie à l'école et dans ses différents foyers n'a pas été facile. Elle a été ridiculisée à cause de la couleur de sa peau et de sa situation familiale unique. 

Une femme qui a grandi dans un foyer d'accueil partage son histoire et la recherche de sa mère | Photo : Facebook/callmeauntie & Facebook/anne.harrison.9634

Annonces

ELLE ÉTAIT DIFFÉRENTE

Harrison a déclaré qu'elle a réalisé pour la première fois qu'elle était "différente" lorsqu'elle est allée à l'école. La femme a partagé :

"J'avais une peau différente, et j'ai fait l'objet de moqueries et de taquineries, et les enfants me traitaient de tous les noms." 

Alors qu'elle était une jeune adolescente, Harrison a été informée de l'existence de son frère. Il résidait dans le Berkshire, et elle a pu le rencontrer et développer une relation étroite.

Annonces

ELLE NE VOULAIT PAS RENCONTRER 

Harrison avait environ 16 ans lorsqu'elle s'est lancée à la recherche de sa mère. Au milieu de tout cela, elle a commencé à travailler comme cadet de la police, puis s'est orientée vers le travail social. Sa carrière s'est mieux développée que ses tentatives pour retrouver sa mère.

Elle savait qui était sa mère car elle lui envoyait des lettres de temps en temps. Cependant, elle n'a pas obtenu les retrouvailles qu'elle attendait. Sa mère ne voulait pas d'une rencontre en personne.

Annonces

LOCALISATION DE SA MÈRE 

Les années sont passées, et finalement, alors que Harrison avait presque 40 ans, elle a trouvé l'endroit où se trouvait sa mère. Après cette découverte, sa mère a accepté de la rencontrer. Les retrouvailles en tête-à-tête ont été émouvantes. Harrison a partagé : 

"J'étais un peu bouleversée. C'était comme regarder un miroir de moi-même, mais c'était émouvant. Je savais qu'elle avait pleuré avant notre rencontre".

Une femme qui a grandi en famille d'accueil partage son histoire et la recherche de sa mère | Photo : Youtube/BANES Service Enfants et Familles

Annonces

UNE RELATION DISTANTE 

La mère de Harrison a refusé de reconnaître qu'elle était bien sa mère biologique. Elle a déclaré qu'elles organisaient cette rencontre en tant qu'amies. Harrison a expliqué : "Je sais très peu de choses sur elle ou sur ce qu'elle a choisi de me dire."

Les deux femmes ne se sont rencontrées qu'une poignée de fois, et si Harrison souhaiterait avoir un lien étroit avec sa mère, elle a appris à accepter leur relation distante.  

Annonces

"CALL ME AUNTIE"

Dans son livre "Call Me Auntie", Harrison a décrit en détail son enfance et la lutte qu'elle a menée pour établir un lien avec sa mère. Sur sa page Facebook, l'amour et l'admiration que lui portent ses amis et ses fans sont évidents.

Un utilisateur a commenté : "Tu n'as pas beaucoup changé, Anne. Tu as toujours ce beau sourire." Harrison a utilisé la douleur de son passé pour faire la lumière sur la vie en foyer d'accueil, et son histoire a inspiré et continue d'inspirer de nombreuses personnes. 

Adrienne ne voulait pas du tout élever un bébé. | Source : Shutterstock

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News pour lire des contenus aussi intéressants !

Annonces