Catherine Matausch, présentatrice qui a décidé de vivre sur une île, parle de sa double vie

Pauline
11 déc. 2021
06:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Annonces

En 1982, le public découvrait une nouvelle présentatrice TV, Catherine Matausch. Depuis ses débuts, elle est très appréciée des téléspectateurs. La sexagénaire a une passion qu'elle présente peu à son public. Elle est également peintre. Découvrez la double vie de l'artiste.

Après avoir présenté le "12/14", Catherine Matausch a repris les commandes du "12/13" en 2004 avant de se voir également attribuer le "19/20" pendant les week-ends. Sa longévité dans le groupe France Télévisions est assez exceptionnelle puisqu'elle y exerce sa profession avec brio depuis plus de 3 décennies. Et lorsqu'elle n'est pas face aux caméras, elle passe son temps libre à faire de la peinture.

La journaliste Catherine Matausch | photo : Getty Images

Annonces

ELLE NE VOULAIT PAS ÊTRE ANIMATRICE

La présentation du JT n'a plus de secret pour Catherine Matausch depuis qu'elle tient les rênes du "12/13" et du "19/20" sur France 3. Si la belle blonde a toujours fait des étincelles sur les plateaux de télévision, devenir présentatrice télé n'était pas son rêve.

Née dans le Var, plus précisément à Brignoles le 5 mars 1960, Catherine Matausch est l'aînée d'une famille de 4 enfants. Son père, un mineur d'origine Tchécoslovaque, avait immigré en France durant son adolescence. Il avait de lui-même construit la maison qui avait abrité ses enfants.

La journaliste Catherine Matausch | photo : Getty Images

Annonces

Spécialisé dans le travail de la bauxite, il avait inculqué à ses enfants, l'amour de la nature. De sa mère, la journaliste avait hérité une âme sensible à la beauté. Animée par son envie de devenir artiste, Catherine Matausch avait bien failli s'inscrire aux beaux-arts, mais son père s'y était fermement opposé car il pensait ce chemin allait ruiner sa vie.

Volant à son secours, sa mère lui avait soufflé d'une école de journalisme puisqu'elle aimait écrire. En s'inscrivant à l'IUT de journalisme de Bordeaux, Catherine Matausch rêvait plutôt de devenir reporter, d'aller sur le terrain et de rapporter des nouvelles fraîches.

Mais, le destin avait d'autres projets pour elle. Au lieu de parcourir le globe terrestre à la découverte d'autres peuples, d'autres cultures, elle raconte avec brio le quotidien des Français.

Annonces

La journaliste Catherine Matausch | photo : Getty Images

SA VIE SUR L'ÎLE

Lorsqu'elle ne présente pas le JT, Catherine Matausch passe le plus clair de son temps à peindre. Elle a suffisamment de talent pour vendre ses tableaux et pour les exposer. Elle a des goûts éclectiques et variés, qui peuvent aller de simples paysages aux nus. Malgré tout le talent dont elle fait preuve, la journaliste est très modeste.

Annonces

"Je trouve ça ambitieux de dire que je suis une artiste peintre",

avait-elle déclaré au détour d'un entretien. En dehors de la peinture, elle est également dans le domaine de la photo. Et là-dessus, Catherine Matausch ne s'intéresse qu'au noir et blanc. Loin de la vie parisienne, c'est sur l'île de Noirmoutier que la journaliste a choisi de poser ses valises.

Cette mère de famille aime passer du temps sur cette île où elle s'est établie il y a 8 ans. En effet, en 2013, elle y avait acheté une petite maison après avoir eu un coup de foudre pour cette île de la Vendée.

La journaliste Catherine Matausch | photo : Getty Images

Annonces

"J'ai eu un coup de foudre. Elle a un charme fou. C’est ma grotte, mon terrier et j’y retourne dès que je peux. Je peux prendre la route le dimanche soir après le 19-20 et arriver à une heure du matin. C’est une île simple, authentique, très nature",

 a-t-elle indiqué dans une interview.

VICTIME D'UN ACCIDENT - ELLE EST ABSENTE AU JT

La vie n'a pas toujours été tendre avec Catherine Matausch. La journaliste avait été obligée de s'absenter des deux programmes qu'elle présente à la suite d'un accident. Celui-ci était survenu en 2016, peu de temps après qu'Elise Lucet ait pris un congé suite à un accident de sport.

Annonces

C'est Jean-Marc Morandini qui avait vendu la mèche en février 2016 concernant cet accident dont la journaliste avait été victime. Il annonçait aussi qu'elle allait devoir lever le pied pendant quelque temps. Fort heureusement, l'accident n'était pas grave puisqu'elle avait pu trouver les amateurs du journal de France 3.

La journaliste Catherine Matausch | photo : Getty Images

Annonces

Elise Lucet et Catherine Matausch n'étaient pas les seules journalistes à avoir vécu des mésaventures Jean-Pierre Pernaut qui était à la tête du JT de 13h de TF1 avait, lui aussi, été obligé de se retirer de l'antenne pendant un mois. Il avait été opéré à plusieurs reprises suite à la rupture des ligaments croisés du genou. Cette rupture était due à une mauvaise chute.

Au mois de juillet de la même année, le public avait pu découvrir une autre facette de Catherine Matausch. En effet, suite à une erreur dans la mise en ligne du Replay du 12/13 diffusé le 16 juillet 2016, le public avait pu voir les coulisses du JT.

Catherine Matausch y apparaissait en plein préparatif. Maquillage, modification des phrases étaient au menu. Mais ce qui avait surtout frappé les internautes, c'étaient les qualités humaines de la journaliste.

Annonces

SAVEZ-VOUS TOUT SUR L'ANIMATRICE ?

La journaliste Catherine Matausch | photo : Getty Images

Âgée de 61 ans, Catherine Matausch est une femme pleine de talents. En plus de tenir d'une main ferme deux éditions du JT, elle est à la tête d'un site internet où elle expose ses œuvres depuis 2006. Les amateurs de peinture peuvent ainsi s'offrir ses tableaux qu'elle signe systématiquement d'un CathMah.

Annonces

La présentatrice a déjà fait l'expérience d'être de l'autre côté du micro. En effet, elle a fait l'objet d'un reportage vidéo. Celui-ci est d'ailleurs disponible sur YouTube. Dans ce reportage, la journaliste parle de sa passion pour l'art.

Catherine Matausch a tenu le micro pour la première fois en 1982. Elle travaillait alors comme stagiaire pour le journal Var-Matin. C'est grâce à ce stage d'été qu'elle avait pu intégrer l'équipe de FR3. Au mois de novembre 1982, elle avait même présenté le journal régional de Picardie.

La présentatrice Catherine Matausch | photo : Getty Images

Si Catherine Matausch ne jure plus que par la Vendée où elle vit depuis plusieurs années, son cœur appartiendra toujours au Var.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces