Jean Marais, dont le fils est décédé, a été trompé par les médecins sur sa maladie qu’il a combattue pendant 10 ans

Cathya Harena Raoelina
15 déc. 2021
12:05
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Il y a 23 ans, Jean Marais nous a quittés pour toujours après s’être battu contre une longue maladie pendant plusieurs années. Le défunt acteur était en effet touché par un cancer dont les médecins ont préféré lui cacher. On vous donne plus de détails sur ce grand homme du cinéma français.

Annonces

Jean Marais a pu vivre avec la tumeur pendant 10 ans jusqu’à ce qu’il rende son dernier souffle. Des années plus tard, on a appris que le fils adoptif du regretté acteur a pris la décision de se donner la mort.

POURQUOI JEAN MARAIS EST-IL DÉCÉDÉ ?

“La belle et la bête”, “Le Bossu” ou encore “Fantômas”, nombreux sont les films qui ont permis à Jean Marais de faire preuve de ses talents d’acteur. Très reconnaissant vis-à-vis de son succès dans le cinéma, le défunt avait affirmé auprès de l’Express, en 1997, qu’il “a eu tellement de chance” tout au long de sa carrière.

Le comédien Jean Marais. | Photo : Getty Images

Annonces

Il avait également confié que si “le bon Dieu” lui avait proposé une vie où il aurait tout de ses 20 ans jusqu’à ses 70 ans, celui qui avait 84 ans le jour de sa mort a révélé qu’il aurait accepté sans hésiter.

“Alors, vous vous rendez compte, j'ai déjà quatorze ans de bénéfice !”,

Ainsi, l’acteur est donc décédé sans le moindre regret. C’est le 8 novembre 1998 que l’interprète de “La Bête” a fermé à jamais ses yeux. Tout comme son ami Jean Cocteau, celui qui était atteint d’un œdème du poumon est mort à la suite d’une insuffisance cardiaque, mais pas que.

Annonces

Portrait de Jean Marais. | Photo : Getty Images

En effet, comme on nous l'a révélé dans sa biographie “Jean Marais, une histoire vraie”, le défunt a aussi été touché par un cancer de la moelle épinière durant les 10 dernières années de sa vie. Il a pu vivre normalement avec cette maladie à une certaine époque malgré la douleur, jusqu’à ce que son état se soit aggravé.

Annonces

C’était en 1997, alors qu’il s’est envolé à Paris pour jouer dans la pièce “La Tempête” de William Shakespeare, l’homme s’est vu être emmené à l’hôpital à cause de la dégradation de sa maladie. Le spectacle a même été annulé suite à cela.

Une fois sorti de l’hôpital, Jean Marais était retourné au Sud où il continuait ses traitements comme les transfusions sanguines et chimiothérapie.

Jean Marais chez lui à Vallauris. | Photo : Getty Images

Annonces

Puis, pendant le printemps 1998, l’acteur a été victime d’une chute qui avait réduit ses capacités physiques et qui l’a conduit à la mort. L’homme a laissé un grand vide dans l’univers du cinéma en s’en allant pour toujours.

IL A ÉTÉ SECRÈTEMENT MALADE PENDANT 10 ANS

Toujours dans la biographie de Jean Marais, Sandro Cassati nous a dévoilé l’un des secrets lourds du comédien.

À ses 75 ans, le regretté ressentait de fortes douleurs au dos, ce qui l’a poussé à passer des examens dont le but est de savoir ce qu’il a. C’est à ce moment-là que les docteurs ont découvert le cancer du défunt homme.

Annonces

Jean Marais et Marie Dea dans "Orphée" en 1949. l Source : Getty Images

Sauf qu’au lieu de lui annoncer la mauvaise nouvelle, les aides-soignants ont préféré mentir sur la maladie à la demande de Jo et Nini Pasquali, le couple voisin qui a pris soin de l’acteur à cette époque.

Annonces

En apprenant la nouvelle, les deux tourtereaux avaient dit aux médecins de lui cacher la raison qui a causé sa douleur, car selon eux, Jean Marais n’aurait pas pu le supporter. On a donc fait croire à l’ami de Jean Cocteau qu’il était atteint de rhumatismes et, suite aux conseils des docteurs, il a pratiqué la natation en guise de traitement.

SCANDALE SUR LE LIEU DE SA TOMBE

Cinq jours après son décès, les funérailles de Jean Marais ont eu lieu. L’acteur a été inhumé au cimetière de Vallauris situé dans un village de potier où l’interprète de Fantômas a passé ses derniers instants sur terre.

Jean Marais et François Perier dans le film "Orphée" en 1949. l Source : Getty Images

Annonces

Cependant, dans la nuit du 7 au 8 janvier 2016, un scandale a choqué plus d’un. Cette nuit-là, on nous a informés que des vandales se sont introduits dans le cimetière dans le but de dépouiller la tombe de Jean Marais. Ils ont réussi à s’emparer du premier buste qui ornait la sépulture, mais pas le second.

La maire de Vallauris de l’époque, Michelle Salucki avait notamment donné son avis à propos de cet événement tragique.

“Ce n'est pas un acte de vandalisme car si cela avait été le cas, ils auraient détruit le sphinx qui se trouve au-dessus de la tombe”,

Annonces

Jean Marais le 24 avril 1958. l Source : Getty Images

SON FILS S'EST SUICIDÉ À CAUSE DE LA SOLITUDE

De son vivant, Jean Marais avait pu goûter à la paternité après qu’il a adopté son unique fils Serge Ayala, qui est connu sous le nom de Serge Villain-Marais.

Annonces

Tout comme son père, Serge était, lui aussi, un homme assez actif dans le monde du show-biz. En plus d’avoir été jockey, celui-ci avait également travaillé comme chanteur dans les années 60. Toutefois, sa carrière de musicien n’a été que de courte durée.

Le fils de Jean Marais a également fait une apparition aux côtés de son papa en 1967 dans la fiction “Sept hommes et une garce”.

L'acteur Jean Marais le 29 septembre 1987 en France. | Photo : Getty Images

Annonces

Mais en février 2012, soit 14 ans après le décès du célèbre acteur, Serge Villain-Marais a préféré mettre un terme définitivement à sa carrière. C’est avec un fusil de chasse qu’il s’est tué quand il avait 70 ans.

Selon son meilleur ami Guy Balensi, Serge s’est suicidé en raison de sa solitude.

“Il vivait seul avec ses quatre chiens dans un pavillon isolé, alors que son seul souhait aurait été de rencontrer une femme et de recréer une famille”,

Annonces

LUTTE POUR L'HÉRITAGE

Avant qu’il ne disparaisse pour toujours, Jean Marais avait fait de son amie Nicole Pasquali la légataire de tous ses biens. Un choix qui avait visiblement beaucoup bouleversé son fils adoptif.

C’est pour cette raison que Serge Ayala avait mené un combat afin qu’une part de l’héritage lui revienne. Et après de longues et nombreuses batailles, le fils de l’acteur a finalement obtenu ce qu’il voulait. Mais malgré cela, il semble que cette victoire n’a pas du tout soulager sa douleur.

“Depuis qu’il avait touché l’argent qui lui revenait, je pensais qu’il était sauvé. Mais il souffrait énormément de la solitude, malgré notre présence”,

Annonces

avait dit Guy Balensi.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Annonces