facebook.com/theadopteeinme
La source: facebook.com/theadopteeinme

Une mère confie sa petite fille à un baby-sitter vétéran du Vietnam et n'est jamais revenue

ETEME ONGUENE Jeanne Christelle
15 févr. 2022
12:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Lorsqu'une jeune fille a appris qu'elle avait été adoptée, elle a été dévastée. Elle aimait son père adoptif qui avait tout sacrifié pour l'élever, mais savoir que sa mère l'avait abandonnée à trois ans laissait un vide dans son cœur et son identité.

Annonces

Les histoires d'adoption sont la preuve que le monde est rempli de personnes au grand cœur. Cependant, la lutte que mènent les adoptés est réelle et souvent ignorée. Nicole Koharik, de Cleveland (Ohio), partage une histoire similaire de perte, d'abandon, d'espoir et d'amour.

Un jour, dans les années 1970, Nicole Koharik était avec son baby-sitter, un jeune marine qui revenait tout juste de la guerre du Vietnam. Sa mère biologique était initialement avec elle jusqu'à ce qu'elle parte et ne revienne jamais.

Une photo d'enfance de Nicole Koharik avec son père adoptif [à gauche]. Nicole posant pour une photo franche avec son père adoptif [à droite]. | Photo : facebook.com/theadopteeinme

Annonces

ABANDONNÉE QUAND ELLE ÉTAIT PETITE

Le père adoptif de Koharik lui a raconté l'histoire à un très jeune âge. Il a expliqué comment la mère biologique de Koharik l'a laissée avec lui pour la garder et a disparu. Son père était un homme de sacrifice et avait obtenu plusieurs lauriers pendant son service.

Il était un parent unique adoptif modèle qui a adopté Koharik en juin 1978 pour lui donner un foyer stable. En tant qu'ancien combattant célibataire dans les années 1970, il a veillé à ce que sa fille adoptive reçoive la meilleure éducation possible et se sente aimée et protégée.

Koharik a partagé une relation saine avec son père, qui a quitté son emploi en entreprise à la fin des années 90 pour devenir prêtre. Bien qu'elle ait un père aimant, Koharik n'a pas pu se débarrasser de son sentiment d'abandon. La disparition de sa mère a laissé un grand vide dans sa vie.

Annonces
Annonces

LES QUESTIONS LANCINANTES

En grandissant, Koharik s'en voulait souvent d'avoir été abandonnée par sa mère biologique à l'âge de trois ans. Elle se sentait comme une extraterrestre parce qu'elle ne ressemblait à aucun membre de sa famille. Les gens lui posaient des questions sur elle-même lors de rencontres sociales, et elle n'avait rien à dire.

Ne pas savoir qui elle était, d'où elle venait, ou pourquoi sa mère biologique l'avait quittée étaient des questions qui la hantaient toujours. Elle n'a jamais partagé ses sentiments avec son père, de peur qu'il ne l'abandonne aussi.

Annonces

SE REDÉFINIR

Adolescente, Koharik avait des difficultés à l'école et manquait de confiance en elle. Son concept d'identité personnelle était déformé et elle ne savait pas comment croire en elle. Même l'amour de sa famille adoptive ne suffisait pas à effacer la perte de sa famille biologique.

Heureusement, elle a trouvé un professeur d'université empathique qui l'a aidée à se forger une carrière prometteuse. Mme Koharik a trouvé son créneau dans le marketing et a fait du bénévolat pour une organisation à but non lucratif soutenant l'adoption.

Grâce à son travail bénévole, elle a redéfini l'adoption comme "un voyage complexe, permanent et intergénérationnel, qui a un impact continu sur tous ceux dont la vie est touchée par l'adoption". Elle s'est réinventée après être entrée en contact avec d'autres adoptés et avoir appris leur histoire.

Annonces
Annonces

DEVENIR MÈRE

Koharik a réalisé qu'elle n'était pas seule dans son parcours et a commencé à se guérir et à s'aimer. Le 8 mars 2000, elle a donné naissance à son fils, Brayden. Ses doutes se sont vite dissipés et son cœur s'est rempli de joie, de fierté et d'un véritable amour pour son enfant. Elle a déclaré à LoveWhatMatters :

"Je n'étais pas condamnée à répéter l'histoire. Au contraire, je me suis engagée à être la mère que je n'ai jamais eue pour mon fils, car je ne voulais pas qu'il doute de mon amour pour lui."

Elle a continué à exceller professionnellement et a obtenu une maîtrise en gestion des communications en 2003. Cependant, elle a ressenti une anxiété de séparation lorsque, en juin 2018, son fils a quitté la maison pour servir dans la marine américaine.

Annonces
Annonces

RETROUVER L'AMOUR

Elle a également partagé : "J'étais extrêmement fière du choix de mon fils de servir, mais je n'étais pas préparée". Plusieurs mois plus tard, avec le soutien de la famille et des amis de mon fiancé (maintenant mari), je me suis rétablie et j'ai commencé à me sentir à nouveau moi-même."

L'histoire d'amour de Mme Koharik s'est réalisée lorsqu'elle a épousé son fiancé, Brad, le 13 mars 2021. Son père adoptif a célébré la cérémonie. Après plusieurs relations ratées et un divorce, elle avait enfin un partenaire qui l'aimait et qui était lié à son fils.

Elle a commandé un kit ADN pour trouver des réponses sur son passé inconnu, et les résultats l'ont conduite à plusieurs nouveaux parents dans le monde entier. Grâce au pouvoir de l'amour et de la famille, Koharik a guéri des blessures de la perte et de l'abandon.

Annonces
Annonces

LES MEILLEURS PARENTS ADOPTIFS

Comme Koharik, un autre homme d'Asunción, au Paraguay, a été abandonné par sa famille biologique à la fin des années 1970, jusqu'à ce qu'il trouve un ange gardien. Le 6 janvier 1977, une femme de 27 ans, Edith Decoud, a trouvé un nouveau-né enveloppé dans une couverture devant sa maison.

Le bébé n'avait que trois jours lorsqu'Edith l'a trouvé. Elle était mariée et avait un fils, mais elle a ouvert son cœur et sa maison à l'enfant sans hésiter. Par la suite, le 3 janvier de chaque année, Edith a fêté l'anniversaire de son fils et l'a appelé "David Decoud".

David a grandi dans un foyer aimant avec son frère aîné et ses parents. À 12 ans, sa mère lui a raconté qu'elle l'avait trouvé dans un hôpital et l'avait recueilli. À 24 ans, il a appris toute l'histoire à son sujet lors d'un barbecue familial.

Annonces
Annonces

DES ANGES SUR TERRE

Cependant, David n'a jamais été en colère contre ses parents adoptifs pour avoir caché la vérité. Au contraire, il ressentait de l'amour et du respect pour ses parents qui avaient accueilli un enfant sans défense abandonné sur le pas de leur porte 44 ans auparavant.

Si David a connu des difficultés pendant son adolescence et a été taquiné parce qu'il était d'une couleur différente de celle de ses parents, sa famille adoptive l'a toujours soutenu et lui a donné la confiance dont il avait besoin pour exceller dans la vie.

David est devenu un ingénieur du son prospère et a juré de s'occuper de sa mère après la mort de son père. Il a remercié ses parents adoptifs pour leur amour et leur soutien permanents et les a appelés "anges sur terre".

Annonces
Annonces

ABANDONNÉS ET SANS DÉFENSE

Il semble que Koharik et David n'étaient pas les seuls à être abandonnés par leurs parents biologiques, qui ont ensuite trouvé des familles adoptives aimantes et attentionnées. En 2019, le bébé Milo, âgé de quelques jours seulement, a été laissé sur le pas de la porte de la maison de Talethia et Harold Edwards à Tallahassee, en Floride.

Talethia et Harold avaient déjà sept enfants, âgés de quatre à 14 ans. Pourtant, elle voulait un autre enfant pour compléter sa famille, et lorsque Milo est arrivé, elle n'en revenait pas. Milo a été confié à Talethia par une femme sans-abri en proie à des problèmes de dépendance.

Annonces

Talethia a pris la photo de Milo et l'a postée sur Facebook, demandant des dons. Sa communauté l'a soutenue et a offert des produits de première nécessité pour les bébés et des transferts d'argent. Cependant, elle a été surprise lorsque la femme est revenue avec Milo à sa porte.

Annonces

LE BÉBÉ DE LA COMMUNAUTÉ

La femme a donné à Talethia une note manuscrite qui disait : "Je, étant saine d'esprit, confie mon fils aux soins de M. et Mme Edwards." Rapidement, il est devenu évident pour Talethia que Milo était le dernier enfant qu'elle avait toujours voulu.

Talethia est présidente de la Bond Neighborhood Association et encadre des élèves dans des écoles primaires. Son mari enseignait les sciences de l'environnement au lycée de Cairo en Géorgie et préparait un doctorat en direction de l'éducation.

Les Edwards ont utilisé leur voix pour la bonne cause et ont donné à Milo un environnement sûr et aimant. Il sera plus tard connu comme le "bébé de la communauté". En effet, les histoires d'adoption de Koharik, David et Milo nous enseignent que l'amour peut guérir même les blessures les plus profondes.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces

Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AmoMama.fr sont fournis à titre informatif. Le AmoMama.fr ne saurait être tenu responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.

AmoMama.fr ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d’automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d’aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d’éviter que quiconque ne soit blessé. AmoMama.fr s’élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d’abus, d’inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d’abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.