Shutterstock
La source: Shutterstock

Deux sœurs s'occupent à tour de rôle de leur mère malade jusqu'à ce que l'une d'elles abandonne - Histoire du jour

Sedera Raliniainjanahary
02 avr. 2022
21:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Deux sœurs acceptent de s'occuper de leur mère malade. Cependant, lorsqu'elle devient grabataire, l'aînée déclare qu'elle a déjà deux enfants et qu'elle ne peut pas s'occuper d'une invalide.

Annonces

Lorsque Silvia Dance, âgée de soixante-dix ans, a appris qu'elle était atteinte de la maladie de Parkinson, ses deux filles ont décidé qu'il était désormais trop dangereux pour elle de continuer à vivre seule dans sa grande maison.

Ses deux filles, Rita et Grace, se sont donc réunies et ont discuté de la manière dont elles pourraient aider leur mère. Elles ont proposé à Silvia de passer trois mois d'affilée avec chacune d’elles, et de louer son immense et belle maison pour l'aider à payer ses frais de subsistance. Et pendant un certain temps, tout allait bien...

La maladie de Silvia a progressé rapidement. | Source : Shutterstock.com

Annonces

Au début, c'était une nouveauté pour la famille de Rita, son mari et ses deux enfants. Silvia avait toujours été la préférée des petits-enfants, et son gendre l'adorait. Grand-mère était comme une baby-sitter et une aide pour la mère, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Silvia avait quelques difficultés à se déplacer, mais c'était une personne dynamique et proactive et elle était plus qu'heureuse de préparer le dîner, de faire des cookies et d'aider les enfants à faire leurs devoirs. "Elle est une bénédiction !", s'est exclamé Paul, le mari de Rita, et elle l'était, mais la maladie de Parkinson est une maladie progressive.

Nos aînés ont pris soin de nous avec amour et dévouement et méritent les mêmes soins au crépuscule de leur vie.

Annonces

Silvia a passé les trois mois suivants avec Grace, et lorsqu'elle est retournée chez Rita, elle était un peu plus faible, un peu moins agile. Deux ans plus tard, lorsqu'elle est retournée chez Rita, elle avait de grandes difficultés à se déplacer avec un déambulateur.

Elle n'était plus la grand-mère amusante. Sa main gauche était secouée de tremblements constants, et son élocution était affectée. Rita était choquée. Elle ne s'attendait pas à ce que sa mère subisse une dégénérescence aussi dramatique !

Silvia adorait ses deux filles et elles lui étaient dévouées, jusqu'à ce qu'elle tombe malade. | Source : Unsplash

Annonces

Au lieu d'être une aide, Silvia est devenue une source d'irritation pour Rita, surtout lorsqu'elle a admis en sanglotant qu'elle avait commencé à perdre le contrôle de sa vessie. C'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase pour Rita. Après tout, ses enfants ne portent plus de couches ! Elle avait cru que ces corvées désagréables étaient loin derrière elle.

Rita en a parlé à son mari et tous deux ont décidé d'engager une aide-soignante pour Silvia. Les quelques milliers de dollars par mois que rapportait la maison de 5 chambres de Silvia à Malibu sont soudainement nécessaires pour payer l'aide-soignante...

Rita était bouleversée. Cet argent avait été utilisé pour des choses très agréables auxquelles la famille s'était habituée... Et maintenant ils devaient le dépenser pour une aide-soignante ! Ce n'était pas juste. Rita a donc appelé Grace et a demandé une rencontre pour discuter de l'état de santé de leur mère qui s'aggravait.

Annonces

"Écoute," a dit Rita. "Je veux être franche à ce sujet : Garder maman chez moi devient impossible, d'accord ? Katie a treize ans et entre dans une phase délicate, et Hal a maintenant huit ans.

Silvia avait plus de 70 ans lorsque les médecins lui ont annoncé le terrible diagnostic. | Source : Unsplash

Annonces

"Je pense honnêtement que ce n'est pas juste pour eux de devoir vivre avec une femme qui ne contrôle plus ses fonctions corporelles. Paul et moi avons toujours essayé de donner aux enfants une éducation optimiste, mais c'est impossible si maman est là à baver et à faire pipi dans sa couche !".

Grace était stupéfaite. "Je ne comprends pas, Rita ! Il y a six mois, tu étais si heureuse..."

"Il y a six mois, elle allait encore bien, OK ?", a craqué Rita. "Honnêtement, je n'aurais jamais pensé que les choses iraient mal aussi vite. Les médecins disent qu'elle ne réagit pas aux médicaments, ça ne marche pas. Tu n'es pas mariée, tu es libre comme l'air, et le fait que maman soit là à plein temps ne t'affectera pas, surtout si l'aide-soignante continue avec toi", a dit Rita de manière persuasive.

Annonces

Au début, Silvia a été d'une grande aide pour la famille de Rita. | Source : Pexels

"Donc tu n'aurais rien à faire pour t'occuper de maman ?", a demandé Grace, stupéfaite.

"Oh, bien sûr, je viendrais vous rendre visite tous les week-ends ! ", a dit Rita. "Et si tu as besoin de t'absenter de temps en temps, je pourrais la prendre pour quelques jours - à condition que je sois prévenue suffisamment à l'avance."

Annonces

"Je vois", a dit Grace tranquillement. "Eh bien, tu peux être tranquille, Rita, je vais m'occuper de maman. Tu n'as pas à t'inquiéter."

Rita était ravie. Elle est rentrée chez elle et a annoncé le changement à sa mère. "Maman, tu déménageras plus tôt chez Grace, et tu y resteras définitivement. Comme tu l'as sûrement remarqué, les enfants grandissent et ont besoin de beaucoup plus de temps..."

Rita a dû engager une aide soignante pour Silvia. | Source : Pexels

Annonces

Silvia était stupéfaite. "Je suis désolée", a-t-elle dit lentement. "Je suppose que j'ai été un fardeau..."

"Pas du tout !", s'est écriée Rita, joyeuse. "C'est juste que, tu sais... j'ai besoin de temps et d'intimité pour être avec ma propre famille, et avec ton problème, ce n’est pas facile..."

Lorsque Grace est venue la chercher, Silvia avait les larmes aux yeux, et pendant toute l'heure de route jusqu'à la maison de Grace, elle n'a pas dit un mot. Grace a essayé de parler à sa mère, mais elle a simplement détourné le visage et a pleuré.

Ce soir-là, après le dîner, Silvia a dit : "Je n'ai jamais voulu gâcher ta vie, être un fardeau pour toi. Je voudrais mourir !"

Annonces

Silvia était dévastée d'être un fardeau pour ses filles. | Source : Pexels

"Mourir ?", s'est écriée Grace, horrifiée. "Maman, de quoi tu parles ? Je t'aime tellement, j'ai besoin de toi !"

Annonces

Mais Silvia a éclaté en sanglots. "Ma couche, je dois changer ma couche et je ne peux pas le faire ! Toutes ces tâches dégoûtantes vont te revenir !"

Grace a enlacé sa mère. "Je t'aime maman, et nettoyer ton popotin ne sera pas différent de ce que tu as fait avec le mien pendant toutes ces années. Quand j'étais un bébé, tu t'es occupée de moi, tu m'as nourrie et protégée - maintenant c'est à mon tour de t'aider. Ce n'est pas un fardeau quand c'est fait avec amour."

Silvia a pleuré de joie. Elle savait que Grace serait là pour elle pour le reste de sa vie, prenant soin d'elle avec tendresse. Quant à Rita, au début, elle lui rendait visite chaque semaine, mais au fil du temps, ses visites deviennent de plus en plus rares. 

Annonces

Un an plus tard, Rita a été choquée et surprise de découvrir que les gros revenus de l'immeuble locatif allaient désormais à Grace dans leur intégralité - et que Silvia avait modifié son testament et tout légué à sa petite sœur.

"Tu as pris soin de moi, tu m'as nourri et protégé... maintenant c'est à mon tour de t'aider." | Source : Unsplash

Annonces

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • L'amour ne se détourne pas lorsque s'occuper de nos proches devient plus difficile. Rita tenait à la présence de sa mère lorsqu'elle était serviable et utile, mais lorsqu'elle est devenue plus dépendante, elle l'a abandonnée.
  • Nos aînés ont pris soin de nous avec amour et dévotion et méritent les mêmes soins au crépuscule de leur vie. Grace aimait sa mère, et elle était prête à lui donner les mêmes soins qu'elle avait reçus lorsqu'elle était bébé.  

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Lire aussi : Des fils apprennent que leur mère âgée a donné son manoir de 3,7 millions de dollars à un jeune homme qui n'est pas son enfant - Histoire du jour

Annonces

Cette histoire est inspirée par l'histoire d'un de nos lecteurs et écrite par un rédacteur professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces